Communication, média et multimédia

Interprète

Niveau d'accès Bac + 5 et plus
Statut
Salarié
Fonctionnaire
Libéral
Salaire moyen Salaire moyen : 2 700 € bruts mensuels
Tendance emploi ●○○
Synonymes
Interprète de conférences
Interprète de liaison
Centres d'intérêt Me déplacer souvent, intervenir sur le terrain Pratiquer les langues vivantes

Description

L'interprète écoute puis traduit en direct le discours entendu dans une langue étrangère.

 

Activités principales

Traduire en direct est tout un art que maîtrise parfaitement l'interprète !

L'interprète traduit les propos d'une personne parlant dans une autre langue. Il le fait dans le cadre de conférences réunissant des personnalités du monde entier, dans des entreprises privées ou lors de rencontres professionnelles ou diplomatiques.

L'interprète peut se trouver dans la même pièce que les participants ou être isolé dans une cabine. Il écoute la personne qui parle à l'aide d'un casque.

S'il traduit ses propos en simultané, il dispose généralement du texte de l'intervenant. Il prend alors la parole en même temps que lui et est audible par les personnes parlant uniquement français ou espagnol par exemple.

S'il traduit consécutivement un discours, l'interprétation s'effectue après l'intervention du conférencier, durant laquelle il prend des notes pour ne rien oublier.

Comme l'exercice d'interprétariat demande une très forte concentration, les séquences sont courts, les interprètes se relayant lors de longues journées de colloques internationaux, par exemple.

Comment travaille-t-il ?

L'interprète travaille en indépendant ou associé avec d'autres interprètes. Il peut être fonctionnaire d'Etat attaché à des organisations comme l'ONU (Organisation des nations unies) ou l'Unesco. Il est amené à voyager souvent.

L'interprète n'a pas de lieu fixe de travail : il se rend sur les lieux de conférences, dans les entreprises, ou participe par exemple à des rencontres d'hommes politiques.

Où exerce-t-il ?

Les associations d'interprètes sont composées d'interprètes indépendants qui sont appelés sur des missions précises.

Les interprètes sont aussi engagés par la fonction publique internationale ou nationale. Il s'agit d'organismes comme l'ONU (Organisation des nations unies), l'Unesco ou l'Union européenne. De plus, les ministères des Affaires étrangères et de la Défense ont eux aussi leurs propres interprètes, mais en nombre restreint.

Les chaînes télévisées recrutent des interprètes pour leurs journaux télévisés ou certaines émissions grand public lorsqu'elles reçoivent des personnalités étrangères.

Compétences pour être Interprète

Qualités requises
Concentré :

L'interprète traduit des phrases sans déformer la signification des propos de la personne qui parle.

Endurant :

Il doit faire face à une pression nerveuse très forte. Il ne travaille en théorie que vingt minutes d'affilée et se relaie avec d'autres interprètes pour couvrir l'ensemble d'une conférence. Des pauses régulières sont nécessaires pour garder toute son attention.

Subtile :

Il n'a pas le droit d'hésiter, de douter. La traduction s'effectue à un rythme soutenu, sans hésitation. Il est doté d'un esprit d'analyse très rapide. Finesse d'esprit et compréhension de l'autre sont des atouts essentiels.

Savoir-faire

  • - Définir des modalité de traduction selon le contexte
  • - Comprendre un texte, un dialogue et les restituer dans une autre langue auprès d'interlocuteurs ou sur des documents
  • - Recenser des sources documentaires
  • - Suivre et faire évoluer des glossaires, des bases de données et des outils d'aide à la traduction
  • - Transposer un texte ou des propos dans le domaine des arts, littérature, géographie, histoire, biographie
  • - Transposer un texte ou des propos dans le domaine de la diplomatique, politique
  • - Transposer un texte ou des propos dans le domaine du droit, finance, économie, emploi
  • - Transposer un texte ou des propos dans le domaine de l'informatique
  • - Transposer un texte ou des propos dans le domaine scientifique
  • - Transposer un texte ou des propos dans un domaine du sport
  • - Transposer un texte ou des propos dans un domaine technologique, technique
  • - Transposer un texte, des propos selon un mode de traduction ou d'interprétariat audiovisuel
  • - Transposer un texte, des propos selon un mode de traduction ou d'interprétariat consécutif
  • - Transposer un texte, des propos selon un mode de traduction ou d'interprétariat en relais
  • - Transposer un texte, des propos selon un mode de traduction ou d'interprétariat simultané
  • - Contractualiser une prestation
  • - Négocier une prestation
  • - Développer un portefeuille clients et prospects

Savoir

  • - Veille informationnelle
  • - Linguistique
  • - Utilisation de matériels audio (écouteurs, casque, micro,...)
  • - Techniques de traduction
  • - Outils bureautiques
  • - Techniques d'interprétariat
  • - Logiciel de traduction assistée par ordinateur

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Interprète

Secteur public

???

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur public

???

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de la traduction interprétariat dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Interprète

Pour accéder au titre d'interprète de conférence, vous devez justifier d'un bac + 5.

Deux écoles supérieures de référence - très sélectives – constituent la voie royale. Il s'agit de l'ESIT, Ecole supérieure d'interprètes et de traducteurs et de l'ISIT Intercultural School, qui se trouvent à Paris. La maîtrise de 3 langues vivantes, dont le français, est exigée à l'entrée. Cette excellence linguistique peut se travailler dès le secondaire grâce aux sections langues des collèges et lycées.

L'ISIT propose également une spécialisation en interprétation de conférence débouchant sur un diplôme visé à bac + 5. La formation, d'une durée de 2 ans, est ouverte à la fois aux étudiants de l'ISIT, ayant opté pour cette spécialisation en master 1, et aux titulaires d'une licence. Il faut avoir séjourné au moins 1 an dans un pays où l'on parle une des langues présentées au concours et être admis aux épreuves orales.

Hors Ile-de-France, l'ITI-RI, Institut de traducteur, d'interprètes et de relations internationales, rattaché à l'université Strasbourg 2, propose le master interprétation de conférence.

A l'université, les masters professionnels dans le domaine de l'interprétation sont également prisés.

La formation continue offre aux professionnels déjà diplômés des spécialisations et des perfectionnements comme le master mondes anglophones.

Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=E1108

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier