Communication, média et multimédia

Webmestre

Niveau d'accès Bac + 1 à bac + 2
Statut
Salarié
Salaire moyen

2 400€ bruts mensuels

Tendance emploi

●●○

Synonymes
Administrateur(trice) de site web
Administrateur(trice) Internet
Administrateur(trice) intranet
Concepteur(tice) Internet et intranet
Webmaster éditorial
Webmaster
Webmaster concepteur(trice) de sites web
Centres d'intérêt Maîtriser les technologies nouvelles, innover Aimer écrire, rédiger Informer, communiquer

Description

Le webmestre est le responsable d'un site internet. Selon l'entreprise où il travaille, il aura des fonctions techniques, éditoriales ou graphiques... voire les 3 !

 

Activités principales

Le webmestre au profil Administrateur assure des activités liées au développement technique du site web et de ses applications. Il peut réaliser seul les développements et intégrations où s'appuyer sur l'équipe de techniciens en interne ou via des prestataires.

Le webmaster éditorial est le garant de la ligne éditoriale, c'est-à-dire de tous les contenus textuels, audio et vidéo du site. Il recueille les informations, est en capacité de rédiger ou fait appel à des rédacteurs pour cela.

Le webmaster au profil graphique est le garant de l'identité visuelle du site. Il est capable de mettre en forme l'image, le texte et éventuellement le son.

Quel que soit son profil, une fois le site en ligne, il en assure la maintenance, l'enrichit au fil du temps et le fait évoluer en concertation avec l'ensemble des membres de l'équipe web.

Comment travaille-t-il ?

Selon la finalité du site, le webmestre peut exercer son activité dans différents services : communication, marketing ou commercial.

S'il travaille dans une ESN, entreprise de services du numérique, ou dans une agence de communication, il doit consacrer une partie de son temps à des réunions avec ses clients.

Où exerce-t-il ?

Les agences web, qui réalisent et gèrent des sites pour le compte d'entreprises clientes, recrutent de jeunes webmestres pour participer au développement de cette activité.

Les entreprises, quel que soit leur secteur d'activité, possèdent quasiment toutes leur propre site Internet : elles font donc appel aux compétences des webmestres.

Dans une moindre mesure, les agences de communication qui développent des sites Web pour leurs clients recrutent également ce genre de profil.

Avec l'apparition de professions plus spécialisées, le métier de webmestre assurant l'ensemble des fonctions, très à la mode au cours de la dernière décennie, est un peu en perte de vitesse. Cependant, les PME continuent à recruter ce type de profil "chef d'orchestre".

Compétences pour être Webmestre

Qualités requises
Autonome :

Dans certaines entreprises, l'équipe chargée des activités Internet se réduit au webmestre, qui doit donc être capable de réaliser seul un site Internet ou Intranet.

 

Organisé :

Jongler en permanence entre différentes disciplines, de la technique au marketing, implique une bonne dose d'organisation pour ne rien oublier, à commencer par les délais à respecter.

 

Ouvert :

Il a le sens des relations humaines et doit savoir interpréter les demandes. Il s'adapte de plus à la constante évolution technologique (matériel, logiciels).

 

Savoir-faire

  • - Traduire un concept ou un script en représentation visuelle
  • - Analyser les besoins du client
  • - Définir un concept créatif en fonction du support choisi
  • - Présenter un projet à des clients ou à des collaborateurs
  • - Définir les modalités d'un projet avec son commanditaire
  • - Piloter un projet
  • - Coordonner les différentes étapes d'un projet
  • - Mettre à jour une documentation technique

Savoir

  • - Technologies de l'accessibilité numérique
  • - Gestion de projet
  • - Techniques de communication
  • - Chaîne graphique
  • - Publication Assistée par Ordinateur (PAO)
  • - Techniques d'impression
  • - Droit de la propriété intellectuelle
  • - Outils bureautiques
  • - Techniques d'infographie

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Webmestre

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de la conception de contenus multimédias dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Webmestre

Selon le profil recherché, la fonction de webmestre demande un bon sens artistique, une maîtrise des techniques rédactionnelles ou la maîtrise des langages incontournables du web. Le niveau requis pour se faire recruter dépend de la complexité du site et de sa finalité.

Formation initiale

Les petites et moyennes entreprises engagent, à ce poste, des titulaires de BTS ou DUT en informatique ayant des connaissances dans le domaine du web. En 2 ans après le bac, le BTS services informatiques aux organisations et le DUT métiers du multimédia et de l'internet permettent d'acquérir de solides bases techniques. 

Plusieurs licences professionnelles (bac + 3) sont également proposées dans cette filière, par exemple la licence professionnelle infographiste, webdesigner et multimédia (université de Cergy-Pontoise) et la licence professionnelle communication interactive et multimédia (université Paris 13 Vincennes Saint-Denis). Elles permettent de se spécialiser en 1 an après un bac + 2 du domaine.

Des entreprises plus importantes font appel à des diplômés bac + 5. Les jeunes ingénieurs ou les titulaires de masters professionnels en ingénierie du multimédia sont alors très appréciés. On peut citer, en Ile-de-France, le master professionnel cultures et métiers du web (Université Paris-Est Marne-la-Vallée) et le master professionnel design d’interface multimédia et internet (Université Paris 13).

Enfin, pour les profils éditoriaux, les formations bac + 5 en école de journalisme ou des masters autour des contenus web sont particulièrement appréciées.

Formation continue

La formation continue offre aux professionnels déjà diplômés des spécialisations comme le certificat professionnel programmation de sites web (Cnam). Pour se reconvertir, vous pouvez débuter par l'un des BTS évoqués en formation initiale. Il est aussi possible de suivre la formation webmestre - programmation de sites et administration de serveurs web, également via le Cnam.

Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications :

http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=E1205

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier