Transport et logistique

Transporteur fluvial

Niveau d'accès CAP ou équivalent
Statut
Salarié
Indépendant
Salaire moyen

1 521 € bruts mensuels

Tendance emploi

●●○

Synonymes
Batelier(ère) fluvial
Marinier(ère)
Matelot timonier(ère) de la navigation fluviale
Responsable de navigation fluviale
Centres d'intérêt Travailler dehors Me déplacer souvent, intervenir sur le terrain

Description

Le transporteur fluvial achemine des marchandises ou voyageurs dans le cadre d’une activité commerciale.
Activités principales

Le métier de transporteur fluvial consiste à transporter sur les fleuves (et les canaux) des marchandises (minerais, produits agricoles, produits pétroliers, matériaux de construction, etc.) ou des personnes par bateau (péniches, bacs, bateaux de promenade, et.) dans le respect de la réglementation du transport fluvial et des règles de sécurité des biens et des personnes.

Comment travaille-t-il ?

C’est au transporteur fluvial qu’incombe bien souvent les opérations de chargement et de déchargement des marchandises à transporter, ce qu'il effectue grâce à des moyens de levage. S'il transporte des passagers, c'est également à lui de gérer les étapes d’embarquement et de débarquement des personnes en veillant à leur sécurité.

Le transporteur fluvial doit savoir parfaitement manœuvrer son bateau, veiller à bien l'entretenir et assurer sa maintenance.

Où exerce-t-il ?

Propriétaire de son navire ou employé d’une société de transport, le transporteur fluvial travaille le plus souvent sur son bateau. A terre, il réalise également ou organise les phases de chargement et de déchargement des marchandises.

Parmi les différents modes de transport, le transport fluvial est celui qui a le mieux résisté à la crise. Au cours des dix dernières années, le transport fluvial a progressé de plus de 6 %, confortant sa crédibilité comme transport alternatif au mode routier » selon la Chambre nationale de la batellerie artisanale.
La croissance du trafic fluvial sera en outre confortée par l’ouverture prochaine du canal Seine-Nord Europe.

Paris, qui est le premier port mondial pour le tourisme fluvial qui se développe aussi beaucoup.

Compétences pour être Transporteur fluvial

Qualités requises
Mobile :

Nombreux sont les transporteurs fluviaux à habiter sur leur bateau. Ce métier requiert en effet une grande mobilité.

 

Patient :

Les trajets sont souvent longs pour acheminer les marchandises d’un coin de l’Europe à un autre.

 

Savoir-faire

  • - Constituer le convoi de navigation fluviale (nombre et type de barges, branchements électriques, hydrauliques et ventilation)
  • - Procéder aux manœuvres d'amarrage/largage d'amarres, de mise en fonctionnement et de conduite du bateau en lien avec l'équipage
  • - Réaliser ou surveiller les opérations de chargement/déchargement des marchandises
  • - Contrôler l'embarquement/débarquement des passagers
  • - Réaliser une opération de maintenance
  • - Déclencher les mesures d'urgence en cas d'incident
  • - Effectuer une navigation fluviale sur un bateau automoteur (péniche)
  • - Effectuer une navigation fluviale sur un bateau bac
  • - Effectuer une navigation fluviale sur un bateau-promenade
  • - Effectuer une navigation fluviale sur un bateau-taxi
  • - Effectuer une navigation fluviale sur un paquebot fluvial
  • - Effectuer une navigation fluviale sur une pirogue
  • - Effectuer une navigation fluviale sur un bateau pousseur
  • - Effectuer un transport fluvial de matières dangereuses (gaz, hydrocarbures, produits chimiques, ...)
  • - Effectuer un transport fluvial de passagers lignes régulières (bacs, etc.)
  • - Effectuer un transport fluvial de produits pondéreux (charbon, gravier, minerai, céréales, ...)
  • - Effectuer un transport de tourisme fluvial (avec ou sans restauration et hébergement, ...)
  • - Effectuer un transport fluvial de colis lourds (voitures, containers, etc.)
  • - Effectuer une navigation nécessitant un certificat général de capacité (permis de navigation)
  • - Effectuer une navigation nécessitant l'Attestation de Capacité Professionnelle -ACP-
  • - Effectuer une navigation nécessitant l'attestation ADNR (transport de matières dangereuses)
  • - Effectuer une navigation nécessitant une attestation spéciale passagers
  • - Effectuer une navigation nécessitant un certificat de radiotéléphonie
  • - Effectuer une navigation nécessitant une attestation radar
  • - Effectuer une navigation nécessitant l'habilitation Prévention et Secours Civiques de niveau 1 (PSC1)
  • - Organiser des opérations d'avitaillement de navires (carburant, vivres, matériel, etc.)
  • - Entretenir l'équipement nautique
  • - Entretenir un bateau
  • - Préparer un plateau repas
  • - Gérer le budget global d'une structure
  • - Coordonner l'activité d'une équipe
  • - Recruter du personnel navigant et former de nouveaux arrivants à la prise de poste (prévention en matière de sécurité, etc.)

Savoir

  • - Procédures d'utilisation de bateaux
  • - Procédures d'entretien de bateaux
  • - Réglementation de la navigation fluviale
  • - Utilisation de matériel de navigation
  • - Utilisation de matériel de levage
  • - Interprétation de signaux
  • - Réglementation du transport de marchandises
  • - Règles de sécurité liées aux produits dangereux
  • - Géographie des fleuves, canaux et ouvrages sur voies d'eau
  • - Techniques de matelotage
  • - Techniques de manœuvre et de conduite de bateau fluvial
  • - Modalités d'embarquement/débarquement des passagers
  • - Règles de sécurité fluviale
  • - Techniques commerciales
  • - Procédures de contrôle d'équipements fluviaux
  • - Préparations culinaires de base
  • - Règles d'hygiène et de sécurité alimentaire
  • - Gestion budgétaire
  • - Législation sociale

 

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Transporteur fluvial

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de la navigation fluviale dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Transporteur fluvial

Le CAP est le niveau minimum requis pour accéder au métier de transporteur fluvial.
 

Formation initiale

A l'issue de la classe de 3e, il vous est conseillé de suivre le CAP navigation fluviale, qui se prépare en deux ans en apprentissage dans un unique établissement francilien : le CFA de la navigation intérieure (CFANI), basé à Tremblay-sur-Mauldre (78).

Vous pouvez ensuite consolider votre formation en préparant en 1 an la mention complémentaire (MC) transporteur fluvial.

Une autre voie consiste à préparer le baccalauréat professionnel transport fluvial, en 3 ans après la 3e ou en 2 ans après le CAP, au sein du CFA de la navigation intérieure. Ce diplôme vous forme à tous les aspects de l'organisation et de la réalisation d'une mission de transport.

Une fois diplômé (CAP, MC ou bac pro), si vous souhaitez être à la tête d'une entreprise, vous devrez également obtenir l’Attestation de capacité professionnelle (ACP) permettant de justifier de votre capacité à diriger une entreprise et des connaissances indispensables en droit, gestion commerciale et financière, normes techniques, sécurité, règlementation. Cette attestation peut être obtenue auprès des Voies navigables de France (renseignements : http://www.vnf.fr/vnf/home.vnf?action=vnf).

Des stages courts de préparation à cet examen sont organisés par l’Institut de formation Fluvia situé à Paris 1er (renseignements : http://www.institutfluvia.fr/). A noter : le CFANI permet également de préparer cet examen, notamment dans le cadre de la MC.

Enfin dernière condition pour exercer le métier de transporteur fluvial : passer le certificat de conduite des bateaux de commerce. La présentation à l’examen pour l’obtention de ce permis est subordonnée à l’acquisition d’une expérience professionnelle sur un bateau de commerce de 100 jours minimum. L’âge requis minimum : 18 ans.

Si vous souhaitez poursuivre votre formation dans le domaine du transport et de la logistique fluviale au delà du bac, vous pouvez envisager en alternance la préparation du diplôme de gestionnaire de transport international multimodal et logistique portuaire (niveau bac + 2) à l'Ingénierie supérieur de la navigation intérieure (ISNI). Situé à Elbeuf (76) à proximité du port maritime et fluvial de Rouen, l’ISNI dépend de l’Institut national des transports internationaux et des ports (ITIP), rattaché au Conservatoire national des arts et métiers (CNAM Normandie).
 

Formation continue

Ce métier vous est également accessible par la voie de la formation continue. Vous pouvez préparer les différentes certifications mentionnées (CAP, MC, bac pro) ainsi que le certificat de capacité à la conduite des bateaux de commerce (permis de conduire). D'autres attestations obligatoires vous permettent de vous spécialiser, par exemple dans le transport de matières dangereuses. On peut citer :  le certificat restreint de radiotéléphonie (CRR), l'attestation spéciale passagers, l'attestation spéciale radar, l'attestation ADN (matières dangereuses).  Renseignements auprès des organismes de formation : Fluvia, Océan formation 44, A Puissance 2...

La formation de gestionnaire de transport international multimodal et logistique portuaire de l'ISNI-ITIP CNAM Normandie vous est accessible en 14 mois. L'ISNI propose également un certificat professionnel responsable d’une unité de transport fluvial  formant en 10 mois des capitaines  d'unité fluviale.
 

Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=N3103

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier