Installation et maintenance

Technicien de maintenance de lignes à haute tension

Niveau d'accès Bac + 1 à bac + 2
Statut
Salarié
Salaire moyen

2 200 € bruts mensuels

Tendance emploi

●●○

Synonymes
Lignard(e)
Technicien(nne) d'exploitation de lignes électriques
Technicien(ne) d’intervention en réseaux électriques
Technicien(nne) en lignes haute tension
Centres d'intérêt Maîtriser les technologies nouvelles, innover

Description

Perché à plusieurs dizaines de mètres au-dessus du sol, le technicien de maintenance de lignes à haute tension contribue à la continuité de l’approvisionnement électrique

 

Activités principales

Entre les usagers et les lieux de production d'électricité, comme les centrales nucléaires ou les barrages hydrauliques, des lignes électriques à haute tension transportent le courant à un débit pouvant aller jusqu’à 400 000 volts. Le technicien de maintenance de lignes à haute tension est chargé de veiller au bon fonctionnement de ces grandes artères électriques.

Comment travaille-t-il ?

Le technicien de maintenance de lignes à haute tension contrôle en permanence le matériel : fixations, câbles, isolateurs, etc. Il escalade les pylônes et effectue parfois des vérifications depuis un hélicoptère. En cas d'anomalie, il gère l'entretien du matériel et l'environnement immédiat : élagage des arbres, entretien des supports. Lorsqu'il intervient directement sur les lignes, il utilise des perches, une combinaison, des bottes et des gants isolants. Si la majorité de l'entretien des lignes fait partie d'un suivi régulier des installations, le technicien intervient également en urgence, surtout après des intempéries violentes : orages, incendies, chutes de neige, etc. Enfin il assure également une mission d'amélioration du système existant en participant à l'élaboration de nouvelles lignes ou aux déplacements de pylônes.

Où exerce-t-il ?

Le métier de technicien de maintenance de lignes à haute tension s’exerce majoritairement chez le gestionnaire du réseau de transport d’électricité RTE. Des entreprises privées d’installation de réseaux et de construction électrique, sous-traitantes de RTE, recrutent également ces professionnels.

Compétences pour être Technicien de maintenance de lignes à haute tension

Qualités requises
Agile :

Ascension des pylônes, travail en altitude à plusieurs dizaines de mètres du sol, parfois dans des conditions climatiques pénibles : le quotidien du technicien exige une condition physique digne d'un sportif.

 

Responsable :

Les lignes à haute tension sont extrêmement dangereuses ! Le technicien doit veiller en permanence à ne pas mettre en péril la vie d'autrui ou la sienne et à maintenir une sécurité optimale, y compris dans les situations d'urgence.

 

Attentif :

En cas d'incident, diplomatie et sens de l'écoute sont indispensables pour rassurer les usagers : population, exploitants agricoles à proximité des pylônes, élus locaux, etc.

 

Savoir-faire

  • - Sécuriser le chantier et son environnement (signalisation, ...)
  • - Désactiver un réseau électrique
  • - Démonter des câbles électriques
  • - Installer un poteau, pylône ou mât électrique
  • - Hisser, fixer et régler un câble et ses accessoires en fonction de la température, de la distance entre les poteaux et des données de plan de piquetage
  • - Installer des gaines et câblages
  • - Creuser une fouille
  • - Poser des circuits et équipements électriques
  • - Raccorder une armoire électrique aux équipements de locaux domestiques ou tertiaires
  • - Contrôler le fonctionnement d'un outil ou équipement
  • - Réaliser un raccordement de réseau
  • - Réaliser des essais et tests de fonctionnement
  • - Localiser l'origine d'une panne de réseau électrique et identifier les solutions de réparation
  • - Réaliser une intervention nécessitant une habilitation
  • - Utiliser un engin nécessitant une habilitation
  • - Poser des aiguilles avec un appareillage pneumatique (furet) pour le passage de câbles dans les gaines
  • - Adapter un réseau de distribution électrique selon l'usage
  • - Entretenir une installation électrique
  • - Contrôler une installation électrique

Savoir

  • - Électricité basse tension
  • - Pneumatique
  • - Électricité haute tension
  • - Électricité moyenne tension
  • - Utilisation de soudeuse à fibres optiques
  • - Utilisation d'appareils de mesure optique (réflectomètre, wattmètre optique, ...)
  • - Types de support de câbles
  • - Technologie des fibres optiques
  • - Règles et consignes de sécurité
  • - Utilisation d'appareils de mesure électrique (multimètre, ...)
  • - Techniques de manchonnage
  • - Prise de mesure de flèche de câble
  • - Dépontage / repontage
  • - Électricité du domaine des Voix, Données, Images (VDI)
  • - Lecture de plan, de schéma
  • - Habilitations électriques de travaux hors tension
  • - Habilitations électriques de travaux sous tension
  • - Plates-formes élévatrices mobiles de personnes ou PEMP (CACES R 386)
  • - Engins de chantier (CACES R 372)
  • - Grues mobiles (CACES R 383)
  • - Techniques de soudure

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Technicien de maintenance de lignes à haute tension

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine du montage de réseaux électriques et télécoms dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Technicien de maintenance de lignes à haute tension

Le métier de technicien de maintenance de lignes à haute tension est accessible avec un diplôme de niveau bac + 2.

Formation initiale

Vous pouvez devenir technicien de maintenance de lignes à haute tension avec un BTS électrotechnique. Ce diplôme reste en effet la référence pour accéder à la profession et intégrer RTE sur ce poste.

Le cursus se déroule en deux ans, de préférence après un bac STI2D.

A l’issue du recrutement en tant que technicien de maintenance de lignes à haute tension, une formation complémentaire de 6 à 12 mois est assurée par RTE.

A noter : il est possible de préparer le BTS électrotechnique en alternance avec RTE. Le recrutement se fait après un bac S, STI2D ou un bac pro métiers de l’électricité et de ses environnements connectés ou maintenance des équipements industriels. 

Formation continue

La formation continue offre aux professionnels en activité des opportunités d’acquérir de nouvelles compétences, de se spécialiser et de progresser dans leur poste tout au long de leur carrière. Le groupe RTE possède près de Lyon un centre de formation propre pour ses salariés.

Dans le cadre d’une reconversion professionnelle, pour devenir technicien de maintenance de lignes à haute tension, on pourra préparer un BTS électrotechnique.
 


Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications (correspondant au code ROME) : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=F1605

 

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier