Communication, média et multimédia

Technicien de laboratoire photo

Niveau d'accès Bac ou équivalent
Statut
Salarié
Salaire moyen

2 100 € bruts mensuels

Tendance emploi

●○○

Synonymes
Opérateur(trice) de laboratoire photographique
Opérateur(trice)e de machines automatisées développement photo
Centres d'intérêt Exercer une activité artistique ou créative Organiser, planifier, gérer

Description

Le technicien de laboratoire photo assure le développement et le tirage de photos sur des machines automatisées.

 

Activités principales

De la réception des photos au format numérique à la mise en pochettes, le technicien de laboratoire photo suit toute la chaîne de développement des photographies. Il se charge aussi de la maintenance des machines et de la gestion des stocks de papier ou de produits chimiques.

Installé devant les machines, le technicien de laboratoire photo contrôle leur fonctionnement. Il veille à la qualité et à la quantité des photos produites.

Avec l'essor de la photographie numérique, il intervient sur les photographies à l'aide d'ordinateurs et de logiciels spécifiques. Il doit être capable de réaliser des albums photo pour les clients : retouche d'images, montage avec texte intégré, etc.

Comment travaille-t-il ?

Le technicien de laboratoire photo peut travailler dans une boutique de quartier, une grande surface ou une galerie marchande. Il est seul ou entouré d'une petite équipe. Dans les laboratoires des grandes marques de pellicule, où la production est intensive, les équipes sont plus importantes.

Où exerce-t-il ?

Les laboratoires de boutiques et de grandes surfaces, appelés aussi minilaboratoires ou minilabs, recrutent des débutants. Les grands laboratoires font également appel aux jeunes diplômés en période de forte activité. Les tâches y sont plus répétitives.

Avec un peu d'expérience, il est possible de travailler dans des domaines plus spécialisés comme l'imagerie médicale ou les services photographiques de grandes entreprises.

Compétences pour être Technicien de laboratoire photo

Qualités requises
Minutieux :

Le technicien de laboratoire photo manipule parfois des préparations chimiques. Même s'il est protégé par des lunettes et des gants en caoutchouc, il doit rester vigilant.

 

Polyvalent :

Du développement à la finition, le travail sur les pellicules comporte plusieurs étapes que le technicien maîtrise parfaitement.

 

Résistant :

Dans les laboratoires de grande taille, il arrive fréquemment que des équipes travaillent la nuit. L'intérêt : le salaire est augmenté par des primes.

 

Savoir-faire

  • - Enregistrer les données d'une commande
  • - Trier des supports photographiques selon leur type de traitement
  • - Lancer le développement et le tirage de photographies
  • - Lancer et surveiller le développement et le tirage de films
  • - Traiter numériquement des photographies
  • - Développer des films et des photographies selon un procédé traditionnel
  • - Réaliser des opérations de finition et de conditionnement de tirages photographiques
  • - Renseigner les supports de suivi d'intervention et transmettre les informations au service concerné
  • - Réaliser la maintenance de premier niveau des machines et équipements
  • - Préparer les commandes
  • - Définir des besoins en approvisionnement
  • - Suivre l'état des stocks

Savoir

  • - Optique
  • - Techniques de traitement d'images numérisées
  • - Caractéristiques des émulsions
  • - Règles de manipulation de produits toxiques
  • - Formats des supports de prise de vue
  • - Fonctionnement des machines de développement automatisé
  • - Logiciels de traitement d'images
  • - Logiciel de montage photo
  • - Utilisation de monteuse de diapositives
  • - Utilisation de massicot

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Technicien de laboratoire photo

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de la production en laboratoire photographique dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Technicien de laboratoire photo

En plus d'une bonne connaissance des techniques de développement, il faut être doté d'un solide sens commercial pour accueillir et conseiller les clients.

Formation initiale

Pour vous lancer dans le métier de technicien de laboratoire photo, préparez le bac professionnel photographie en 3 ans après la 3e. Vous pouvez également envisager le BTM photographe dont la formation dure 2 ans.  Seul le CFA  Campus des métiers de l'entreprise (Bobigny) le propose en Ile-de-France.

Après un bac général ou un bac professionnel photographie, vous pouvez préparer le BTS photographie en 2 ans. Un bac scientifique est néanmoins conseillé, du fait des enseignements de physique et chimie.

Vous pouvez également envisager de poursuivre vos études dans une école spécialisée comme Louis Lumière (ENSLL), l’Ecole nationale supérieure des arts décoratifs ou l’ENSP Arles.

Formation continue

La formation continue offre aux professionnels déjà diplômés de rares perfectionnements, uniquement dans le domaine de la prise de vue et la réalisation de montage photo et vidéo. Pour se reconvertir dans le métier de technicien de laboratoire photo, misez sur le bac pro photographie ou le BTS photographie.

Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=E1203

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier