Art et façonnage d'ouvrages d'art

Tailleur-couturier

Niveau d'accès CAP ou équivalent
Statut
Salarié
Artisan
Salaire moyen

 1 600 € bruts mensuels

Tendance emploi

●○○

Synonymes
Couturier(ière)
Maître tailleur(euse)
Centres d'intérêt Faire un travail minutieux précis Exercer une activité artistique ou créative

Description

Le tailleur-couturier des vêtements sur-mesure, uniques et personnalisés.

 

Activités principales

Entouré de centaines de coupons de tissus, le tailleur-couturier joue des ciseaux et de l'aiguille pour fabriquer des vêtements sur mesure et à la commande. Il effectue également des retouches sur des vestes, des pantalons, des robes ou des jupes, neufs ou déjà portés, pour les remettre à la taille de son client.

Le tailleur-couturier prend les mesures de son client et dessine un patron. Il coupe le tissu, en bâtit les grosses pièces puis réalise un premier essayage. Toutes les pièces du vêtement sont ensuite cousues définitivement ensemble. Les finitions sont effectuées sur les poches extérieures et intérieures, la doublure, les épaulettes, les boutons et les boutonnières. Le tailleur-couturier confectionne surtout des costumes.

Comment travaille-t-il ?

Le tailleur-couturier partage son temps entre son atelier de création et la réception des clients potentiels dans sa boutique. Pour finaliser ses créations, il regarde sous toutes ses coutures sa création sur la personne qui aura ensuite la chance de le porter !

Où exerce-t-il ?

Les ateliers indépendants embauchent des tailleurs-couturiers pour le compte de maisons de haute couture ou de confection de luxe.

Les maisons de haute couture embauchent elles-mêmes quelques tailleurs couturiers. Faire carrière dans de telles entreprises est une chance rare.

Les boutiques de retouches et de services créent de plus en plus d'emplois dans le secteur.

Compétences pour être Tailleur-couturier

Qualités requises
Rigoureux :

La moindre erreur peut remettre en cause un travail de plusieurs heures. Le tailleur-couturier doit se montrer très exigeant et porter une grande attention à son ouvrage.

 

Patient :

Les travaux de couture à la main sont longs. Ils peuvent prendre plusieurs semaines voire plusieurs mois, notamment en haute couture.

 

Minutieux :

Les outils de découpe et de couture sont petits. La manipulation des machines nécessite une grande habileté. Les gestes doivent être précis.

 

Savoir-faire

  • - Définir avec le client les caractéristiques de l'article à réaliser selon ses souhaits, ses besoins et l'informer sur les conditions de réalisation
  • - Prendre les mensurations du client et les consigner (fiche client)
  • - Concevoir un patron de base
  • - Modifier un patron existant
  • - Marquer un repère sur une toile ou un tissu
  • - Couper à dimension une toile ou un tissu
  • - Ajuster les pièces du vêtement (manches, col) par essayage
  • - Assembler les différentes parties d'un vêtement
  • - Ajuster un vêtement
  • - Vérifier le montage d'une pièce vestimentaire
  • - Conditionner un produit
  • - Conseiller une clientèle ou un public
  • - Réaliser des robes de soirée, de cérémonie, à l'unité ou en petite série
  • - Réaliser des produits à manches à l'unité ou en petite série
  • - Réaliser des pantalons, gilets à l'unité ou en petite série
  • - Réaliser des articles de lingerie/balnéaire/corseterie à l'unité ou en petite série
  • - Réaliser des vêtements haute couture à l'unité ou en petite série
  • - Réaliser des vêtements professionnels à l'unité ou en petite série
  • - Réaliser des costumes à thème à partir d'un patron, d'un modèle
  • - Réaliser des vêtements en textiles fins
  • - Réaliser des vêtements en textiles épais
  • - Réaliser des vêtements en textiles techniques
  • - Réaliser des vêtements en cuirs et peaux
  • - Réaliser des vêtements en fourrures
  • - Réaliser des vêtements en matériaux synthétiques
  • - Réaliser un croquis, un dessin de pièce
  • - Réaliser des opérations de valorisation d'un article (pose d'accessoires, teinture ...)

Savoir

  • - Techniques d'assemblage/montage en habillement/confection
  • - Techniques de patronage
  • - Caractéristiques des fils
  • - Géométrie
  • - Techniques de piqûre machine
  • - Couture manuelle
  • - Techniques de repassage
  • - Techniques de coupe de textile, cuir
  • - Techniques de collage
  • - Techniques de gradation
  • - Techniques de prise de mesures (habillement)
  • - Appréciation esthétique
  • - Lecture de dessins, croquis
  • - Calcul de métrage
  • - Utilisation de machine à coudre
  • - Caractéristiques des tissus et matières textiles
  • - Caractéristiques morphologiques masculines
  • - Caractéristiques morphologiques féminines
  • - Couture flou
  • - Techniques de dessin
  • - Techniques d'application des apprêts, des teintes
  • - Techniques de broderie
  • - Techniques d'application de garniture

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Tailleur-couturier

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de la réalisation de vêtements sur mesure ou en petite série dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Tailleur-couturier

Un CAP est le minimum attendu pour devenir tailleur-couturier.

Formation initiale

Vous pouvez débuter avec un CAP métiers de la mode, option vêtement flou ou tailleur. Cette formation est dispensée en lycée professionnel ou en CFA.

Pour avoir des compétences encore plus pointues, poursuivez par un diplôme par un BP vêtement sur mesure (uniquement proposé au CFA de l’Institut français de mode – en 2 ans après le CAP) ou un bac pro métiers de la mode-vêtements (en 3 ans après la classe de 3e).

Si vous visez une carrière plutôt dans les théâtres, misez sur l’une des 4 spécialité du DN MADE, diplôme national des métiers d'art et du design mention spectacle : costume de scène, dramaturgie et mobilité européenne ; costume formes-couleurs-matériaux (exploration et réalisation) ; costumier, accessoire ; costumier de spectacle. Il se prépare en 3 ans après le bac.

Formation continue

La formation continue offre aux professionnels déjà diplômés des perfectionnements comme à l’Institut français de mode. Il est aussi possible de se spécialiser dans la création de costumes avec le DN MADE, diplôme national des métiers d'art et du design mention spectacle. Pour vous reconvertir par la voie de la formation continue, mise sur le CAP métiers de la mode, le BP vêtement sur mesure ou la FCIL costumes du spectacle.

Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications :

http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=B1803

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier