Services à la personne et à la collectivité

Sous-officier de l'armée de terre

Niveau d'accès Bac ou équivalent
Statut
Militaire
Salaire moyen

Salaire moyen : 2 700€ bruts/mensuel

Tendance emploi

●○○

Synonymes
Centres d'intérêt Travailler dehors Avoir le goût du risque Défendre, secourir, protéger

Description

Le sous-officier de l’armée de terre assure le lien entre les officiers, responsables de la conception des opérations, et les militaires du rang, en charge de leur exécution.

 

Activités principales

Le sous-officier de l’armée de terre joue un rôle clé dans l'armée de terre. Il fait le lien entre les officiers auxquels il est subordonné et les soldats qu'il encadre, forme et conseille pour mener à bien leurs missions. Le sous-officier de l’armée de terre doit à la fois connaître les techniques de combat et maîtriser l'évolution technologique du matériel militaire. S'il n'est pas affecté aux opérations de terrain, il travaille au sein des services administratifs de l'armée.

Comment travaille-t-il ?

Le sous-officier de l'armée de terre est dépendant du ministère de la Défense. C'est un cadre spécialisé dans l'un des nombreux domaines de compétences de l'armée de terre. Sur le terrain, la principale fonction du sous-officier de l'armée de terre est de commander ses troupes. Il peut être chef de commando dans l'infanterie, chef de char dans l'Arme blindée, opérateur radar pour l'artillerie ou encore chef de travaux dans le génie. Il doit également assurer le suivi, l'entretien et la réparation du matériel utilisé par ses troupes. Dans les bureaux, il peut travailler au service financier, aux ressources humaines, à l'informatique, au service de santé ou encore à celui des sports.

Où exerce-t-il ?

Homme de bureau ou de terrain, il exerce dans des lieux nombreux et variés : dans un service administratif, sur un blindé, dans un camion de ravitaillement, etc.

Compétences pour être Sous-officier de l'armée de terre

Qualités requises
Rigoureux :

Le sous-officier de l’armée de terre commande mais aussi forme ses troupes. Il doit savoir leur donner l'esprit d'équipe, le sens de la discipline et ne doit pas oublier qu'il est le premier exemple à suivre en matière d'exigence militaire.

 

Responsable :

Comme tout chef, c'est au sous-officier de l’armée de terre qu'incombent le bien-être et la sécurité de ses hommes.

 

 

Ouvert :

La mission du sous-officier de l’armée de terre le met au contact d'hommes et de femmes de tous milieux et de toutes origines. Il doit savoir s'adapter et les écouter.

Savoir-faire

  • - Organiser une action de reconnaissance
  • - Organiser une action d'assistance
  • - Contrôler une zone sensible
  • - Appliquer les consignes de sécurité
  • - Prévenir un risque ou une menace
  • - Identifier une menace
  • - Déterminer l'action à mener selon les consignes
  • - Diriger des actions militaires
  • - Établir un rapport sur l'évolution d'une situation
  • - Assister et secourir les personnels militaires, les populations et ressortissants
  • - Préparer le matériel, les matériaux et les outillages
  • - Contrôler un équipement ou matériel
  • - Piloter un véhicule, un engin blindé
  • - Aménager et implanter sur zone du matériel et des dispositifs de combat, de défense ou de protection
  • - Réaliser une opération de déminage
  • - Contrôler l'application d'une réglementation
  • - Coordonner des moyens opérationnels militaires

Savoir

  • - Utilisation d'équipement et matériel de combat
  • - Maniement d'arme
  • - Lecture de plan, de schéma
  • - Techniques de sauvetage et secourisme
  • - Mécanique
  • - Risques Nucléaire, Radiologique, Bactériologique et Chimique (NRBC)
  • - Réglementation en pyrotechnie
  • - Optronique
  • - Pneumatique
  • - Techniques de maintien de l'ordre
  • - Détection et neutralisation d'explosif
  • - Déclenchement de tir, d'explosion
  • - Techniques de combat
  • - Techniques pédagogiques

 

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Sous-officier de l'armée de terre

Dans l’armée, votre salaire (ou "traitement") dépend de votre grade et de votre échelon. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes, versées par exemple en fonction de votre lieu d'exercice ou de la taille de votre famille.

 

Sergent - échelle de solde n°2

1 555 € à 1 588 €

Sergent - échelle de solde n° 3

1 560 € à 1672 €

Sergent - échelle de solde n° 4

1 611 € à 2 057 €

Sergent-chef - échelle de solde n° 3

1 602 € à 1 705 €

Sergent-chef - échelle de solde n° 4

1 724 € à 2 202 €

Adjudant - échelle de solde n° 3

1 658 € à 1 719 €

Adjudant - échelle de solde n° 4

1 940 € à 2 305 €

Adjudant-chef - échelle de solde n° 4

2 141 € à 2 464 €

Major - échelle de solde n° 4

2 235 € à 2 675 €

 

https://www.emploi-collectivites.fr/grille-indiciaire-etat-officier-armee-terre/0/6073.htm7

 

(Ces montants sont indiqués en rémunérations brutes et correspondent à l’année 2017)

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

L'armée de Terre recrute essentiellement dans les unités de combat : l'infanterie, l'artillerie ou le génie. Les sous-officiers sont recrutés à 45 % dans le civil, et 55 % en interne, parmi les candidats déjà militaires.

Environ 42 700 sous-officiers sont actuellement en poste dans l'armée de terre. L'affectation se fait en fonction du rang de classement à l'issue de la formation. Un seul régiment de l'armée de Terre est localisé en Ile-de-France : le 121e régiment du train de Montlhéry (91).

Choisir ma formation pour devenir Sous-officier de l'armée de terre

Pour devenir sous-officier de l’armée de terre, deux voies sont possibles.

Le chemin le plus direct consiste à intégrer l’ENSOA, Ecole nationale des sous-officiers d'active de Saint-Maixent (79). Des spécialités vous sont proposées, tel que l’informatique.


Pour vous présenter au concours d'entrée, vous devez être titulaire du baccalauréat, français et âgé de 17 à 25 ans. Votre admission est subordonnée au passage d'une visite médicale et à la réussite des tests de sélection. Votre formation dure alors huit mois et se solde par la délivrance du certificat militaire. Elle se poursuit par une formation technique appelée « brevet de spécialité de l’armée de terre », de trois semaines à un an, selon le domaine de spécialité, dans une école ou un organisme de spécialisation.

La deuxième voie qui vous est réservée n’est possible que si vous êtes engagés volontaires de l'armée de terre (EVAT). Vous pouvez, si votre aptitude le permet, devenir sous-officiers après trois ou sept ans de service, sur proposition adressée au supérieur hiérarchique.

 

Pour aller plus loin :

Consultez la liste nationale des certifications :

http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=K1701

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier