Art et façonnage d'ouvrages d'art

Relieur doreur

Niveau d'accès CAP ou équivalent
Statut
Salarié
Artisan
Salaire moyen

non renseigné

Tendance emploi

●○○

Synonymes
Relieur(euse) à la main
Relieur(euse) d'art
Relieur(euse) papeterie
Relieur(euse) -restaurateur(trice)
Centres d'intérêt Faire un travail minutieux précis Exercer une activité artistique ou créative

Description

Le relieur-doreur restaure des livres anciens ou confectionne la couverture de nouveaux livres à l'unité.

 

Activités principales

Grâce à son travail, le relieur-doreur protège les ouvrages et augmente leur durée de vie. Il relie les feuilles d'un livre ensemble et peut les embellir en les dorant avec de fines feuilles d'or.

Il répare aussi les livres abîmés et restaure les livres anciens. A son compte, il assure également la relation avec le client : devis, présentation du travail réalisé, facturation, etc.

Le relieur-doreur détache avec soin les pages du livre à restaurer. Il en ôte les restes de colle puis coud les feuilles entre elles pour en faire des livrets.

Il crée la couverture avec un carton épais recouvert d'un cuir assez fin. Il l'assemble avec les livrets avant de commencer la dorure.

A l'aide d'un fer ou d'une roulette à dorer, il applique très délicatement les feuilles d'or sur la couverture qu'il chauffe à une température très élevée.

Dans une carrière de relieur-doreur, travailler sur des manuscrits anciens conservés à la Bibliothèque nationale ou aux Archives nationales est une expérience rare couronnant un savoir-faire d'exception.

Comment travaille-t-il ?

Amoureux des livres, le relieur-doreur travaille avec une grande minutie sur les ouvrages qui lui sont confiés. Il lui faut des années de pratique pour avoir le bon tour de main !

Où exerce-t-il ?

Le relieur-doreur est un artisan qui travaille dans un atelier. Néanmoins, il passe beaucoup de temps en dehors pour démarcher ses clients, les conseiller ou effectuer des devis.

Des collectionneurs privés et des librairies spécialisées font aussi appel aux relieurs doreurs.

De rares relieurs-doreurs sont fonctionnaires. Ils travaillent à la Bibliothèque nationale de France, aux Archives nationales ou dans certains musées.

Selon la Chambre syndicale de la reliure, la France compte 240 ateliers de reliure manuelle représentant 1 800 emplois pour la reliure main (reliure courante et reliure d'art). 65% des relieurs travaillent seuls.

Compétences pour être Relieur doreur

Qualités requises
Méticuleux :

Le relieur doreur doit être extrêmement précis dans ses gestes. Une feuille d'or est très légère et très fine : la moindre erreur ne se rattrape pas.

 

Patient :

Impossible pour le relieur doreur de travailler dans l'urgence. Ses gestes sont appliqués. Ils nécessitent une grande concentration.

 

Expérimenté :

Un bon relieur doreur acquiert des gestes d'autant plus sûrs et précis qu'ils ont été de nombreuses fois répétés.

 

Savoir-faire

  • - Restaurer des documents
  • - Maintenir en état la couverture et les pages d'un ouvrage
  • - Mettre en place des pages de gardes et de couvertures
  • - Réparer des fonds de cahiers
  • - Réaliser une plaçure par démontage d'un ouvrage
  • - Constituer le corps d'ouvrage
  • - Habiller des cartons de couverture
  • - Fixer des cartons de couverture
  • - Mettre en place une coiffe et des nerfs d'une couverture
  • - Couvrir par découpe de gabarit
  • - Réaliser la conservation d'ouvrages
  • - Réaliser des dorures et des décorations en titrage
  • - Réaliser des dorures et des décorations en filet, fleuron etc.
  • - Réaliser des dorures et des décorations en mosaïque
  • - Réaliser des dorures et des décorations par incrustation de matériaux
  • - Réaliser des dorures et des décorations en papier reliure
  • - Réaliser une gestion comptable
  • - Réaliser une gestion administrative

Savoir

  • - Techniques de reliure        
  • - Techniques de restauration de document
  • - Histoire du livre
  • - Techniques de démontage/remontage de livres
  • - Utilisation de presse hydraulique
  • - Couture manuelle
  • - Utilisation de massicot
  • - Techniques de rognage
  • - Techniques de couture de documents papier
  • - Techniques de peinture
  • - Chimie
  • - Principes de conservation préventive
  • - Techniques de dorure au balancier
  • - Utilisation de fleuron et empreinte
  • - Utilisation de fer à dorer
  • - Dorure à la feuille
  • - Techniques de dorure au film
  • - Sertissage d'élément de décor
  • - Chiffrage/calcul de coût

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Relieur doreur

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de la reliure et restauration de livres et archives dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Relieur doreur

UN CAP est le niveau minimum attendu pour devenir relieur-doreur.

Formation initiale

Pour des travaux de reliure de base, vous pouvez débuter avec un CAP arts de la reliure. Il se prépare en 2 ans après une classe de 3e dans un seul établissement en Ile-de-France : le lycée professionnel des arts graphiques et du livre Corvisart-Tolbiac. Vous pouvez aussi préparer le CAP doreur à la feuille ornemaniste qui mène aussi à une insertion directe sur le marché du travail. En Ile-de-France, il se prépare uniquement au CFA de La Bonne graine - école d'ameublement de Paris.

Si vous envisagez de vous mettre à votre compte après plusieurs années dans un atelier, il est préférable de poursuivre par un BMA arts de la reliure et de la dorure (après le CAP arts de la reliure). Il se prépare également dans un seul établissement en Ile-de-France : le lycée professionnel des arts graphiques et du livre Corvisart-Tolbiac.  

En 3 ans après le bac, le DN MADE (diplôme national des métiers d'art et du design) mention livre, parcours reliure création et patrimoine est proposé en France uniquement à l’Ecole Estienne (Paris).

Formation continue

La formation continue offre aux professionnels déjà diplômés de rares spécialisations comme la certification professionnelle restaurateur conservateur de biens culturels. Des stages de perfectionnement ou d’initiation sont possibles auprès d’artisans ou au Centre de formation de restauration du patrimoine écrit à Tours. Pour vous lancer dans la profession par la voie de la formation continue, débutez par un CAP arts de la reliure.

Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=B1402

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier