Commerce, vente et grande distribution

Poissonnier

Niveau d'accès CAP ou équivalent
Statut
Salarié
Artisan
Salaire moyen

Salaire moyen : 1 600 € bruts mensuels

Tendance emploi

●●○

Synonymes
Employé(e) en poissonnerie
Mareyeur(euse)
Vendeur en produits de la mer
Centres d'intérêt Faire du commerce, acheter, vendre

Description

Le poissonnier prépare et vend au détail poissons, crustacés et coquillages.

 

Activités principales

Le métier de poissonnier consiste à acheter en gros puis revendre au détail les produits de la pêche, c’est-à-dire les poissons, les crustacés et les coquillages. Ce métier consiste également à préparer des plats à base de poisson ou de fruits de mer, telles que les soupes et les terrines.

Comment travaille-t-il ?

Très tôt le matin, le poissonnier francilien effectue ses achats en gros, à Rungis (Val-de-Marne). De retour à sa boutique, il prépare et transforme le poisson pour le vendre. Équipé de bottes en caoutchouc, d'un tablier en plastique et d'un couteau, le poissonnier vide, tranche et écaille les poissons, puis les présente de façon attrayante sur les étals. Il veille également à conserver vivants certains crustacés, comme les crabes ou les homards.

Où exerce-t-il ?

Artisan à son compte ou salarié, le poissonnier peut travailler dans trois canaux de distribution distincts : les poissonneries de quartier, les grandes surfaces alimentaires (supermarchés et hypermarchés) et les marchés.

En Ile-de-France, le nombre de poissonneries traditionnelles diminue au profit des rayons des grandes surfaces. Dans le commerce de proximité, seules les grandes poissonneries résistent en offrant une grande variété de produits et en développant une activité « traiteur ». Cependant, les jeunes diplômés, très peu nombreux, n'ont aucune difficulté à trouver un emploi.

Compétences pour être Poissonnier

Qualités requises
Robuste :

Les mains plongées dans la glace toute la journée et les réveils très matinaux pour les achats à Rungis : le poissonnier doit être très résistant physiquement.

 

Habile :

Les outils qu'il utilise pour préparer le poisson sont très tranchants. Attention les doigts !

 

 

Vigilant :

Le poisson est la plus périssable de toutes les denrées alimentaires. S'il n'est plus assez frais, il rendra malade ceux qui le consomment. Le poissonnier ne doit jamais rompre la chaîne du froid, ni garder un poisson trop longtemps sur l'étal.

Savoir-faire

  • - Réceptionner un produit
  • - Stocker un produit
  • - Contrôler la réception des commandes
  • - Trier les poissons et effectuer leur préparation
  • - Ouvrir des coquillages et crustacés
  • - Mettre en place/rafraîchir l'étal (glace, décoration), disposer les poissons, crustacés et coquillages et afficher les prix
  • - Renseigner un client
  • - Conditionner un produit
  • - Entretenir un espace de vente
  • - Entretenir un poste de travail
  • - Nettoyer du matériel ou un équipement
  • - Réaliser une opération de transformation de produit
  • - Conclure une vente
  • - Enregistrer les données d'une commande
  • - Organiser l'expédition d'une commande
  • - Réaliser une gestion administrative
  • - Réaliser une gestion comptable
  • - Sélectionner un produit auprès d'un producteur
  • - Négocier des conditions d'achat

Savoir

  • - Pêche
  • - Règles d'hygiène et de sécurité alimentaire
  • - Cartographie des zones de pêche
  • - Variétés de crustacés
  • - Variétés de coquillages
  • - Élevages de produits de la mer
  • - Modes de conservation des produits alimentaires
  • - Chaîne du froid
  • - Typologie du client
  • - Entretien d'un vivier
  • - Chiffrage/calcul de coût
  • - Utilisation d'outils de découpe
  • - Pelage de poissons
  • - Dressage de plateaux de fruits de mer
  • - Appréciation sensorielle
  • - Utilisation de matériel de nettoyage
  • - Variétés de poissons
  • - Modes de cuisson des aliments
  • - Préparations culinaires de base
  • - Techniques de conserverie
  • - Plats cuisinés à base de poisson
  • - Caractéristiques de la saurisserie (produits fumés, salés ou séchés)
  • - Techniques de vente
  • - Procédures d'encaissement
  • - Gestion des stocks et des approvisionnements
  • - Gestion administrative et comptable
  • - Centrales d'achat

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Poissonnier

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de la poissonnerie dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Poissonnier

Un seul établissement vous prépare, en Ile-de-France, au CAP de poissonnerie, le diplôme indispensable pour exercer le métier de poissonnier : le CFA de la poissonnerie de Rungis, à Rungis (95).

Le bac professionnel poissonnier écailler traiteur, proposé uniquement, en région francilienne, par le CFA de la poissonnerie de Rungis, est accessible en trois ans après la 3ème ou en deux ans après le CAP. Ce diplôme donne accès aux études supérieures pour devenir, par exemple, technico-commercial.

 

Formation continue :

Le métier de poissonnier est également accessible par la voie de la formation continue des adultes. Un exemple, en obtenant le CQP (certificat de qualification professionnel) employé polyvalent des produits de la mer. Renseignements : Union du mareyage français (http://www.mareyeurs.org/accueil-1-p-45.html)

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier