Transport et logistique

Pilote d'hélicoptère

Niveau d'accès Sans niveau particulier
Statut
Salarié
Militaire
Salaire moyen

8 800 € bruts mensuels

Tendance emploi

●○○

Synonymes
Centres d'intérêt Travailler dehors Me déplacer souvent, intervenir sur le terrain Avoir le goût du risque

Description

Le pilote d’hélicoptère transporte des passagers à bord dans son aéronef, effectue des prestations aériennes (assistance aux personnes, épandages agricoles, etc.) ou réalise des missions de combat au sein de l’armée.

 

Activités principales

Le métier de pilote d’hélicoptère consiste, aux commandes de son engin, à assurer des vols réguliers pour le transport de passagers et de marchandises. Le pilote d’hélicoptère effectue aussi des missions ponctuelles, tels que des sauvetages en mer, ou explore des zones difficiles d'accès, comme la montagne. Il peut également réaliser du travail aérien pour prendre des photos, par exemple.

Comment travaille-t-il ?

Le pilote d'hélicoptère effectue ses missions à la commande ou en service régulier. Tout dépend de la compagnie qui l'emploie et de la licence qu'il possède, pilote professionnel ou de ligne. Pour les agriculteurs, il survole les champs pour pulvériser des engrais ou des insecticides. Pour des journalistes, il est amené à positionner son hélicoptère au-dessus des lieux d'accident non accessibles par la route. Le transport de personnes d'un héliport à un autre occupe une grande partie de ses journées. Il passe également de nombreuses heures à instruire des élèves pilotes. Il dispose alors d'un hélicoptère à double commande.

Où exerce-t-il ?

Dans le civil ou dans l'armée, le pilote d'hélicoptère est amené à travailler à l'étranger. En dehors de son hélicoptère, il passe plusieurs heures à définir des plans de vol et remplir des papiers administratifs, notamment pour comptabiliser ses propres heures de vol.

Compétences pour être Pilote d'hélicoptère

Qualités requises
Vigilant :

 L'hélicoptère est un engin rapide. Il doit être manié avec précaution pour assurer la sécurité des passagers.

 

Maître de soi :

Le pilote d’hélicoptère peut être amené à voler par tous les temps, surtout s'il est en opération de sauvetage. Une grande dextérité est indispensable.

 

 

Respectueux :

Le pilote d'hélicoptère n'a pas le droit de survoler certaines zones urbaines ou même parfois rurales. S'il ne respecte pas la loi, sa licence peut lui être retiré.

 

Savoir-faire

  • - Contrôler le dossier de vol, le plan de vol, les données techniques de l'appareil et vérifier le niveau de carburant et les conditions météorologiques
  • - Procéder aux contrôles et à la préparation du poste de pilotage, des équipements et matériels de la cellule avec le personnel navigant commercial (PNC)
  • - Transmettre et échanger les informations de vol avec le personnel de bord et le personnel technique au sol
  • - Organiser ou superviser les opérations à bord (chargement, accueil passagers, etc.) et mettre en place des mesures d'urgence en cas d'aléas
  • - Réaliser les opérations de mise en vol, de pilotage et d'atterrissage de l'appareil et procéder aux vérifications techniques à chaque étape
  • - Contrôler les paramètres de navigation et de fonctionnement de l'appareil en vol et adapter le plan de vol en liaison avec les centres de contrôle aérien
  • - Réaliser les différents comptes rendus de fin de vol et les transmettre au service concerné
  • - Contrôler les connaissances d'un pilote
  • - Réaliser des opérations d'évacuation sanitaire par transport aérien
  • - Réaliser des opérations de fret par transport aérien
  • - Réaliser des opérations de transport aérien de passagers
  • - Participer à une opération militaire
  • - Participer à une action ou mission humanitaire
  • - Participer à une action ou mission de Défense
  • - Effectuer une vérification extérieure de l'appareil avant le décollage (cales mises en place, chargement des soutes, du carburant, etc.)
  • - Concevoir un rapport d'état de service
  • - Contrôler les autorisations, les habilitations du personnel

Savoir

  • - Système de navigation embarqué
  • - Pratique de l'anglais technique
  • - Code de l'aviation civile
  • - Gestuelle de communication avec le personnel de piste
  • - Terminologie aéronautique (IATA, alphabet aéronautique, etc.)
  • - Logiciels aéronautiques
  • - Caractéristiques techniques des aéronefs
  • - Principes mécaniques du vol et de la navigation aérienne
  • - Règles de communication radio aéronautique
  • - Modes de calcul du chargement carburant
  • - Météorologie

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Pilote d'hélicoptère

Secteur public

Dans l'armée ou la sécurité civile, votre salaire (ou "traitement") dépend de votre grade et de votre échelon. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes, versées par exemple en fonction de votre lieu d'exercice ou de la taille de votre famille. Dans le privé, le salaire du pilote d'hélicoptère varie en fonction de la qualification du pilote, de la catégorie d'appareil, de la nature de la mission, etc. Il peut être augmenté par diverses primes et indemnités (prime horaire de vol, indemnité pour vol de nuit, etc.).

 

Pilote professionnel
2 100 € à 3 000 €

Pilote de ligne
3 300 € à 3 900 €

 

(Ces salaires sont donnés en net mensuel)

 

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur public

La formation de pilote d'hélicoptère étant très coûteuse, bon nombre de candidats s'engagent d'abord dans l'armée, ce qui leur permet de financer leur formation et d'acquérir de l'expérience.

Les pilotes embauchés par les compagnies de transport et de travail aériens sont ainsi très souvent concurrencés par les anciens pilotes militaires.

Les offres d’emploi :

https://candidat.pole-emploi.fr/offres/recherche?lieux=11R&motsCles=N2102&offresPartenaires=true&rayon=10&tri=0

 

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine du pilotage et navigation technique aérienne dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Pilote d'hélicoptère

Plusieurs voies s’offrent à vous pour exercer le métier de pilote d’hélicoptère. Si aucun niveau n'est officiellement requis dans le civil, la filière militaire exige le bac.

Formation initiale

Pour devenir pilote privé d’hélicoptère (PPLH), aucun diplôme n'est exigé pour vous présenter à la formation, mais il est préférable d’avoir au minimum un niveau de classe de première pour passer les épreuves théoriques. Autres conditions : être âgé de 17 ans, satisfaire à une visite médicale et avoir suivi une formation homologuée comprenant au moins 45 heures de vol.

Pour obtenir la licence de pilote professionnel hélicoptère (CPLH), vous devez avoir au moins de 18 ans et avoir suivi au moins 150 heures de vol en tant que pilote d'hélicoptère. Des épreuves théoriques et un examen en vol vous permettent d'obtenir la licence de pilote professionnel.

Pour voler dans des conditions météorologiques dégradées, vous devez avoir obtenu la qualification IFR (instrumental flying rules), qui correspond au vol aux instruments.

Pour la licence de pilote de ligne d’hélicoptère (ATPLH), vous devez avoir au moins 21 ans, être titulaire du CPLH, IFR, totaliser 1 200 heures de vol et réussir les examens théoriques et pratiques.

Un exemple de structure qui, en Île-de-France, forme au métier de pilote d’hélicoptère : Paris Hélicoptère Center (Renseignements : http://www.parishelicoptere.fr/).

L'armée forme ses propres pilotes selon les corps concernés : armée de Terre, armée de l'Air, aéronavale ou Gendarmerie nationale. Beaucoup de pilotes d'hélicoptères du civil sont d'ailleurs d'anciens pilotes de l'armée.

Formation continue

Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=N2102

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier