Santé

Pharmacien

Niveau d'accès Bac + 5 et plus
Statut
Salarié
Indépendant
Salaire moyen

4 100 € bruts mensuels

Tendance emploi

●●●

Synonymes
Pharmacien(ne) dans l'industrie
Pharmacien(ne) en officine
Pharmacien(ne) hospitalier(ère)
Centres d'intérêt Rechercher, traiter, analyser l'information Soigner

Description

Présent du laboratoire jusqu’à l’officine, le pharmacien contribue au bon fonctionnement de la chaîne du médicament.

 

Activités principales

Le pharmacien vend des médicaments en pharmacie, également appelée officine. Mais il peut également travailler dans un hôpital, dans des laboratoires d’analyses ou pour l’industrie pharmaceutique.

Comment travaille-t-il ?

En officine, lieu d'exercice le plus courant, le pharmacien vend à ses clients des médicaments prescrits ou non par un médecin. Il contrôle l'ordonnance, explique la posologie et la durée du traitement, répond aux questions de la clientèle et la conseille. Il propose de plus en plus des produits de parapharmacie. Enfin, il commande les médicaments aux laboratoires pharmaceutiques, assure la gestion des stocks et la comptabilité. Lorsqu’il exerce dans un laboratoire d’analyses, le pharmacien effectue des prélèvements d’échantillons biologiques (sang, urine…), qu’il examine puis dont il analyse les résultats. A l’hôpital, il gère l’approvisionnement en médicaments, réalise des préparations, fournit aux infirmiers les traitements destinés aux malades et participe aux recherches médicales ainsi qu’aux actions de pharmacovigilance. Dans l’industrie pharmaceutique, il peut participer à la mise au point d’un nouveau médicament : il encadre les recherches cliniques, participe à l’autorisation de mise sur le marché ou encadre le processus de production.

Où exerce-t-il ?

Officines de ville ou pharmacies des hôpitaux, laboratoires d'analyses médicales, laboratoires de recherche ou pharmaceutiques à but commercial, centrales d'achats de médicaments, organismes de recherches fondamentales comme l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale) ou le CNRS (Centre national de la recherche scientifique)… les débouchés pour les pharmaciens sont nombreux et variés. L’enquête besoins en main d’œuvre (BMO) 2019 de Pôle emploi recense près de 530 projets de recrutements de pharmaciens en Île-de-France dont plus de 60 % sont jugés difficiles à pourvoir.

Compétences pour être Pharmacien

Qualités requises
Vigilant :

Certains médicaments ne peuvent pas être délivrés librement sans ordonnance. Le pharmacien est responsable devant la loi de toute négligence.

 

Disponible :

En officine, le pharmacien passe beaucoup de temps à conseiller et à rassurer les malades.

 

Scientifique :

La recherche demande des compétences très poussées, en chimie notamment.

 

Savoir-faire

  • - Vérifier la recevabilité de la prescription, repérer les incompatibilités, contre-indications, ... et contacter le prescripteur si nécessaire
  • - Définir les orientations stratégiques d'une structure
  • - Contrôler les modalités de délivrance spécifiques de certains médicaments
  • - Délivrer les médicaments au client/patient ou au personnel soignant et informer sur les modalités de la prescription
  • - Réaliser les opérations administratives et le suivi de délivrance des médicaments dans l'ordonnancier, le registre des stupéfiants, ...
  • - Apporter un appui technique pour le personnel
  • - Réaliser des préparations pharmaceutiques
  • - Vérifier la conformité de la livraison
  • - Suivre l'état des stocks
  • - Déclencher un réapprovisionnement

Savoir

  • - Gestion des stocks et des approvisionnements
  • - Bonnes Pratiques de Pharmacie Hospitalière -B.P.P.H-
  • - Guide des Bonnes Pratiques de Préparation Officinale -G.B.P.O-
  • - Analyse statistique
  • - Classification des médicaments
  • - Code de santé publique
  • - Règles d'hygiène et d'asepsie
  • - Médicaments cytotoxiques
  • - Nutrition parentérale
  • - Préparations radio-pharmaceutiques

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Pharmacien

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de la pharmacie dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Pharmacien

Le diplôme d'État de docteur en pharmacie est nécessaire pour exercer le métier de pharmacien.

Formation initiale

Vous pouvez vous orienter vers les études menant au diplôme d'État de docteur en pharmacie après le baccalauréat (le bac S est très fortement conseillé). 

Le cursus se déroule en 6 à 9 années. Les études débutent à l’université par une année commune aux études de santés (médecine, maïeutique, odontologie, pharmacie) à l’issue de laquelle une sélection des étudiants est opérée.

Si vos résultats le permettent, vous pourrez ensuite poursuivre vos études de pharmacie. A l’issue de la 3ème année, les étudiants obtiennent le diplôme de formation générale en sciences pharmaceutiques (DFGSP), niveau licence.

En fin de 4ème année, c’est le moment de choisir son orientation entre 3 filières : officine, industrie pharmaceutique ou internat. Puis à l’issue de la 6ème année la réalisation d’une thèse dite d’exercice permet l’obtention du diplôme d'État de docteur en pharmacie (cycle court).

Vous pouvez choisir de poursuivre vos études (cycle long), en passant le concours de sélection de l’internat et en effectuant un cursus de 4 ans débouchant sur un diplôme d'études spécialisées (DES).


Formation continue

Comme les autres professionnels de santé, les pharmaciens ont l’obligation de se former régulièrement tout au long de leur carrière. Des organismes de formation agréés permettent de suivre des modules de perfectionnement ou de spécialisation. 

Les personnes souhaitant se réorienter vers le métier de pharmacien peuvent préparer le diplôme d'État de docteur en pharmacie. Des passerelles existent avec certains diplômes (master ; diplômes d’Etat de médecine, chirurgie dentaire, vétérinaire… ; titre d’ingénieur ; doctorat ; …) permettant une admission en 2ème ou 3ème année.


Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications (correspondant au code ROME) : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=J1202

 

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier