Agriculture et pêche, espaces naturels et espaces verts, soins aux animaux

Ouvrier agricole

Niveau d'accès CAP ou équivalent
Statut
Salarié
Salaire moyen

 1 700 € bruts mensuels

Tendance emploi

●○○

Synonymes
Aide agricole
Agent(e) agricole
Salarié(e) agricole
Centres d'intérêt Travailler dehors Travailler en contact avec la nature, avec des animaux Faire fonctionner

Description

Qu’il travaille dans le domaine du maraîchage, de l’arboriculture ou de l’élevage, l’ouvrier agricole participe à tous les travaux de l’exploitation.
Activités principales

Salarié qualifié, l’ouvrier agricole apporte son aide à l’agriculteur pour réaliser les différentes tâches nécessaires à la bonne marche de son exploitation. Polyvalent, il intervient dans le domaine de la production, de l’entretien des bâtiments et des machines, voire de la commercialisation.

Comment travaille-t-il ?

L’ouvrier agricole peut travailler pour différents types d’exploitations. Il exerce directement sous la direction de l’agriculteur dans les petites exploitations, sinon sous l’autorité du chef de culture ou du responsable d’élevage. Chez un éleveur, il s’occupe de nourrir les animaux, surveille leur état sanitaire, nettoie les bâtiments… il peut également participer à la traite du lait ou à la fabrication de fromages. Chez un maraîcher, il s’occupe de la préparation des sols, des semis, du désherbage, de l’arrosage et des traitements, puis de la récolte et du conditionnement des légumes. Il conduit le matériel agricole (tracteur, moissonneuse…) ou des engins de manutention (transpalette, chariot élévateur…) et assure leur maintenance. Il peut également participer aux activités annexes de l’exploitation : accueil du public à la ferme, vente sur les marchés…

Où exerce-t-il ?

Les ouvriers agricoles travaillent pour des exploitations agricoles. L’emploi s’effectue souvent à temps partiel ou sur des contrats saisonniers. Des opportunités existent également auprès des groupements d’employeurs et des établissements de travaux agricoles. Selon l’enquête besoins en main d’œuvre (BMO) de Pôle emploi, près de 1 800 recrutements étaient prévus dans le secteur de l’agriculture en Île-de-France en 2018 (dont 77 % d’emplois saisonniers).

Compétences pour être Ouvrier agricole

Qualités requises
Adaptable :

Les tâches de l’ouvrier agricole varient au fil des saisons. Il peut également travailler pour différents employeurs et doit s’adapter à des méthodes de travail qui peuvent varier d’une exploitation à l’autre.

 

Rigoureux :

Il lui faut respecter les consignes de sécurité et les directives données par son employeur, tout en sachant faire preuve d’autonomie.

 

Solide :

L’ouvrier agricole travaille souvent en extérieur et doit parfois supporter des conditions climatiques difficiles (pluie, froid, chaleur…). Il est aussi exposé au port de charges lourdes ou à des postures inconfortables.

 

Savoir-faire

  • - Identifier un lieu d'intervention
  • - Identifier le type d'intervention
  • - Entretenir une plantation
  • - Récolter un produit agricole
  • - Conditionner un produit
  • - Entretenir un outil ou matériel
  • - Réaliser l'entretien du matériel
  • - Récolter un produit à maturité selon les consignes de calibrage
  • - Planter des fruits ou légumes
  • - Calibrer un produit
  • - Trier des produits
  • - Installer du matériel de plantation
  • - Préparer une commande

Savoir

  • - Techniques de désherbage
  • - Techniques de rempotage
  • - Maintenance de premier niveau
  • - Règles d'hygiène et de sécurité
  • - Techniques de conditionnement
  • - Outils manuels agricoles
  • - Gestes et postures de manutention
  • - Normes qualité
  • - Techniques d'effeuillage
  • - Techniques de séchage

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Ouvrier agricole

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de l'aide agricole de production légumière ou végétale dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Ouvrier agricole

Pour exercer la fonction d’ouvrier agricole, il est conseillé d’avoir un diplôme de niveau CAP.

Formation initiale

En 2 années après la classe de 3ème, vous avez la possibilité de préparer le CAP agricole (CAPA) métiers de l’agriculture.

Le bac professionnel conduite et gestion de l’exploitation agricole, en 3 ans après la 3ème ou en 2 ans après le CAPA, vous permettra d’accéder plus rapidement à des postes à responsabilité.

Formation continue

Le CAPA métiers de l’agriculture et le bac professionnel conduite et gestion de l’exploitation agricole peuvent également être préparés dans le cadre de la formation continue. 

Les personnes déjà titulaires d’un diplôme agricole peuvent compléter leur formation grâce à un certificat de spécialisation (CS). Il en existe de nombreux dans le domaine agricole : CS tracteurs et machines agricoles, utilisation et maintenance ; CS taille et soins des arbres ; CS transformation et commercialisation des produits fermiers

La profession a également mis en place plusieurs certificats de qualification professionnelle (CQP) d’ouvrier / salarié qualifié (en exploitation viticole, en productions légumières, en élevage, ou encore en conduite d’engins agricoles).

A savoir : toutes ces certifications sont également accessibles dans le cadre de la validation des acquis de l’expérience (VAE).


Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications (correspondant au code ROME) : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=A1402

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier