Santé

Opticien-lunetier

Niveau d'accès Bac + 1 à bac + 2
Statut
Salarié
Artisan
Salaire moyen

1 800€ bruts mensuels

Tendance emploi

●●○

Synonymes
Monteur(euse)-vendeur(euse) lunetier(ère)
Monteur(euse)-vendeur(euse) opticien(ne)
Centres d'intérêt Faire un travail minutieux précis Faire du commerce, acheter, vendre Aider, conseiller, accompagner

Description

Spécialiste de la vision, l’opticien-lunetier réalise, adapte, commande, délivre et vend des équipements de correction de la vision.

 

Activités principales

L'opticien-lunetier réalise, adapte, commande, délivre et vend des équipements de correction de la vision, en particulier des lunettes et des lentilles. Son métier se situe à mi-chemin de la santé, de la technique, du commerce et de la mode.

Comment travaille-t-il ?

L'opticien-lunetier aide ses clients à choisir leurs lunettes ou leurs lentilles en fonction de la morphologie de leur visage, de leurs besoins et de leurs usages. A partir de l’ordonnance de l’ophtalmologiste, il détermine la correction souhaitée et commande les verres. Puis il effectue le montage qui consiste à centrer, découper, polir et insérer les verres dans la monture des lunettes. Enfin, il vérifie avec le client l'efficacité des lunettes et procède aux derniers réglages. Il explique aussi aux porteurs de lentilles comment les manipuler et les entretenir.

Où exerce-t-il ?

L'opticien-lunetier débute généralement comme salarié d'un établissement d'optique, dans une centrale d'achat ou un centre mutualiste. Il peut également ouvrir sa propre boutique. Des débouchés existent également dans l’industrie optique et, dans une moindre mesure, dans la recherche. Selon une étude du Crocis datée d’octobre 2018, l’Île-de-France compte 3 300 commerces de détail d’optique (22  % du total français) qui emploient 8 000 salariés, soit 21 % des effectifs français des opticiens-lunetiers.

Compétences pour être Opticien-lunetier

Qualités requises
Minutieux :

Mesure de la cornée des porteurs de lentilles ou taille des verres à poser : chaque geste de l'opticien-lunetier demande soin et précision.

 

Convaincant :

Aider un client indécis à choisir une monture, savoir lui vendre des verres solaires... Le métier d'opticien-lunetier ne se limite pas au seul montage d'une paire de lunettes.

 

Bon gestionnaire :

Tenir une boutique implique notamment d'acheter et d'amortir les différents équipements, de suivre au plus près les commandes et les stocks et de payer des salaires.

 

Savoir-faire

  • - Étudier une demande client
  • - Conseiller un client
  • - Renseigner le client sur les équipements optiques, les conditions de prise en charge par la Sécurité Sociale, les mutuelles, ... et le conseiller dans son choix
  • - Prendre les mesures pour la réalisation de l'équipement optique et établir la fiche d'exécution des travaux
  • - Préparer les verres (centrage, axage, montage, ...), procéder à l'essayage sur le client et effectuer les ajustements
  • - Renseigner des documents médico-administratifs
  • - Réaliser le suivi des règlements clients
  • - Présenter les caractéristiques des verres de contact, les conditions de port et informer le client sur les modalités de pose, d'entretien, ...
  • - Procéder à l'examen de vision d'un client, déterminer les besoins de correction visuelle ou l'orienter vers un ophtalmologiste, un médecin généraliste, ...
  • - Conseiller un client sur des équipements basse vision (loupes éclairantes, télé agrandisseurs, ...) et concevoir ou adapter des appareils
  • - Vérifier la conformité de la livraison
  • - Suivre l'état des stocks
  • - Déclencher un réapprovisionnement
  • - Réaliser une gestion administrative
  • - Réaliser une gestion comptable

Savoir

  • - Utilisation d'appareil de mesure optique
  • - Techniques de vente
  • - Utilisation de matériel de montage optique
  • - Techniques de traitement des verres
  • - Techniques de prise de mesures optiques
  • - Ergonomie
  • - Règles d'hygiène et d'asepsie
  • - Caractéristiques des verres optiques
  • - Contactologie
  • - Optométrie
  • - Gestion des stocks et des approvisionnements
  • - Gestion administrative
  • - Gestion comptable

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Opticien-lunetier

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de l'optique-lunetterie dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Opticien-lunetier

Le BTS opticien-lunetier (niveau bac+2) est nécessaire pour exercer le métier d’opticien-lunetier et/ou gérer une boutique. 

Formation initiale

Vous pouvez préparer le BTS opticien-lunetier en deux années après le baccalauréat, dans des centres de formation publics ou privés.

L’accès au diplôme se fait notamment après un bac S ou un bac professionnel « optique lunetterie » avec un très bon dossier. La sélection, sur dossier et entretien de motivation, est sévère.

Une fois le BTS opticien-lunetier obtenu, vous avez la possibilité de poursuivre vos études. Par exemple, en un an, par une licence professionnelle optique (université Paris-Sud), un bachelor lunetier créateur ou un bachelor opticien manager (Iso Paris).

A savoir : le bac professionnel « optique lunetterie » forme en 3 ans après la 3ème des monteurs-vendeurs capables d’assister l’opticien.

Formation continue

Comme les autres professionnels de santé, l’opticien lunetier a l’obligation de se former régulièrement tout au long de sa carrière. A destination des professionnels en activité, la branche professionnelle a notamment créé le certificat de qualification professionnelle (CQP) Opti-Vision.

Les personnes souhaitant se réorienter vers le métier d’opticien-lunetier peuvent préparer le BTS opticien-lunetier par la voie de la formation continue des adultes. Il existe également un titre professionnel (TP) technicien en montage et vente d'optique-lunetterie, qui permet de vendre et réaliser des équipements et des produits d’optique-lunetterie sous la responsabilité d’un opticien diplômé.
 


Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications (correspondant au code ROME) : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=J1405

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier