expatriationDurant un stage à l’étranger pendant mon contrat d’apprentissage, je continue à être salarié de mon entreprise. Je dois donc obtenir l’autorisation de mon employeur avant mon départ.

Mon employeur reste responsable de moi quand je suis à l’étranger

Le fait de partir effectuer un stage professionnel à l’étranger n’interrompt pas mon contrat d’apprentissage. Ma période de stage dans une entreprise européenne s’effectuera dans le cadre d’une convention de mise à disposition signée par mon employeur (Arrêté du 2 février 2009).

En tant qu’apprenti, l’autorisation de mon employeur pour partir est donc obligatoire. En effet, durant toute la période où je suis à l’étranger, mon employeur devra continuer à me verser mon salaire d’apprenti, mes congés payés et restera responsable de ma couverture sociale maladie et accident du travail.

Financer le coût de ma mobilité : les possibilités pour mon employeur

contrat

Effectuer un stage à l’étranger si je suis apprenti aura un « coût » pour mon employeur. Pour cette raison, les mobilités effectuées durant le contrat d’apprentissage sont généralement courtes (2 à 3 semaines).

Mon employeur et mon entreprise d’accueil à l’étranger peuvent néanmoins s’accorder, s’ils le souhaitent, sur une compensation de mon salaire. Mon employeur peut également demander à son OPCA une prise en charge de ma rémunération et des frais liés à ma mobilité (Art. L6332-16-1 du Code du Travail).

 

Crédits photos

© jurgenfr © scyther5