Support à l'entreprise

Fundraiser

Niveau d'accès Bac + 5 et plus
Statut
Salarié
Salaire moyen Salaire moyen : 2 300 € bruts mensuels
Tendance emploi ●●●
Synonymes
Collecteur(trice) de fonds
Centres d'intérêt Manier les chiffres, les données Faire du commerce, acheter, vendre

Description

Le fundraiser (ou collecteur de fonds) est, au sein d’un établissement type ONG, le chef d’orchestre d’une campagne de récolte de fonds destinée à financer une opération humanitaire.
Activités principales

Le métier de fundraiser consiste à récolter des fonds pour le compte, par exemple, d’une ONG ou d’un hôpital, auprès de donateurs afin de financer des campagnes humanitaires ou de solidarités. Sa mission repose ainsi grandement sur l’identification des donateurs, la prise de contact avec eux et leur fidélisation.

Comment travaille-t-il ?

La première tâche du fundraiser est d’identifier les futurs donateurs. Pour ce faire, il s’appuie sur des bases de données existantes, à l’image des fichiers utilisés dans les entreprises de marketing direct. Ensuite, le fundraiser identifie les budgets de financements nécessaires, rédige les appels aux dons destinés aux philanthropes, et gère les sommes récoltées et leurs affectations. Autres moyens de récoltes de fonds sur lesquels le fundraiser peut s’appuyer : l’organisation de collectes de rue, de manifestations culturelles ou d’événements de communication.

Où exerce-t-il ?

Le fundraiseur peut travailler pour une organisation non gouvernementale (ONG) ou un établissement public, type hôpital, université, mais également pour des établissements culturels (musées, théâtres, etc.). Il est également susceptible d’exercer son activité au sein d’une agence spécialisée en marketing direct. Sa mission consiste alors à conseiller les structures qui font appel à ses services sur les règles et démarches à suivre afin de récolter le mieux possible des financements.

Compétences pour être Fundraiser

Qualités requises
Bilingue :

Réaliser des partenariats nécessite de s'intéresser à des acteurs étrangers, notamment à ceux des pays anglophones.

 

Altruiste :

Le fundraiser doit impérativement porter un grand intérêt aux questions humanitaires, et doit faire preuve de générosité.


 

Orateur :

Convaincre des personnes de faire acte de générosité demande une certaine capacité à se faire entendre et, surtout, à se faire comprendre.

Savoir-faire

  • - Concevoir la stratégie marketing de l'entreprise
  • - Réaliser un plan marketing
  • - Élaborer un budget
  • - Suivre un budget
  • - Concevoir la campagne promotionnelle d'un produit
  • - Mettre en œuvre une campagne promotionnelle
  • - Concevoir des supports de promotion des produits
  • - Réaliser le bilan des actions marketing
  • - Proposer des axes d'évolution
  • - Assister les collaborateurs au niveau commercial et technique
  • - Réaliser la gestion des ressources humaines
  • - Animer une réunion
  • - Participer à la définition d'une stratégie de développement de produits
  • - Définir une stratégie de développement de produits
  • - Réaliser une étude marketing
  • - Coordonner les opérations marketing d'un site Internet

Savoir

  • - Analyse statistique
  • - Typologie du client
  • - Techniques de planification
  • - Merchandising
  • - Droit commercial
  • - Législation sociale
  • - Circuits de distribution commerciale
  • - Gestion de projet
  • - Gestion comptable
  • - Gestion administrative
  • - Management
  • - Marketing des réseaux sociaux
  • - Marketing digital
  • - Marketing on line
  • - Webmarketing
  • - Outils de web analyse
  • - Outils de planification
  • - Outils bureautiques

 

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Fundraiser

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine du marketing dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Fundraiser

Un diplôme de niveau bac + 5 vous est généralement demandé pour exercer le métier de fundraiser.

 

Les écoles supérieures de commerces peuvent vous offrir ce niveau d’études. Deux exemples :

  • L’École des hautes études commerciales (EDHEC), à Paris, délivre un diplôme, après trois années d’études (entrée sur concours après, de préférence, deux années de classe préparatoire), bien adapté à l’exercice du métier de fundraiser.
  • L’European Business School, à Paris, vous délivre pareillement un diplôme bien adapté pour exercice cette profession. Celuici se déroche après cinq années d’études (admission sur concours très sélectif…).

 

Aussi, l’université vous permet de vous former au métier de fundraiser. Après avoir obtenu une licence de gestion ou une licence professionnelle métiers du marketing opérationnel, vous pouvez décrocher le master finance, diplôme que vous préparez, en région Ile-de-France, au sein de sept établissements, dont à l’UFR d'économie et gestion, Université de Cergy-Pontoise (95) et à l’UFR 06 Ecole de management de la Sorbonne, Université Panthéon-Sorbonne (75005).

 

Deux autres voies universitaires possibles pour embrasser une carrière de fundraiser :

  • Décrocher, après une licence (Lettres, Information-communication, Philosophie, etc.), le master information, communication, qui se prépare, en région francilienne, uniquement à l’UFR de philosophie, information-communication, langages, littératures et arts du spectacle, Université Paris Nanterre (92).
  • Décrocher, après une licence économie et gestion, le master marketing, vente, délivré, en Ile-de-France, par cinq établissements, dont l’UFR de sciences économiques et de gestion, Université Paris-Est Marne-La-Vallée, à Champs-sur-Marne (77) ; l’UFR des sciences économiques et gestion (et IAE Gustave Eiffel), Université Paris-Est Créteil Val-de-Marne, à Créteil (94) ; ou l’UFR 06 Ecole de management de la Sorbonne, Université Panthéon-Sorbonne, à Paris.

 

Formation continue

Le métier de fundraiser est également accessible par la voie de la formation continue des adultes. Plusieurs parcours sont possibles. L’Association française des fundraisers (AFF) est notamment riche d’un épais catalogue des formations. Parmi celles proposées : « Techniques et outils de la collecte », « Cadre juridique et fiscal du fundraising », « Manager une équipe de fundraisers », etc.

Pour plus de renseignements, consultez le catalogue de formation de l’AFF via le lien suivant : http://www.fundraisers.fr/sites/default/files/aff_catalogue_formation_2017-2018%20.pdf

 

Pour aller plus loin :

Consultez la liste nationale des certifications :

http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=M1705

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier