Banque, assurances et immobilier

Gestionnaire de patrimoine financier

Niveau d'accès Bac + 5 et plus
Statut
Salarié
Salaire moyen Salaire moyen : 1 900 € bruts mensuels
Tendance emploi ●●○
Synonymes
Conseiller(ère) en développement de patrimoine
Conseiller(ère) en patrimoine
Gestionnaire de fortune
Centres d'intérêt Manier les chiffres, les données Faire du commerce, acheter, vendre Convaincre, négocier

Description

Le gestionnaire de patrimoine financier conseille et oriente sa clientèle en choix d’investissements financiers afin de lui faire fructifier son patrimoine.
Activités principales

Le métier de gestionnaire de patrimoine financier consiste à accompagner son client, particulier ou professionnel, dans la gestion de son patrimoine financier. Dans cet accompagnement de constitution et de gestion du patrimoine financier, le gestionnaire de patrimoine propose ainsi à son client divers produits financiers, telles que des assurances-vie, des solutions de retraites ou de prévoyances.

Comment travaille-t-il ?

L’exercice de la fonction de gestionnaire de patrimoine requiert, tout d’abord, de bien connaître ses clients et ses projets. Le but étant de répondre le mieux possible, à travers des rendez-vous, à ses attentes grâce à la proposition de solutions de placements financiers. Le gestionnaire de patrimoine financier commence ainsi par analyser le patrimoine de son client, ses besoins. Ensuite, à lui de lui vendre des produits à vocation patrimoniale. Une fois ces produits vendus, le gestionnaire de patrimoine financier les fait fructifier en suivant une stratégie adaptée pour chaque nature d’investissement. Outre la gestion d’un patrimoine existant, le gestionnaire de patrimoine financier doit aussi rechercher de nouveaux clients dans le cadre de missions de prospects afin de développer son portefeuille de clientèle. Ce métier de gestionnaire de patrimoine financier demande ainsi un sens commercial aigu et une grande rigueur dans la digestion de l’information sur les évolutions juridiques, fiscales et règlementaires des filières de la banque et de l’assurance, les deux grands secteurs auxquels ce professionnel est susceptible d’appartenir.

Où exerce-t-il ?

Le métier de gestionnaire de patrimoine financier s’exerce soit au sein d’un établissement bancaire, soit au sein d’une société d’assurance, ou bien dans une entreprise spécialisée dans la gestion de patrimoine. L’essentiel de son activité se déroule au bureau et à l’extérieur, en rendez-vous de clientèles. Tous les professionnels le confirment : ce métier offre de solides opportunités de carrières, y compris pour l’embauche de jeunes diplômés.

Compétences pour être Gestionnaire de patrimoine financier

Qualités requises
Rigoureux :

Gérer le patrimoine d’un client n’est pas donné à tout le monde. Il convient ainsi de s’informer rigoureusement de l’évolution de la conjoncture économique, ainsi que du cadre fiscal et réglementaire qui encadre les produits financier pour faire gagner de l’argent à son client. Et surtout ne pas lui en faire perdre.

 

Responsable :

La prise d’initiative s’avère primordiale pour développer un portefeuille de client. Jouissant, souvent, d’une grande autonomie dans son travail, le gestionnaire de patrimoine financier doit savoir prendre les bonnes décisions au bon moment tout en organisant le plus efficacement possible sa (lourde) charge de travail.


 

Bilingue :

Évoluant dans un univers international, le gestionnaire de patrimoine financier doit, au minimum, être bilingue anglais. Et maîtriser - mieux encore - une troisième langue.

Savoir-faire

  • - Consulter des fichiers clients en préparation d'entretiens programmés
  • - Analyser la situation financière d'un client
  • - Établir le bilan patrimonial d'un client
  • - Définir les besoins d'un client
  • - Réaliser une étude patrimoniale
  • - Renseigner les usagers et les conseillers dans leurs démarches juridiques et fiscales
  • - Déterminer une stratégie financière
  • - Orienter un client vers un avocat, un notaire ou un gérant de portefeuille
  • - Établir des justificatifs de placement et rapports de rentabilité de produits financiers
  • - Vérifier les justificatifs de placement et rapports de rentabilité de produits financiers
  • - Réaliser un suivi des dossiers clients, fournisseurs
  • - Réaliser une activité nécessitant la certification AMF (Autorité des Marchés Financiers)
  • - Adapter une campagne promotionnelle à une cible ou un produit
  • - Développer un portefeuille clients et prospects
  • - Contrôler des comptes débiteurs
  • - Déterminer des mesures correctives
  • - Établir un mandat de gestion
  • - Animer une formation
  • - Diriger un service, une structure

 

Savoir

  • - Économie des marchés financiers
  • - Fiscalité
  • - Analyse des risques financiers
  • - Analyse statistique
  • - Analyse de patrimoine financier
  • - Calculs financiers
  • - Droit civil
  • - Droit du patrimoine professionnel
  • - Réglementation bancaire
  • - Caractéristiques des produits financiers
  • - Principes de la relation client
  • - Comptabilité générale
  • - Logiciels financiers
  • - Logiciel de gestion clients
  • - Marketing / Mercatique
  • - Argumentation commerciale
  • - Techniques pédagogiques
  • - Management
  • - Gestion comptable
  • - Gestion administrative

 

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Gestionnaire de patrimoine financier

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine du conseil en gestion de patrimoine financier dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Gestionnaire de patrimoine financier

Si vous souhaitez embrasser une carrière de gestionnaire de patrimoine financier, un diplôme de niveau bac + 5 vous sera impérativement demandé (certaines entreprises exigent même une première expérience…)

L’université, tout d’abord, vous forme au métier de gestionnaire de patrimoine financier à travers la délivrance de plusieurs masters, qui se préparent en deux ans après une licence (exemple : licence économie et gestion, une formation dispensée, en Île-de-France, dans une quinzaine d’établissements). Voici quatre exemples (parmi une dizaine de masters disponibles dans les établissements universitaires d’Ile-de-France) :

  • Le master droit assurance, un diplôme qui se décroche uniquement dans notre région à l’UFR de droit, Université Paris-Est Créteil Val-de-Marne, 94.
  • Le master finance, diplôme que vous préparez, en Île-de-France, au sein de sept établissements, dont à l’UFR d'économie et gestion, Université de Cergy-Pontoise, 95 ; et à l’UFR des sciences économiques et gestion (et IAE Gustave Eiffel), Université Paris-Est Créteil Val-de-Marne, 94.
  • Le master monnaie, banque, finance et assurance, qui se prépare, en région francilienne, au sein de cinq établissements, dont à l’UFR AES économie et gestion, Université Vincennes-Saint-Denis, 93 ; et à l’UFR de sciences économiques, gestion, mathématiques, informatique, Université Paris Nanterre, 92.
  • Le master professionnel monnaie, banque, finance, assurance, spécialité risque, assurance et décision, que vous pouvez décrocher, en région parisienne, à l’UFR des sciences économiques et de gestion, Université Paris 13, 93 ; et l’UFR droit Faculté de droit, Université Paris Descartes, Malakoff, 92.

Autre voie possible pour exercer la profession de gestionnaire de patrimoine financier : décrocher le diplôme d’une grande école de commerce (dont celui de l’Inseec Business School, à Paris, que vous préparez en trois ans ; ou celui du programme grande école de Paris School of Business, à Paris, que vous préparez également en trois ans) ou le diplôme de Science Po Paris, section économique ou financière.

 

Pour aller plus loin :

Consultez la liste nationale des certifications :

http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=C1205

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier