Services à la personne et à la collectivité

Officier de l'armée de terre

Niveau d'accès Bac + 5 et plus
Statut
Militaire
Salaire moyen

Sous-lieutenant de l'armée de terre 1 668 € Lieutenant de l'armée de terre 1 688 € à 2 464 € Capitaine de l'armée de terre 2 638 € à 2 886 € Commandant de l'armée de terre 2 975 € à 3 542 € Lieutenant-colonel de l'armée de terre 3 355 € à 4 531 € Colonel de l'armée de terre 3 753 € à 4 976 € Général de brigade de l'armée de terre 5 243 € à 5 473 € Général de division de l'armée de terre 5 473 € à 5 969 €

Synonymes
Centres d'intérêt Travailler dehors Me déplacer souvent, intervenir sur le terrain Défendre, secourir, protéger

Description

L’officier de l’armée de terre encadre, commande et forme les hommes au sein de l’unité de combat placé sous ses ordres.

 

Activités principales

Le métier d’officier de l'armée de terre consiste à commander ses hommes, à veiller à leur formation, à contrôler la cohérence du groupe et à assurer la bonne conduite des missions militaires. L’officier de l’armée de terre exerce ses fonctions d'encadrement dans de nombreuses spécialités, du terrain à l'administration.

Comment travaille-t-il ?

L'officier de l'armée de terre a entre 30 et 1 000 hommes sous sa responsabilité. Il supervise leurs manœuvres. Il sert dans l'infanterie pour l'occupation du terrain, l'artillerie pour les tirs et les lancements de missiles, le génie pour l'aménagement du terrain, le secours aux populations, le train pour les déplacements et l'approvisionnement. Lorsqu'il est affecté à l'état-major, l’officier de l’armée de terre participe à la définition, à l'organisation et à l'application des décisions d'intervention.

Où exerce-t-il ?

L'officier de l'armée de terre peut intervenir au côté de ses soldats lors des opérations ou pendant leur formation. S'il est spécialisé dans un domaine ou s'il fait partie de l'état-major, il travaille plutôt dans les bureaux, au sein de l'administration ou des services techniques de l'armée. Il peut changer d'affectation tous les quatre ans.

Compétences pour être Officier de l'armée de terre

Qualités requises
Dynamique :

La condition de militaire de l'officier de l'armée de terre exige une excellente forme physique.

 

Réactif :

Qu'il s'agisse de protéger un convoi humanitaire ou de participer à une opération de maintien de la paix, les situations sont toujours pleines d'imprévus. Elles exigent de savoir prendre la bonne décision au bon moment.

 

 

Autoritaire :

L'officier de l’armée de terre est un chef d'équipe dont l'efficacité dépend de sa capacité à manager des hommes et à faire respecter ses consignes.

Savoir-faire

  • - Analyser et évaluer des informations opérationnelles ou tactiques
  • - Coordonner des moyens opérationnels militaires
  • - Diriger des actions militaires
  • - Superviser une manœuvre militaire
  • - Suivre, coordonner et contrôler la disponibilité et l'opérationnalité des moyens humains et matériels
  • - Contrôler l'exécution de consignes militaires
  • - Conseiller des interlocuteurs en gestion des risques
  • - Apporter un appui technique à des partenaires institutionnels
  • - Commander des engagements
  • - Suivre et coordonner des moyens d'information et de commandement (communication, transmission, renseignement, écoute, détection, etc.)
  • - Diriger une opération d'assistance et secours à des personnes
  • - Coordonner une opération d'assistance et secours à des personnes
  • - Former un public
  • - Mettre en place des actions correctives et préventives
  • - Concevoir un scénario de menace potentielle
  • - Proposer des axes d'amélioration
  • - Mettre en place des actions de gestion de ressources humaines

Savoir

  • - Électromécanique
  • - Optronique
  • - Réglementation en pyrotechnie
  • - Organisation de la chaîne logistique
  • - Topographie
  • - Outils bureautiques
  • - Management
  • - Sociologie
  • - Maniement d'arme
  • - Système d'Information Géographique (SIG)
  • - Risques Nucléaire, Radiologique, Bactériologique et Chimique (NRBC)
  • - Techniques de détection
  • - Techniques de transmissions (guerre électronique, etc.)
  • - Techniques de sauvetage et secourisme
  • - Techniques de maintien de l'ordre
  • - Techniques de combat
  • - Techniques pédagogiques

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Officier de l'armée de terre

Dans l’armée, votre salaire (ou "traitement") dépend de votre grade et de votre échelon. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes, versées par exemple en fonction de votre lieu d'exercice ou de la taille de votre famille.

 

Sous-lieutenant de l'armée de terre

1 668 €

Lieutenant de l'armée de terre

1 688 € à 2 464 €

Capitaine de l'armée de terre

2 638 € à 2 886 €

Commandant de l'armée de terre

2 975 € à 3 542 €

Lieutenant-colonel de l'armée de terre

3 355 € à 4 531 €

Colonel de l'armée de terre

3 753 € à 4 976 €

Général de brigade de l'armée de terre

5 243 € à 5 473 €

Général de division de l'armée de terre

5 473 € à 5 969 €

 

(Ces montants sont indiqués en rémunérations brutes et correspondent à l’année 2017)

 

https://www.emploi-collectivites.fr/grille-indiciaire-etat-officier-carriere-armee-terre/0/6078.htm

Emploi

Quelque 15 000 officiers sont actuellement en poste dans l'armée de Terre (données 2015).

L'affectation se fait en fonction du rang de classement à l'issue de la formation. Un seul régiment de l'armée de terre est localisé en Ile-de-France : le 121e régiment du train de Montlhéry (91).

Choisir ma formation pour devenir Officier de l'armée de terre

Plusieurs voies vous permettent de devenir officier de carrière dans l'armée de terre.

L'ESM (Ecole spéciale militaire) de Saint-Cyr, dans le Morbihan, vous propose quatre concours. Ils sont ouverts aux élèves âgés de 22 ans au plus des classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) sciences, lettres, sciences économiques et sociales. Ces enseignements sont dispensés, en région parisienne, dans près d’une trentaine d’établissements (exemples : Lycée Camille Pissarro, à Pontoise ; Lycée Charlemagne, à Paris ; ou Lycée Henri-IV, à Paris). Une fois admis au concours, vous suivez une formation qui comprend trois années d'études partagées entre cours et terrain, complétées par une année en école d'application.

Par ailleurs, une cinquième voie d'entrée à Saint-Cyr s’offre à vous. Elle vous est ouverte si vous êtes âgés de moins de 25 ans et issus d’une grande école (ESSEC Paris, IEP Paris, etc.) ou titulaire d'un master 2 (bac + 5). Vous êtes alors admis sur titre après avis d'une commission de recrutement national. Votre scolarité se passe à Saint-Cyr (un an), avec le grade de lieutenant, puis à l'école de la spécialité que vous avez choisie (un an).

 

Pour aller plus loin :

Consultez la liste nationale des certifications :

http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=K1703

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier