Santé

Podo-orthésiste

Niveau d'accès CAP ou équivalent
Statut
Salarié
Artisan
Salaire moyen Salaire moyen : 1 700€ bruts mensuels
Tendance emploi ●○○
Synonymes
Bottier(ère) orthopédiste
Centres d'intérêt Soigner Faire un travail minutieux précis

Description

Spécialiste de l’appareillage du pied, le podo-orthésiste conçoit et réalise des chaussures et des semelles orthopédiques.

 

Activités principales

Le podo-orthésiste vient en aide aux personnes temporairement ou définitivement handicapées du pied. Il conçoit des chaussures et semelles orthopédiques, appelées orthèses, ou d’autres dispositifs médicaux externes visant à corriger une déficience de la posture ou de la marche. Il intervient toujours sur prescription d'un médecin.

Comment travaille-t-il ?

Le podo-orthésiste est le spécialiste de l'appareillage du pied. Lors de l'entretien avec le patient, le podo-orthésiste prend ses mesures et ses empreintes afin de concevoir et adapter l'appareillage nécessaire pour qu'il marche de façon convenable. Il fait réaliser un moulage en plâtre ou en résine,  puis il supervise la fabrication. Les pièces sont façonnées une à une, dans du cuir, du bois, de l'acier, des matières plastiques, etc. Après l'assemblage de l’appareillage, il procède à l'essayage et aux rectifications éventuelles pour que le patient ne ressente aucune gêne.

Où exerce-t-il ?

Les podo-orthésistes travaillent pour des fabricants d'appareillage du pied, généralement de petites entreprises artisanales. Ils peuvent également exercer pour de grandes entreprises spécialisées dans toutes les formes de matériel médical comprenant un département dédié aux prothèses du pied. Des débouchés existent également auprès des cliniques et services hospitaliers de traumatologie et de rééducation ou des centres de rééducation.

Compétences pour être Podo-orthésiste

Qualités requises
Habile :

Fabriquer un appareillage orthopédique requiert une certaine minutie et demande que le podo-orthésiste sache manier et travailler des matériaux variés et plus ou moins fragiles : cuir, bois, composites, liège, etc.

Curieux :

Les technologies et le façonnage de nouveaux matériaux, comme la résine, les fibres de carbone ou le plastique, évoluent en permanence. Le podo-orthésiste est amené à se former régulièrement.

Psychologue :

S'adressant à des patients parfois très handicapés ou gravement mutilés lors d'un accident, il doit faire preuve de tact et de délicatesse.

Savoir-faire

  • - Identifier le besoin de la personne et l'informer sur la prise en charge (nombre de séances, modalités de prise d'empreinte, type d'appareillage, ...)
  • - Cerner les facteurs médicaux, psychologiques et l'environnement du patient, examiner la zone à appareiller et analyser la posture (test de marche, de préhension, ...)
  • - Déterminer les possibilités d'appareillage en fonction des contraintes pathologiques, médicales et arrêter le choix avec la personne
  • - Réaliser les prises de mesure, empreintes, moulages d'une prothèse ou orthèse
  • - Découper, mettre en forme les matériaux et assembler les éléments de l'appareillage (orthèse, prothèse, ...)
  • - Procéder à la pose définitive d'une prothèse ou à la remise d'une orthèse
  • - Essayer l'appareillage sur la personne
  • - Conseiller la personne (utilisation, adaptation, entretien) et les partenaires de soins
  • - Désinfecter et décontaminer un équipement
  • - Entretenir un poste de travail
  • - Détruire des déchets
  • - Concevoir des chaussures orthopédiques
  • - Concevoir des semelles orthopédiques
  • - Concevoir des orthèses de membre Conseiller une clientèle ou un public
  • - Vendre des produits ou services
  • - Réaliser le suivi des règlements clients
  • - Renseigner des documents médico-administratifs

Savoir

  • - Conception et Dessin Assistés par Ordinateur (CAO/DAO)
  • - Procédés de formage
  • - Caractéristiques des matériaux composites
  • - Techniques de prise d'empreinte
  • - Règles d'hygiène et d'asepsie
  • - Traumatologie
  • - Biomécanique
  • - Techniques de thermosoudage
  • - Automatisme
  • - Mécanique
  • - Logiciels de Conception de Fabrication Assistée par Ordinateur (CFAO)
  • - Myologie

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Podo-orthésiste

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine des prothèses et orthèses dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Podo-orthésiste

Vous pouvez accéder au métier de podo-orthésiste avec un diplôme de CAP podo-orthésiste, en 2 ans après la classe de troisième, qui mène à des postes d’ouvrier spécialisé fabricant les appareillages orthopédiques à l’atelier.

Le bac professionnel technicien en appareillage orthopédique spécialité podo-orthèse, en 3 ans après la 3ème ou en 2 ans après le CAP podo-orthésiste ou un CAP orthoprothésiste, vous permet ensuite d'occuper un poste de chef d'atelier.

Le BTS podo-orthésiste, en 3 ans, surtout après un bac S, STI2D, STL, voire ST2S, vous donne accès à des fonctions de technicien supérieur, interlocuteur du médecin prescripteur, qui conçoit, fabrique et adapte l’appareillage au patient.

Ces formations vous sont également accessibles par la voie de la formation continue des adultes, avec des durées variables en fonction de votre profil et de votre parcours. D’autres certifications existent, notamment le titre professionnel (TP) agent technique prothésiste et orthésiste.


Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications (correspondant au code ROME) : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=J1411

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier