Santé

Médecin coordonnateur

Niveau d'accès Bac + 5 et plus
Statut
Salarié
Libéral
Salaire moyen

8 100€ bruts mensuels

Tendance emploi

●●●

Synonymes
Médecin coordinateur
Centres d'intérêt M’occuper de personnes dépendantes Soigner

Description

Le médecin coordonnateur organise les soins et contribue à la qualité de la prise en charge des résidents des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD).
Activités principales

Le médecin coordonnateur prend soin de la santé des personnes au niveau institutionnel. Travaillant au sein d’un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), il contribue sous l’autorité du directeur de l’établissement à la qualité de la prise en charge des résidents. Il élabore le projet de soins de l’établissement et de la personne âgée dépendante, encadre les équipes soignantes et assure la coordination avec les familles et les intervenants extérieurs. 

Comment travaille-t-il ?

Le médecin coordonnateur intervient dans le processus d’admission des résidents en EHPAD : il étudie le dossier de la personne âgée avant de la rencontrer avec sa famille. Il évalue ensuite ses besoins et les moyens à mettre en œuvre pour l’accueillir puis établit son projet de soin. Il s’assure ensuite de la mise en œuvre de ce projet de soin et de son adaptation en cas d’évolution de la santé de la personne âgée. Il organise également le suivi médical global des résidents. Pour cela, il établit en collaboration avec le reste des équipes le projet de soin de l’établissement. Celui-ci précise les modalités de prise en charge des résidents (nombre maximum de résidents pouvant être accueillis et limites selon les pathologies, personnels soignants nécessaires, conditions justifiant une hospitalisation, procédures en cas de canicule, etc.). Il a également la charge de coordonner et de former ou sensibiliser les personnels soignants de l’établissement et les intervenants extérieurs (kinésithérapeute, orthophoniste, médecin traitant, dentiste…). Enfin, il noue des partenariats avec les acteurs de santé locaux et participe aux réseaux gérontologiques.

Où exerce-t-il ?

Les médecins coordonnateurs travaillent au sein des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), privés ou publics. Ces professionnels sont très recherchés : selon une enquête de la Drees publiée en 2018, 10 % des Ehpad ont un poste de médecin coordonnateur non pourvu depuis au moins six mois.

Compétences pour être Médecin coordonnateur

Qualités requises
Ouvert :

Le médecin coordonnateur doit avoir de très bonnes capacités relationnelles et savoir s’adapter à une grande variété d’interlocuteurs : personnes âgées et leurs familles, personnels soignants, acteurs institutionnels…

 

Pédagogue :

Il doit être fin négociateur et pouvoir convaincre le directeur de l’établissement, le cadre infirmier, ou encore le médecin traitant et la famille de la personne âgée du bien-fondé des mesures prises pour assurer la qualité des soins des résidents.

 

Humain :

Le médecin coordonnateur est confronté à la maladie et aux difficultés liées au vieillissement. Il doit offrir aux résidents et à leurs familles écoute et compréhension.

 

Savoir-faire

  • - Identifier la demande du patient et rechercher les informations complémentaires dans le dossier médical
  • - Définir les orientations stratégiques d'une structure
  • - Recenser les symptômes, les dysfonctionnements, cerner l'environnement de vie du patient et procéder à l'examen clinique
  • - Déterminer les besoins thérapeutiques et réaliser les soins médicaux
  • - Réaliser la prescription médicale, expliquer les modalités de traitement au patient et le conseiller sur l'hygiène de vie
  • - Repérer les situations à risques (maltraitance, addiction, ...) et orienter le patient vers d'autres professionnels ou informer les services concernés (sociaux, judiciaires, ...)
  • - Compléter les documents médico-administratifs (feuille de soins, déclaration de grossesse)
  • - Actualiser le dossier médical du patient
  • - Représenter une structure lors d'évènements (salons professionnels, ...)
  • - Actualiser la documentation professionnelle et réglementaire
  • - Participer à des groupes de travail
  • - Coordonner les différentes étapes d'un projet
  • - Coordonner les activités de soins d'un établissement de santé
  • - Assurer les relations avec les partenaires, fournisseurs et prestataires
  • - Conduire un projet thérapeutique
  • - Animer une formation

Savoir

  • - Techniques de communication
  • - Grille de codification Sécurité Sociale
  • - Psychologie
  • - Techniques pédagogiques

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Médecin coordonnateur

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de la médecine généraliste et spécialisée dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Médecin coordonnateur

Le diplôme d'État de docteur en médecine, complété d’une spécialisation en gériatrie, est nécessaire pour exercer le métier de médecin coordonnateur.

Formation initiale

Vous pouvez vous orienter vers les études menant au diplôme d'État de docteur en médecine après le baccalauréat (le bac S est très fortement conseillé). 

Le cursus, selon les spécialités, se déroule en 9 à 11 années. Les études débutent à l’université par une année commune aux études de santés (médecine, maïeutique, odontologie, pharmacie) à l’issue de laquelle une sélection des étudiants est opérée.

Le diplôme en médecine obtenu, vous devrez compléter votre formation par une spécialisation en gériatrie. Il peut s’agir d’un DESC (Diplôme d’études spécialisées complémentaires) de gériatrie, d’une capacité de gérontologie, d’un diplôme d’université (DU) de médecin coordonnateur en EHPAD, ou à défaut d’une attestation de formation délivrée par un organisme agréé.


Formation continue

Comme les autres professionnels de santé, le médecin coordonnateur a l’obligation de se former régulièrement tout au long de leur carrière. Des organismes de formations agréés permettent de suivre des modules de perfectionnement ou de spécialisation.

Les personnes titulaires diplôme d'État de docteur en médecine souhaitant s’orienter vers le métier de médecin coordonnateur peuvent suivre une formation de médecin coordonnateur en EHPAD délivré un organisme agréé. 


Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications (correspondant au code ROME) : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=J1102

 

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier