Construction, bâtiment et travaux publics

Maçon

Niveau d'accès CAP ou équivalent
Statut
Salarié
Artisan
Salaire moyen

2 300 € bruts mensuels

Tendance emploi

●●○

Synonymes
Maçon(ne)-coffreur(euse)
Maçon(ne)-finisseur(euse)
Ouvrier(ière) de la maçonnerie
Centres d'intérêt Travailler dehors Concevoir, fabriquer, construire Faire un travail minutieux précis

Description

Premier à intervenir sur le chantier, le maçon réalise l’essentiel du gros œuvre d’un édifice.
 

 

Activités principales

Le maçon est un ouvrier chargé de réaliser le gros œuvre d'une maison, d'un bâtiment industriel, de bureaux ou encore d'immeubles : il construit les fondations, les murs, les cloisons et les sols.

Comment travaille-t-il ?

Premier à intervenir sur une construction, le maçon est responsable de la mise en place du ''squelette'' du bâtiment. Il doit donc travailler en gardant à l’esprit les autres corps d’état qui interviendront après lui. Traditionnellement, il assemble des murs de briques, de pierres ou de parpaings ou des cloisons internes à l'aide d'engins de manœuvre. Il pose des panneaux préfabriqués ou des blocs de fenêtre avec des mortiers. Il applique ensuite les enduits sur les murs. Pour les constructions industrielles, il est chargé de réaliser des coffrages dans lesquels il coule le béton, pour fabriquer des sols par exemple. Il peut aussi intervenir sur des chantiers de rénovation et avoir à corriger des problèmes d’humidité ou de tassement, par exemple. Ses outils sont nombreux : truelles, fils à plomb, niveaux à bulle, vibrateurs, toupies...

Où exerce-t-il ?

Un grand nombre de maçons exercent à leur compte ou au sein de petites entreprises de construction artisanale. Les grandes entreprises du BTP (bâtiment et travaux publics) offrent elles aussi beaucoup de débouchés. L’enquête besoins en main d’œuvre (BMO) 2019 de Pôle emploi recense environ 2 200 projets de recrutement de maçons en Île-de-France dont près de 70 % sont jugés difficiles à pourvoir.

Compétences pour être Maçon

Qualités requises
Appliqué :

Les murs et les sols réalisés doivent être parfaitement plans : le bon démarrage du chantier tient essentiellement à la qualité de la maçonnerie !

 

Polyvalent :

Il maîtrise des techniques de mise en œuvre et utilise des matériaux très variés.

 

Mobile :

Les chantiers de réalisation sont souvent éloignés du lieu de vie des ouvriers. Le maçon doit être disponible pour se rendre sur les chantiers et même prêt à séjourner à proximité pendant la durée des travaux.

 

Savoir-faire

  • - Assembler les structures porteuses lourdes d'un ouvrage
  • - Terrasser et niveler la fondation
  • - Monter les murs par maçonnage d'éléments portés
  • - Réaliser des enduits
  • - Appliquer les mortiers
  • - Assembler des éléments d'armature de béton
  • - Positionner des éléments d'armature de béton
  • - Réaliser et poser les coffrages et couler les éléments en béton
  • - Couler le mortier
  • - Lier des éléments de plancher au mortier
  • - Poser des éléments préfabriqués
  • - Sceller des éléments préfabriqués
  • - Réaliser des ouvertures de portes ou fenêtres
  • - Réaliser et lisser les joints
  • - Réaliser des travaux de déconstruction
  • - Délimiter des réservations pour positionnement d'ouvertures
  • - Réaliser un mur en pierres
  • - Élever un mur en briques
  • - Assister techniquement un client
  • - Établir un devis

Savoir

  • - Règles et consignes de sécurité
  • - Techniques d'application d'enduit
  • - Techniques de ferraillage
  • - Techniques de boisage
  • - Techniques de traçage
  • - Lecture de plan, de schéma
  • - Prise d'aplomb et de niveau
  • - Équerrage
  • - Techniques de calepinage
  • - Calcul dimensionnel (surface, volume, ...)
  • - Techniques de maçonnerie
  • - Chiffrage/calcul de coût

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Maçon

Secteur privé

Découvrir la rémunération moyenne, les revenus en début et en fin de carrière.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine maçonnerie dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Maçon

Le métier de maçon est accessible avec un diplôme de niveau CAP.

Formation initiale

Pour devenir maçon, vous pouvez préparer en 2 ans après la classe de 3ème un CAP maçon ou un CAP constructeur en béton armé du bâtiment.

Vous pouvez ensuite poursuivre vos études pour préparer en 2 ans un brevet professionnel (BP) maçon ou, avec un bon dossier scolaire, un bac professionnel technicien du bâtiment : organisation et réalisation du gros œuvre ou un bac professionnel interventions sur le patrimoine bâti option maçonnerie. Ces bacs professionnels sont aussi accessibles en 3 ans après la 3ème.

Après une classe de seconde générale et technologique, il est également possible de préparer le bac techno STI2D spécialité architecture et construction. Les titulaires de ce bac ou d’un bac professionnel dans la même spécialité (avec un bon dossier scolaire) pourront ensuite s'orienter en 2 ans vers un BTS bâtiment qui permet d’exercer des fonctions de conduite de chantier.


Formation continue

Les professionnels en activité peuvent se former afin de se spécialiser ou d’évoluer dans leur métier. Pour devenir maître ouvrier ou chef d’équipe, ils ont notamment la possibilité de préparer le certificat de maîtrise professionnelle (CMP) maçonnerie-gros œuvre. Les entreprises du secteur ont également créé le certificat de qualification professionnelle (CQP) compagnon professionnel maçon du patrimoine qui permet de faire valoir son savoir-faire sur le bâti ancien.

Dans le cadre d’une réorientation professionnelle vers le métier de maçon, on pourra notamment préparer le titre professionnel (TP) maçon ou le TP maçon du bâti ancien, le CAP maçon, le bac professionnel interventions sur le patrimoine bâti option maçonnerie, ou le BP maçon.


Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications (correspondant au code ROME) : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=F1703

 

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier