J'ai le sentiment que ce stage m'a apporté beaucoup plus que si je l'avais effectué en France et m’a donné envie de travailler à l'étranger. Kémal - étudiant en DUT mécanique -

voyageJe peux continuer à percevoir ma bourse française et éventuellement mon aide à la mobilité internationale quand je demande une bourse Erasmus +.

Qu'est-ce que l'aide à la mobilité internationale ?

Elle est accordée à l'étudiant bénéficiaire d'une bourse d'enseignement supérieur sur critères sociaux ou bénéficiaire d'une allocation annuelle accordée dans le cadre du dispositif des aides spécifiques.

Si je souhaite en faire la demande, je transmets au service des relations internationales de mon établissement une demande d'aide à la mobilité accompagnée d'un projet de séjour d'études ou de stage internationaux.

bon à savoirLa durée du séjour aidé ne peut être inférieure à 2 mois ni supérieure à 9 mois consécutifs.

Tout sur la bourse Erasmus +

Je peux aussi bénéficier d'une bourse Erasmus + en complément pour couvrir mes frais de voyage et de séjour dans le pays d'accueil. Je me renseigne au plus vite auprès du bureau international de mon établissement. J'aurai alors toutes les informations pratiques pour faire ma demande de bourse Erasmus +.

 

Le montant de la bourse Erasmus + varie selon la destination et le type de mobilité :

  • Autriche, Danemark, Finlande, Irlande, Italie, Lichtenstein, Norvège, Suède, Royaume-Uni : 200-300 € / mois pour les études ; 350-450 € / mois pour les stages.
  • Belgique, Croatie, République Tchèque, Chypre, Allemagne, Grèce, Islande, Luxembourg, Pays-Bas, Portugal, Slovénie, Espagne, Turquie : 150-250 € / mois pour les études ; 300-400 € / mois pour les stages.
  • Bulgarie, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Malte, Pologne, Roumanie, Slovaquie, Ancienne République Yougoslave de Macédoine : 150 à 250 € pour les études ; 300-400 € / mois pour les stages.

 

bon à savoirUn financement complémentaire à frais réel est accordé aux personnes en situation de handicap pour couvrir les frais supplémentaires liés à la mobilité à l’étranger.

Je me renseigne également auprès de ma commune et de mon département pour savoir s'ils ont mis en place des bourses pour la mobilité. Renseignez-vous auprès de vos collectivités locales pour savoir si elles proposent une telle bourse et quels sont les critères d'attribution.

La carte Jeunes européenne

études à l'étranger

Si j'ai un projet d'études en Europe, je m'informe sur la Carte Jeune européenne.

Elle me permet de bénéficier de réductions sur les loisirs, les transports, la culture, les transports dans 37 pays !

Valable un an, elle coûte 10 euros. Pour la recevoir, je remplis le formulaire en ligne ou me déplace au CIDJ (Centre d’Information et de Documentation Jeunesse), 101, Quai Branly, Paris 15e.

 

Crédits photos

© Canva © ©NiroDesign © imaginima