Pour devenir entrepreneur, il ne faut pas forcément partir de zéro. La reprise d’entreprise ou la franchise sont des solutions qui offrent des avantages.

Je me fais accompagner dans mon projet

Reprendre start-upune entreprise ou se lancer dans une franchise nécessite généralement un investissement financier de départ plus important. Mais ces solutions ont également des avantages, en permettant notamment de démarrer mon activité plus rapidement et de maîtriser mes risques en bénéficiant d’une clientèle déjà existante et/ou de la notoriété d’une marque connue.

Comme pour la création d’entreprise se faire accompagner est conseillé, afin de sécuriser les différentes étapes de mon projet et d’augmenter mes chances de réussite.

Je peux notamment contacter :

Je trouve une entreprise à reprendre ou une franchise

Pour trouver une entreprise à reprendre ou une franchise, je peux m’adresser aux réseaux consulaires (Chambres de Commerce et d’Industrie-CCI ou Chambres de Métiers et de l’Artisanat-CMA), contacter les franchiseurs ou passer par le contact direct et/ou le bouche à oreille.

En Ile-de-France, plus de 90 000 entreprises (d’au moins un salarié) ont à leur tête un dirigeant de plus de 55 ans pour qui la question de la transmission ou la cession de son entreprise se posera à brève échéance. Faute de repreneurs, ces entreprises pourraient disparaître avec leurs emplois.

Je rencontre des experts de la cession et de la reprise d’entreprise (avocats, notaires, experts-comptables, conseillers CCI…) au Salon de la transmission d’entreprise, Transfair, organisé tous les ans à Paris en décembre.

Si je veux devenir franchisé, je me rends au Salon international de la création d'entreprise en franchise, Franchise Expo Paris, qui a lieu chaque année en mars.

Il existe également plusieurs bourses d’annonces en ligne :

Micro franchise solidaire

La Micro franchise solidaire est un concept mis en place par l’Adie (Association pour le droit à l'initiative économique). Elle permet à des personnes à la recherche d’un emploi et n’ayant pas forcément de formation diplômante de se lancer dans une activité de franchise (jardinage, aide informatique ou chauffeur de voiture) en bénéficiant d’un accompagnement. En savoir plus.fusée

Je réalise les démarches pour reprendre une entreprise ou devenir franchisé

Dans le cas d’une reprise d’entreprise ou du lancement d’une franchise, je devrai accomplir de nombreuses démarches communes à celle d’une création d’entreprise, telles que la réalisation d’un business plan ou la recherche d’aides financières.

La reprise d’une entreprise nécessitera en outre de réaliser des diagnostics et audits de la situation existante (état du matériel, contrats des salariés, situation juridique et réglementaire…) ainsi qu’une évaluation financière. Dans le cas d’une franchise, je devrai obtenir l’agrément de la tête du réseau de franchisés.

La finalisation de la démarche dépendra également du type d’entreprise. Dans le cas d’une franchise, je devrai me voir remettre un document d’information précontractuel (DIP), qui récapitule les informations sur la franchise et son marché, et signer un contrat de franchise (d’une durée moyenne de 5 à 10 ans).

La reprise d’entreprise pourra se faire sous différentes formes. Je pourrai ainsi faire l’acquisition d’un fonds de commerce ou d’un fonds artisanal, d’une clientèle (dans le cas d’une activité libérale) ou de titres (actions ou parts sociales) de la société.

 

Crédits photos

© NKS_Imagery © Aramyan © Peshkova