Industrie

Ingénieur recherche et innovation

Niveau d'accès Bac + 5 et plus
Statut
Salarié
Salaire moyen

Salaire moyen : 2 900 € bruts mensuels

Tendance emploi

●●●

Synonymes
Ingénieur(e) conception
Ingénieur(e) modélisation
Ingénieur(e) recherche et développement (R&D)
Responsable innovation, recherche et développement
Centres d'intérêt Maîtriser les technologies nouvelles, innover Manier les chiffres, les données Rechercher, traiter, analyser l'information

Description

L'ingénieur recherche et innovation conçoit de nouveaux produits, services ou procédés de production.

Activités principales

L'ingénieur recherche et innovation conçoit et développe de nouveaux produits, services ou procédés de production. Ceux-ci déboucheront sur une offre totalement inédite ou sur une amélioration de l’existant. Objectif : obtenir un avantage concurrentiel pour conquérir de nouvelles parts de marché.

Comment travaille-t-il ?

En lien avec le service marketing, stratégie et veille technologique de l’entreprise, l’ingénieur prend connaissance du nouveau projet de recherche et innovation et de ses contraintes techniques (délais, budget…). Il en analyse la faisabilité et étudie la concurrence ainsi que les besoins des utilisateurs. Il élabore ensuite le cahier des charges du projet et détermine l’ensemble des outils nécessaires à son développement. Il développe ensuite le nouveau produit, service ou procédé, puis procède à des tests et des essais pour pouvoir en valider l’idée et la faisabilité. Une fois le projet validé, il apporte un soutien technique aux équipes de production pour en assurer la fabrication.

Où exerce-t-il ?

Les ingénieurs recherche et innovation travaillent pour des petites ou grandes entreprises du secteur de l’industrie, des services ou des nouvelles technologies. Ils peuvent également être employés par des sociétés de conseil en ingénierie.

Compétences pour être Ingénieur recherche et innovation

Qualités requises
Curieux :

L’ingénieur recherche et innovation doit se tenir informé des nouveautés scientifiques et des avancées de la concurrence dans son domaine.

Bilingue :

La pratique de l’anglais est indispensable, à l’anglais et à l’écrit, aussi bien pour prendre connaissance des travaux des autres chercheurs que pour communiquer sur les siens.

Ouvert :

L’ingénieur recherche et innovation travaille en équipe. Il est aussi amené à participer à de nombreuses réunions et à rencontrer les autres services de l’entreprise.

Savoir-faire

  • - Définir la faisabilité et la rentabilité d'un projet
  • - Élaborer des propositions techniques
  • - Définir les méthodes, les moyens d'études et de conception et leur mise en œuvre
  • - Identifier les contraintes d'un projet
  • - Déterminer des axes d'évolution technologiques
  • - Élaborer des solutions techniques et financières
  • - Réaliser des tests et essais, analyser les résultats et déterminer les mises au point du produit, du procédé
  • - Actualiser des dossiers techniques de définition du projet
  • - Concevoir un dossier technique de définition du projet
  • - Apporter une assistance technique
  • - Traiter l'information (collecter, classer et mettre à jour)
  • - Intervenir en recherche
  • - Intervenir en études, ingénierie
  • - Intervenir en développement
  • - Intervenir en essai, validation
  • - Concevoir des modèles théoriques (calcul, simulation, modélisation)
  • - Concevoir des modes opératoires, des procédés de fabrication ou d'industrialisation
  • - Coordonner des partenariats de recherche et de développement
  • - Développer des partenariats de recherche et de développement
  • - Piloter un projet
  • - Coordonner un programme de recherche et développement
  • - Définir un programme de recherche et développement

Savoir

  • - Conception et Dessin Assistés par Ordinateur (CAO/DAO)
  • - Normes qualité
  • - Outils bureautiques
  • - Progiciels de Gestion Intégrée (PGI) / Enterprise Resource Planning (ERP)
  • - Technologie de Groupe Assistée par Ordinateur (TGAO)
  • - Logiciels de Conception de Fabrication Assistée par Ordinateur (CFAO)
  • - Analyse statistique
  • - Biochimie
  • - Électricité
  • - Mécanique
  • - Techniques de laboratoire
  • - Audit interne
  • - Méthodes et outils de résolution de problèmes
  • - Analyse des risques
  • - Logiciels de gestion documentaire
  • - Chiffrage/calcul de coût
  • - Techniques de benchmarking
  • - Gestion de projet

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Ingénieur recherche et innovation

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

 

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine du management et ingénierie études, recherche et développement industriel dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

 

Choisir ma formation pour devenir Ingénieur recherche et innovation

Vous pouvez accéder au métier d’ingénieur recherche et innovation avec un bac + 5 : diplôme d’ingénieur généraliste ou spécialisé ou master universitaire en sciences et technologies.

Les entreprises sont néanmoins de plus en plus à la recherche de profils titulaires d’un doctorat (bac+8). Il s’obtient, après un diplôme de master recherche ou d’ingénieur, à l’issue d’un minimum de trois années de recherche en tant que doctorant et la soutenance d’une thèse.

Ces formations vous sont également accessibles par la voie de la formation continue des adultes, avec des durées variables en fonction de votre profil et de votre parcours. Des spécialisations existent : le mastère spécialisé innovation et transformation à CentraleSupélec, le mastère spécialisé manager l'innovation et le développement d'activité co-habilité Arts et Métiers et CESI (Centre d'études supérieures industrielles).


Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications (correspondant au code ROME) : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=H1206

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

 

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier