Industrie

Ingénieur en mécanique

Niveau d'accès Bac + 5 et plus
Statut
Salarié
Salaire moyen

3 200 € bruts mensuels

Tendance emploi

●●●

Synonymes
Ingénieur(e) de l'industrie et des mines (mécanique)
Ingénieur(e) en automatique (mécanique)
Ingénieur(e) en énergétique et propulsion option moteur
Motoriste
Centres d'intérêt Maîtriser les technologies nouvelles, innover Faire un travail minutieux précis

Description

Au moyen de technologies de pointe, l’ingénieur en mécanique conçoit et développe des pièces, du matériel ou des machines mécaniques pour des secteurs très variés.

 

Activités principales

L'ingénieur en mécanique conçoit et développe des systèmes mécaniques dans des domaines très variés : la mécanique de précision, les machines-outils, l'équipement industriel ou encore le machinisme agricole. Il peut aussi participer à la fabrication, au contrôle qualité ou encore à la commercialisation de ces produits.

Comment travaille-t-il ?

Le métier d'ingénieur en mécanique regroupe des expériences très différentes. Dans un bureau d'études, l'ingénieur en mécanique définit la forme spécifique des outils qu'il doit concevoir et sélectionne les matériaux les plus appropriés pour leur fabrication. Au service méthodes, son rôle consiste à définir le mode d'organisation des ateliers de fabrication. Au service de contrôle, il met en place des batteries de tests pour vérifier la qualité des produits à chaque étape de leur fabrication. Quand il est technico-commercial enfin, il doit conjuguer ses compétences techniques et ses talents de vendeur pour convaincre les clients d'acheter son matériel et ses outils.

Où exerce-t-il ?

Dans l’industrie, de nombreux secteurs font appel aux ingénieurs en mécanique : automobile, aéronautique, armement, construction navale, mécanique, métallurgie, énergie. D'autres domaines, comme l'industrie chimique et l'industrie plastique, recrutent également ces professionnels. Pour débuter dans le métier, 50 % des ingénieurs en mécanique commencent leur carrière en bureau d'études. Les perspectives d’évolution aux postes d’ingénieur de fabrication ou de chef de projet sont réelles après plusieurs années d’expérience.

Compétences pour être Ingénieur en mécanique

Qualités requises
Inventif :

Les automatismes, la productique et le numérique imposent sans cesse des outils plus perfectionnés : l'ingénieur en mécanique doit s'y intéresser de près pour mettre ses compétences à jour.

 

Ouvert :

Qu'il travaille dans les études ou en production, l'ingénieur en mécanique doit avoir de bonnes capacités relationnelles, car il sera amené à travailler en équipe.

 

Rigoureux :

La mécanique ne tolère pas l’à-peu-près : rigueur et précision sont de mise, en bureau d’études comme à l’atelier.

 

Savoir-faire

  • - Suivre et faire évoluer la planification de la production en fonction des flux, délais, approvisionnement, ...
  • - Analyser les données d'activité d'une production
  • - Déterminer des actions correctives
  • - Définir les modalités d'industrialisation des productions
  • - Contrôler le fonctionnement d'un outil ou équipement
  • - Contrôler et rédiger l'application des consignes
  • - Contrôler la conformité d'un produit
  • - Proposer des actions afin d'améliorer la productivité d'une activité
  • - Établir un rapport de production
  • - Sensibiliser un public sur les normes Qualité, Sécurité, Environnement (QSE)
  • - Apporter un appui technique aux services qualité, maintenance, méthodes
  • - Contrôler l'état des stocks
  • - Contrôler les flux d'entrée ou de sortie
  • - Diriger un service, une structure
  • - Coordonner l'activité d'une équipe

Savoir

  • - Outils bureautiques
  • - Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement (QHSE)
  • - Conception et Dessin Assistés par Ordinateur (CAO/DAO)
  • - Logiciels de Conception de Fabrication Assistée par Ordinateur (CFAO)
  • - Logiciels de Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur (GMAO)
  • - Logiciels de Gestion de Production Assistée Par Ordinateur (GPAO)
  • - Progiciels de Gestion Intégrée (PGI) / Enterprise Resource Planning (ERP)
  • - Organisation de la chaîne logistique
  • - Gestion de production
  • - Méthodes et outils de résolution de problèmes
  • - Analyse des risques
  • - Méthodes d'organisation du travail
  • - Normes qualité
  • - Normes environnementales
  • - Procédures de maintenance
  • - Démarche d'amélioration continue
  • - Démarche qualité
  • - Méthodes d'ordonnancement
  • - Méthodes d'approvisionnement
  • - Techniques de planification
  • - Énergie renouvelable
  • - Efficacité énergétique
  • - Technologie de Groupe Assistée par Ordinateur (TGAO)
  • - Gestion des stocks et des approvisionnements
  • - Gestion budgétaire
  • - Management

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Ingénieur en mécanique

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine du management et ingénierie de production dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Ingénieur en mécanique

Le métier d’ingénieur en mécanique est accessible avec un diplôme de niveau bac + 5.

Formation initiale

Pour devenir ingénieur en mécanique, vous pouvez préparer un diplôme d’ingénieur.

Vous pouvez vous tourner vers les écoles d’ingénieurs généralistes (Ensam, les ENI, les Insa, Centrale Supélec, etc.) ou vers des établissements spécialisés en aéronautique, construction navale ou automobile (Estaca, Ensta Paris Tech, Isae Supaéro, etc.). Ces établissements recrutent sur concours, soit après le bac S ou STI2D soit après un bac + 2 (classe préparatoire scientifique, DUT ou L2).

Vous pouvez également opter pour un cursus universitaire, en préparant un master avec une spécialisation en mécanique. En Île-de-France, il existe par exemple le master mention mécanique (université Paris-Sud), ou le master Génie mécanique ingénierie de la modélisation et de la simulation (université d’Evry).

Également apprécié des entreprises, le master se prépare en deux ans après une licence du domaine des sciences et technologies. Il donne accès à des fonctions équivalentes à celles pouvant être occupées avec un titre d’ingénieur, notamment en recherche appliquée, études-développement ou méthodes-industrialisation.


Formation continue

Les professionnels en activité peuvent se former afin d’acquérir de nouvelles compétences, de se spécialiser ou d’évoluer dans leur métier. Des formations courtes ou des formations longues, tels les les mastères spécialisés, sont proposées par des organismes spécialisés, des universités ou des écoles d’ingénieurs.

Les personnes souhaitant se réorienter vers le métier d’ingénieur en mécanique peuvent, sous réserve de justifier des critères de qualification requis, préparer un diplôme d’ingénieur ou un master universitaire par la voie de la formation continue. Le Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM) propose notamment un diplôme d’ingénieur spécialité mécanique, décliné en plusieurs parcours (structure, acoustique, aéronautique).


Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications (correspondant au code ROME) : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=H2502

 

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier