Construction, bâtiment et travaux publics

Ingénieur du génie civil

Niveau d'accès Bac + 5 et plus
Statut
Salarié
Salaire moyen

Salaire moyen : 2 700 € bruts mensuels

Tendance emploi

●●●

Synonymes
Ingénieur(e) d'études du BTP
Ingénieur(e) ouvrages d'art
Centres d'intérêt Concevoir, fabriquer, construire Maîtriser les technologies nouvelles, innover Chercher, comprendre, expérimenter

Description

Routes, ponts, tunnels, barrages… L’ingénieur du génie civil réalise toutes sortes d’ouvrages utiles à la population.

 

Activités principales

L'ingénieur du génie civil a pour mission de développer les infrastructures d'une région ou d'un pays. Il conçoit des ponts, des barrages, des bâtiments, des routes, des tunnels... Il réalise également des aménagements liés à l'eau ou à l'énergie.

Comment travaille-t-il ?

L'ingénieur du génie civil réalise des études d'avant-projet : il étudie par exemple l'impact des constructions prévues sur l'environnement et sur l'économie de la région concernée. A partir de ses conclusions, il valide ou non la faisabilité du projet. Il est ensuite chargé de réaliser des calculs mathématiques, en prenant en compte la dimension de la structure, les contraintes du terrain ou encore le types de matériaux utilisés, pour permettre la conception ou la réfection de certains ouvrages. Enfin, il peut gérer l'exécution des travaux et élaborer les programmes d'entretien de ses ouvrages.

Où exerce-t-il ?

Les grandes entreprises générales du BTP (Bâtiment et travaux publics) sont les principaux employeurs des ingénieurs en génie civil. Ces professionnels peuvent également travailler pour des bureaux d'études en génie civil. Quelques débouchés, en faible nombre, existent également auprès des administrations chargées des infrastructures civiles.

Compétences pour être Ingénieur du génie civil

Qualités requises
Rigoureux :

L'un des objectifs principaux de l'ingénieur du génie civil est d'aménager l'environnement afin de protéger les populations et les infrastructures existantes des catastrophes naturelles. Il doit être extrêmement vigilant lorsqu'il prend par exemple la décision de bâtir un barrage.

Cultivé :

Rien ne doit échapper à l'ingénieur : les données géographiques d'un site, les données économiques, humaines, sociales... mais aussi politiques !

Bilingue :

Pour se faire un nom dans la profession, il est important de pouvoir s'exporter. L'anglais est vivement recommandé.

Savoir-faire

  • - Analyser les besoins du client
  • - Définir un avant-projet
  • - Analyser les données économiques du projet
  • - Évaluer le coût des opérations pour un projet
  • - Élaborer des solutions techniques et financières
  • - Définir la faisabilité et la rentabilité d'un projet
  • - Sélectionner les moyens et les méthodes à mettre en œuvre et planifier les opérations de chantier
  • - Contrôler la réalisation d'un projet
  • - Inventorier les contraintes de construction d'un ouvrage
  • - Analyser les choix techniques et définir les équipements, les matériaux en fonction des contraintes de la réglementation, du terrain, du coût
  • - Superviser et contrôler l'exécution d'études, de documents et de plans de détails confiés aux bureaux d'études
  • - Suivre l'état d'avancement des travaux jusqu'à réception
  • - Contrôler la conformité des travaux jusqu'à réception
  • - Suivre et mettre à jour l'information technique, économique, réglementaire.
  • - Intervenir en génie civil
  • - Tracer les plans ou croquis d'un ouvrage
  • - Réaliser un dossier technico- économique pour un projet
  • - Constituer un dossier de consultation d'entreprises
  • - Établir un cahier des charges
  • - Réaliser un avant-projet
  • - Piloter un projet
  • - Coordonner l'activité d'une équipe

Savoir

  • - Normes de la construction
  • - Techniques d'amélioration énergétique des bâtiments
  • - Construction durable (Ecoconstruction)
  • - Économie de la construction
  • - Droit de l'urbanisme et de la construction
  • - Cahier des Clauses Administratives Particulières (CCAP)
  • - Cahier des Clauses Techniques Particulières -CCTP-
  • - Calcul technique
  • - Chiffrage/calcul de coût
  • - Méthode des déboursés
  • - Conception et Dessin Assistés par Ordinateur (CAO/DAO)
  • - Ouvrages d'art
  • - Techniques de métré
  • - Chiffrage projet
  • - Gestion de projet

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Ingénieur du génie civil

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de l'ingénierie et études du BTP dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Ingénieur du génie civil

Pour accéder au métier d’ingénieur du génie civil, vous devez obtenir un diplôme de niveau bac + 5 au minimum, spécialisé dans le génie civil.

Après un bac scientifique (S, STI2D spécialité architecture et construction), vous pouvez préparer un DUT Génie civil - construction durable (GC CD). Il se prépare en 2 ans. Un BTS bâtiment ou un BTS travaux publics peut aussi être préparé, toujours en 2 ans,

Il est possible ensuite de poursuivre ses études à l'université ou en école d'ingénieurs via les admissions parallèles.

Une fois la licence domaine sciences et technologies mention sciences de l'ingénieur (bac + 3) en poche, la préparation en 2 ans d’un master professionnel, par exemple le master ingénierie de projet en génie civil proposé par l'université de Marne-la-Vallée, peut être envisagée.

Toutefois, les employeurs apprécient particulièrement les profils issus d'écoles d'ingénieurs en génie civil en 5 ans après le bac ou en 3 ans après une classe préparatoire scientifique, telles l'Ecole Polytechnique, l'Ecole des Ponts Paris Tech ou encore les INSA de Lyon et Toulouse.


Ces formations vous sont également accessibles par la voie de la formation continue des adultes, avec des durées variables en fonction de votre profil et de votre parcours. D’autres certifications existent, par exemple le diplôme d'ingénieur spécialité construction et aménagement calcul des structures proposé par le Conservatoire national des arts et métiers (Cnam). 


Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications (correspondant au code ROME) : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=F1106

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier