Services à la personne et à la collectivité

Ingénieur de recherche biomédical

Niveau d'accès Bac + 5 et plus
Statut
Salarié
Salaire moyen

Salaire moyen : 2 700 € bruts mensuels

Tendance emploi

●●○

Synonymes
Chargé(e) de recherche
Attaché(e) de recherche clinique en milieu hospitalier
Directeur(trice) de recherche appliquée
Responsable de projet de recherche
Centres d'intérêt Rechercher, traiter, analyser l'information

Description

L’ingénieur de recherche biomédical intègre et veille au bon fonctionnement, au sein des établissements hospitaliers, des équipements biomédicaux.
Activités principales

Scanners, échographe, IRM… Le métier d’ingénieur de recherche biomédical consiste à doter les différents départements d’un établissement de santé en équipements biomédicaux utilisés par les personnels soignants et médicaux.

Comment travaille-t-il ?

Dans sa fonction de veille technologique des équipements médicaux utilisés dans les établissements de santé, l’ingénieur reçoit les fabricants desdits équipements qui lui présentent leurs avantages et leurs évolutions technologiques. En préambule, il aura établi un plan d’équipement et évalué le budget nécessaire à son acquisition. En parfait connaisseur des appareils mis sur le marché, l’ingénieur de recherche biomédical les sélectionne, puis veille à leur maintenance au sein de l’établissement de santé. Son travail consiste également à former les équipes soignantes et médicales à la bonne utilisation ces équipements biomédicaux.

Où exerce-t-il ?

Le métier d’ingénieur de recherche biomédical s’exerce au sein d’un centre hospitalier (privé ou public).

Compétences pour être Ingénieur de recherche biomédical

Qualités requises
Attentif :

L’ingénieur de recherche biomédical doit bien comprendre les attentes et besoins des personnels soignants et médicaux. Il doit aussi veiller à l’évolution technologique des équipements commercialisés.

 

Négociateur :

Les achats d’équipements médicaux sont souvent lourds. Pour que l’établissement supporte ces investissements, il doit en tirer un prix raisonnable.


 

Communicant :

Le travail de formation aux équipements biomédicaux des personnels de santé fait aussi partie du métier d’ingénieur de recherche biomédical.

Savoir-faire

  • - Déterminer et développer les méthodes de recherche, de recueil et d'analyse de données
  • - Définir les orientations stratégiques d'une structure
  • - Superviser et contrôler le déroulement et l'avancement des expériences et des observations scientifiques
  • - Réaliser des mesures
  • - Réaliser des calculs
  • - Réaliser des expériences
  • - Contrôler des résultats d'expériences
  • - Étudier et analyser les données et les résultats des recherches
  • - Rédiger les rapports, publications, mémoires des travaux de recherche
  • - Présenter et expliciter les avancées scientifiques et les travaux de recherche
  • - Conseiller des chercheurs, institutions, entreprises sur des questions scientifiques
  • - Apporter un appui scientifique à des chercheurs, institutions, entreprises
  • - Traiter l'information (collecter, classer et mettre à jour)
  • - Intervenir sur un thème de recherche spécifique
  • - Concevoir des modèles théoriques (calcul, simulation, modélisation)
  • - Élaborer des règles de prévention
  • - Évaluer des risques technologiques et naturels
  • - Rechercher des financements, des partenariats
  • - Analyser des besoins industriels, institutionnels et contractualiser des prestations de recherche
  • - Formaliser et élaborer des brevets
  • - Concevoir des contenus de programmes d'enseignement scientifique et délivrer des cours
  • - Concevoir et coordonner un programme, un projet de recherche
  • - Gérer le budget global d'une structure
  • - Diriger un service, un laboratoire de recherche

Savoir

  • - Analyse statistique
  • - Méthodologie de recherche
  • - Logiciels de gestion documentaire
  • - Outils bureautiques
  • - Métrologie
  • - Sciences de l'univers
  • - Science des matériaux
  • - Sciences physiques
  • - Sciences médicales
  • - Sciences de la vie et de la terre
  • - Biologie
  • - Chimie
  • - Écologie
  • - Environnement / nature
  • - Mathématiques
  • - Informatique
  • - Information, communication
  • - Langages de programmation informatique
  • - Logiciels de modélisation et simulation
  • - Biocontamination
  • - Droit de la propriété intellectuelle
  • - Techniques pédagogiques
  • - Gestion de projet
  • - Gestion budgétaire
  • - Management

(Source : ROME)

 

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Ingénieur de recherche biomédical

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de la recherche en sciences de l’univers, de la matière et du vivant dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Ingénieur de recherche biomédical

Pour exercer le métier d’ingénieur de recherche biomédical, le niveau d’étude requis est bac+5.

Deux masters vous ouvrent les portes de cette profession (deux années d’études une fois en poche une licence) :

  • Le master in Biomedical engineering, qui se prépare, en région parisienne, à l’Ecole supérieure des mines de Paris et à l’Ecole supérieure de physique et de chimie industrielle, ville de Paris.
  • Le master Santé publique spécialité informatique biomédicale, que vous préparez, en Ilede-France, à l’UFR de Santé médecine biologie humaine - Léonard de Vinci, Université Paris 13 (93) et à l’UFR Médecine de Paris Descartes - Faculté de médecine, Université Paris Descartes (75006).

 

Une autre voie possible pour embrasser une carrière d’ingénieur de recherche biomédical : décrocher, en trois ans, le diplôme d’ingénieur de l’Ecole supérieure d’ingénieurs de Paris Est (Esipe) Créteil de l’université Paris 12, spécialité génie biomédical et santé (concours d’entrée pour intégrer la première année de l’établissement).

 

Pour aller plus loin :

Consultez la liste nationale des certifications :

http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=K2402

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier