Industrie

Ingénieur chimiste

Niveau d'accès Bac + 5 et plus
Statut
Salarié
Salaire moyen

2 900 € bruts mensuels

Tendance emploi

●●●

Synonymes
Architecte produit industriel
Chimiste
Centres d'intérêt Rechercher, traiter, analyser l'information Chercher, comprendre, expérimenter

Description

L’ingénieur chimiste développe des molécules, des principes actifs ou des produits chimiques.

 

Activités principales

Dans un bureau d'études, en laboratoire ou en atelier de production, l’ingénieur chimiste gère chaque étape de conception et de production d'un composé chimique. Il peut développer des molécules, des principes actifs ou encore des produits chimiques, destinés, par exemple, à la mise sur le marché de produits pharmaceutiques ou cosmétiques. La chimie verte est aujourd’hui en plein essor : il est donc particulièrement sollicité pour développer des alternatives à la pétrochimie. Il peut aussi participer à l'élaboration des principes de fabrication, à la production des produits, aux contrôles qualité ou encore à leur commercialisation.

Comment travaille-t-il ?

L'ingénieur chimiste de laboratoire effectue des tests pour vérifier que le résultat de son travail répond au cahier des charges défini auparavant par l'entreprise. En unité pilote et en bureau d'études, il vérifie que toutes les fonctions sont bien remplies puis réalise un prototype. Durant la phase de production, il veille à la bonne qualité des matières premières et des produits conçus, en effectuant des tests sur des échantillons. Tout au long du processus de production, ce professionnel doit veiller par ailleurs au respect des différentes normes règlementaires qui s'appliquent à son activité.

Où exerce-t-il ?

Les premiers recruteurs sont les entreprises en rapport direct avec la chimie, c'est-à-dire les entreprises des secteurs du pétrole, de la chimie et de la parachimie, de la pharmacie et du plastique. Mais les ingénieurs chimistes sont également recrutés dans les industries mécaniques, électriques et électroniques, le nucléaire, l'environnement, l'agroalimentaire ou encore le bâtiment. En Île-de-France, région où travaille près du tiers des 58 0000 ingénieurs-chimistes français, les emplois se situent notamment dans les entreprises des industries chimiques et pharmaceutiques, des industries extractives et du raffinage, de l’eau et l’assainissement, ainsi que de l’électricité et du gaz. Des opportunités existent également dans les sociétés d’audit ou de conseil et les sociétés d’ingénierie (Source : enquête UNAFIC/IESF 2017).

Compétences pour être Ingénieur chimiste

Qualités requises
Rigoureux :

Travailler sur des produits chimiques nécessite une grande minutie.

 

Persévérant :

L'ingénieur chimiste doit parfois faire de nombreuses tentatives infructueuses avant de trouver la bonne solution chimique.

 

Attentif :

Les manipulations de produits chimiques peuvent s'avérer très dangereuses. La moindre inattention peut être source de blessure ou d'accident.

 

Savoir-faire

  • - Définir la faisabilité et la rentabilité d'un projet
  • - Élaborer des propositions techniques
  • - Définir les méthodes, les moyens d'études et de conception et leur mise en oeuvre
  • - Identifier les contraintes d'un projet
  • - Déterminer des axes d'évolution technologiques
  • - Élaborer des solutions techniques et financières
  • - Réaliser des tests et essais, analyser les résultats et déterminer les mises au point du produit, du procédé
  • - Actualiser des dossiers techniques de définition du projet
  • - Concevoir un dossier technique de définition du projet
  • - Apporter une assistance technique
  • - Traiter l'information (collecter, classer et mettre à jour)
  • - Concevoir des modèles théoriques (calcul, simulation, modélisation)
  • - Élaborer un dossier de certification
  • - Réaliser une étude de brevetabilité
  • - Élaborer un dossier d'homologation
  • - Diriger un service, une structure
  • - Coordonner l'activité d'une équipe

Savoir

  • - Conception et Dessin Assistés par Ordinateur (CAO/DAO)
  • - Normes qualité
  • - Outils bureautiques
  • - Progiciels de Gestion Intégrée (PGI) / Enterprise Resource Planning (ERP)
  • - Technologie de Groupe Assistée par Ordinateur (TGAO)
  • - Logiciels de Conception de Fabrication Assistée par Ordinateur (CFAO)
  • - Analyse statistique
  • - Biochimie
  • - Électricité
  • - Mécanique
  • - Techniques de laboratoire
  • - Audit interne
  • - Méthodes et outils de résolution de problèmes
  • - Analyse des risques
  • - Logiciels de gestion documentaire
  • - Marché des énergies
  • - Énergie renouvelable
  • - Énergie solaire thermique
  • - Énergie solaire photovoltaïque
  • - Énergie éolienne
  • - Management
  • - Gestion budgétaire
  • - Langages de programmation informatique
  • - Logiciels de modélisation et simulation

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Ingénieur chimiste

Secteur privé

Découvrir la rémunération moyenne, les revenus en début et en fin de carrière.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine du management et ingénierie études, recherche et développement industriel dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Ingénieur chimiste

Le métier d’ingénieur chimiste est accessible avec un diplôme de niveau bac + 5.

Formation initiale

Pour devenir ingénieur chimiste, vous pouvez choisir de préparer un master universitaire ou un diplôme d’ingénieur dans le domaine de la chimie.

Les études universitaires démarrent avec une licence domaine sciences et technologies mention sciences de la matière (chimie et applications), qui se prépare en 3 ans après un bac scientifique (S ou STL spécialisé en chimie).

Il est indispensable de suivre un cursus complet en chimie : master professionnel ou master recherche, suivi éventuellement d'un doctorat en chimie (chimie moléculaire, chimie analytique, génie des procédés, sciences des matériaux), soit un bac + 8.

Cependant, l'industrie chimique semble privilégier l'embauche de diplômés sortis des écoles d'ingénieurs (bac + 5) :

- grandes écoles de chimie et de génie chimique ;

- écoles généralistes comprenant des filières ou options spécifiques à un secteur de la chimie ;

- écoles spécialisées dans un domaine faisant intervenir la chimie (génie alimentaire, textile, génie pharmaceutique...).

Vingt écoles d’ingénieurs de chimie sont rassemblées au sein de la fédération Gay-Lussac, dont Chimie ParisTech et l’ESPCI Paris.  En Île-de-France, on peut également citer l’ENSTA ParisTech et l'ESCOM de Compiègne.

Le recrutement en école d’ingénieurs s’effectue généralement par concours. Le cursus d’ingénieur se déroule en 3 ans après une classe préparatoire (de préférence, et selon les écoles, PC-CH ou BPCPST) ou en 5 ans après le bac dans les écoles disposant d’une classe préparatoire intégrée. Des admissions sur titre (avec un BTS, un DUT ou une L2 ou L3) sont possibles dans certains établissements.

Une fois le diplôme d’ingénieur en poche, vous pouvez compléter votre cursus par un enseignement de spécialité. L’ESCOM de Compiègne propose par exemple un mastère spécialisé en sécurité et réglementation internationale des parfums et produits cosmétiques.


Formation continue

Les professionnels en activité peuvent se former tout au long de leur carrière afin de se spécialiser ou d’évoluer dans leur métier. La plupart des écoles d’ingénieurs de chimie et des universités proposant des cursus dans le domaine de la chimie ont développé une offre de formation permanente.

Les personnes souhaitant se réorienter vers le métier d’ingénieur chimiste peuvent notamment préparer le titre d’ingénieur du Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) spécialité chimie. Certains masters universitaires et cursus ingénieur sont également accessibles par la voie de la formation continue.
 


Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications (correspondant au code ROME) : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=H1206

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier