Commerçants, artisans, micro-entrepreneurs ou encore professionnels libéraux : les indépendants peuvent bénéficier de financements ou d’aides pour partir en formation.

 

Je fais financer mon projet par mon Fonds d’Assurance Formation

artisan

En tant que travailleur indépendant, je verse une Contribution à la Formation Professionnelle (CFP) et je peux à ce titre bénéficier d’une prise en charge de tout ou partie de mes frais de formation.

Je dois pour cela m’adresser au Fonds d’Assurance Formation (FAF) dont je (par exemple, l’AGEFICE pour les micro-entrepreneurs ou les dirigeants d’entreprise, le FIF-PL pour les professionnels libéraux, le FAFCEA pour les artisans…).

La demande de financement est généralement à faire un mois avant le début de la formation (dans les 10 jours suivant le premier jour de formation pour le FIF-PL). Les critères et les montants des financements pouvant être obtenus sont propres à chaque fonds.

Le nom du fonds d’assurance formation dont je dépends peut être trouvé dans l’attestation de contribution à la formation envoyée chaque année par l’organisme collectant mes contributions sociales (RSI ou URSSAF, par exemple).

 

J’utilise mon CPF

Depuis le 1er janvier 2018, en tant que travailleur indépendant, je peux utiliser comme les autres actifs mon compte personnel de formation (CPF).impôts

Le compte est alimenté, à condition d’avoir versé l’intégralité de ma contribution annuelle à la formation (sinon au prorata), dans les mêmes conditions que celui des salariés : 24 heures par an dans la limite de 120 heures, puis 12 heures par an jusqu’à un plafond de 150 heures.

 

Je bénéficie d’un crédit d’impôt pour me former

Les chefs d’entreprises (hors micro-entrepreneurs) peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt lorsqu’ils engagent des dépenses pour se former dès lors que leur entreprise est imposée au régime du bénéfice réel.

Le montant du crédit d’impôt est calculé en multipliant le nombre d’heures de formation suivies (dans la limite de 40 heures par an) par le taux horaire du SMIC (Salaire Minimum de Croissance).

 

Crédits photos

© Magali Delporte/Picturetank © Delpixart © filo