Hôtellerie - restauration, tourisme, loisirs et animation

Guide-interprète

Niveau d'accès Bac + 3 à bac + 4
Statut
Indépendant
Saisonnier
Salaire moyen

1 700 € bruts mensuels

Tendance emploi

●○○

Synonymes
Guide-accompagnateur(trice) de tourisme
Guide-conférencier(ère)
Centres d'intérêt Travailler dehors Pratiquer les langues vivantes Organiser, planifier, gérer

Description

Le guide-interprète assure des visites culturelles dans une langue étrangère.

 

Activités principales

"Suivez le guide ! " Souvent reconnaissable au fanion ou au parapluie qu'il tient haut en l'air pour être repéré, le guide-interprète est un allier précieux dans la découverte d'une destination.

Le guide-interprète accompagne des groupes de touristes français ou étrangers lors de la visite de monuments, de musées ou de sites historiques. Il anime les visites en les commentant. De plus en plus, chaque personne du groupe guidé est munie d'oreillettes ou d'un boitier audio pour entendre parfaitement les explications du guide-interprète, quelle que soit la foule qui les entoure.

Avant d'aller sur le terrain, le guide-interprète a une lourde tâche de préparation. Il effectue des recherches documentaires afin d'actualiser ses connaissances, de rédiger ses commentaires et de caler son exposé sur le temps prévu de la visite.

Il prend contact avec les responsables du site à visiter pour organiser la sortie et obtenir les autorisations requises. Lors de la visite, le guide-interprète commente et explique l'histoire des lieux ou des œuvres, en suscitant la curiosité des touristes et en répondant à leurs interrogations.

Comment travaille-t-il ?

Musées, châteaux et parcs : quand il n'est pas dans un car, le guide-interprète passe une grande partie de son temps dans des lieux culturels.

Où exerce-t-il ?

Les agences de voyages et les tours-opérateurs recrutent régulièrement des guides-interprètes pour des missions déterminées.

Les offices de tourisme proposent aussi des emplois saisonniers dans leur majorité, sauf dans les cas très rares de lieux très connus, fréquentés en permanence.

Compétences pour être Guide-interprète

Qualités requises
Pédagogue :

Pour bien partager ses connaissances, il faut savoir susciter l'intérêt du public et écouter leurs demandes.

 

Ouvert :

Le guide-interprète est capable de s'adapter à tous les types de publics, des amateurs avertis aux néophytes.

 

Disponible :

Il faut prendre le temps de répondre aux questions des touristes, même lorsqu'elles semblent basiques ou naïves.

 

Savoir-faire

  • - Recueillir les informations sur la durée, le nombre de participants, les spécificités de la prestation d'accompagnement touristique
  • - Concevoir une visite guidée
  • - Établir une demande d'autorisation, de réservation
  • - Organiser le déroulement d'une prestation
  • - Informer les participants sur l'organisation de la prestation d'accompagnement
  • - Accueillir une clientèle
  • - Présenter les particularités géographiques, historiques et culturelles des lieux
  • - Réaliser le bilan de la prestation d'accompagnement
  • - Chercher de nouveaux projets
  • - Réaliser des visites ou conférences nécessitant une carte professionnelle guide conférencier

Savoir

  • - Techniques d'animation de groupe
  • - Typologie de la clientèle de voyageurs
  • - Techniques commerciales
  • - Règles de sécurité des biens et des personnes
  • - Techniques de communication

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Guide-interprète

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de l'accompagnement de voyages, d'activités culturelles ou sportives dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Guide-interprète

Un niveau bac + 3 dans le tourisme et les langues est attendu.

Formation initiale

En préparant un BTS tourisme, vous vous forgez une très bonne culture générale avec une approche touristique, appréciée des recruteurs. Il se prépare en 2 ans après un bac dans 189 établissements dans toute la France. dont 36 en apprentissage. Il est possible de se spécialiser en 1 an après un BTS avec une licence pro guide conférencier  (proposée dans 2 établissements franciliens) ou une licence pro métiers du tourisme : communication et valorisation des territoires (hors Ile-de-France).

Une très bonne connaissance de la ville, de la région ou du pays dans lequel vous accompagnerez les voyageurs est indispensable. Le mieux est d'y avoir séjourné plusieurs mois ! Être bilingue dans une langue étrangère est impératif ! Pour les langues, 3 ans d'études après le bac à l'université peuvent vous permettre de maîtriser la langue de votre choix en obtenant une licence.

Formation continue

La formation continue offre aux professionnels déjà diplômés de rares spécialisations et des perfectionnements comme la licence professionnelle guide-conférencier, le master mondes anglophones, dynamiques et pluralités culturelles (université de Lorraine) ou le master traduction et interprétation, traduction anglaise spécialisée (université Paris-Nanterre). Pour une reconversion, visez un BTS tourisme et la maîtrise parfaite d'une langue étrangère à l'oral.

Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=G1201

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier