Commerce, vente et grande distribution

Esthéticien-cosméticien

Niveau d'accès CAP ou équivalent
Statut
Salarié
Artisan
Salaire moyen

1 600 € bruts mensuels

Tendance emploi

●●●

Synonymes
Conseiller(ère) beauté
Démonstrateur(trice)
Employé(e) d'institut de beauté
Gérant(e) d'institut de beauté
Manucure vendeur(euse) en produits de beauté
SPA praticien(ne)
Socio esthéticien(ne)
Visagiste en esthétique
Centres d'intérêt Entreprendre Organiser, planifier, gérer

Description

L’esthéticien-cosméticien réalise des prestations et des soins pour embellir et entretenir le visage et le corps de ses clients.

 

Activités principales

Le métier d'esthéticien-cosméticien consiste à prodiguer des soins de beauté pour le visage et le corps, ainsi que des prestations de bien-être et de relaxation à une clientèle majoritairement féminine. Celle-ci attend de ce professionnel un embellissement et une mise en valeur de son corps et de sa peau.

Important : les massages qui sont des actes à finalité médicale et thérapeutique ne peuvent être pratiqués que par un masseur-Kinésithérapeute, l'esthéticien-cosméticien pratiquant quant à lui exclusivement des modelages corporels, manuels ou appareillés, à visée esthétique et de confort.

Le métier d'esthéticien-cosméticien évolue également de plus en plus vers la vente de produits de beauté.

 

 

Comment travaille-t-il ?

L'esthéticien-cosméticien reçoit une quinzaine de clients chaque jour, auxquels il propose des soins comme des masques hydratants, des peelings, des épilations, des nettoyages de peau, des massages, du maquillage et parfois de la manucure. L'esthéticien-cosméticien applique les produits cosmétiques adaptés à la peau de son client en respectant une hygiène parfaite. Par ailleurs, il peut prodiguer des conseils sur les soins à pratiquer chez soi et vendre les produits cosmétiques appropriés.

Où exerce-t-il ?

Les instituts de beauté constituent le premier débouché pour les esthéticiens, suivis par les centres de thalassothérapie et les SPA de ville ou d'hôtel.

Les grandes marques de cosmétiques embauchent également des esthéticiens-cosméticiens. Ils portent alors le titre de démonstrateurs.

De plus en plus, les hôpitaux et les maisons de retraite recherchent des esthéticiens pour prodiguer des soins aux malades. Il existe une spécialisation en socio-esthétique  permettant de travailler avec les publics les plus fragilisés afin de les aider à  restaurer une meilleure image et estime de soi.

Enfin, les soins à domicile se développent.

L'Île-de-France est la région française qui regroupe le plus grand nombre d'instituts de beauté. C'est dans ces établissements, dont beaucoup sont franchisés, que se trouvent principalement les emplois.

Compétences pour être Esthéticien-cosméticien

Qualités requises
Soigné :

L'esthéticien-cosméticien doit toujours avoir une présentation irréprochable. En effet, Il véhicule la qualité de son travail à travers son aspect physique.

Délicat :

Les soins doivent procurer un certain plaisir aux clients et être un moment de détente. Les épilations, par exemple, qui sont pour certaines douloureuses, obligent l'esthéticien à faire preuve de douceur et de tact.

Manuel :

Du matériel et de nombreux produits sont manipulés lors des soins. Il doit être attentif et adroit pour ne pas renverser les produits et ne pas brûler les clients.

 

Savoir-faire

  • - Accueillir une clientèle
  • - Proposer un service, produit adapté à la demande client
  • - Déterminer le traitement adapté à la personne et présenter les produits, l'application des soins
  • - Nettoyer et préparer le corps, le visage, les mains, les pieds aux soins (démaquillage, désinfection, etc.)
  • - Appliquer les produits (masque, sérum, crème) et réaliser les soins du visage, du corps, de manucure ou de maquillage
  • - Entretenir un outil ou matériel
  • - Entretenir un poste de travail
  • - Disposer des produits sur le lieu de vente
  • - Définir des besoins en approvisionnement
  • - Réaliser des soins d'épilation
  • - Réaliser des maquillages
  • - Réaliser des soins de pose de faux-cils, bijoux de peau, tatouages temporaires
  • - Réaliser des soins des mains, manucure, beauté des pieds
  • - Réaliser des soins du corps
  • - Réaliser des soins du visage
  • - Pratiquer des techniques manuelles drainantes, relaxantes, raffermissantes, stimulantes
  • - Installer le client et surveiller la conformité de déroulement de soins machines, bains, spa, séances d'UV, de sauna, de hammam
  • - Présenter et expliquer des techniques d'esthétique et de maquillage à des clients
  • - Conseiller un client sur la mise en valeur de son image personnelle (apparence, personnalité, etc.)
  • - Vendre une prestation ou un produit
  • - Renseigner une fiche client
  • - Encaisser le montant d'une vente
  • - Suivre l'état des stocks
  • - Préparer les commandes
  • - Réaliser la gestion administrative d'une structure
  • - Réaliser des séances de formation sur modèles

Savoir

  • - Merchandising / Marchandisage
  • - Principes de la relation client
  • - Cosmétique
  • - Règles d'hygiène et d'asepsie
  • - Procédures de nettoyage et de désinfection
  • - Caractéristiques des parfums
  • - Techniques d'hydrothérapie
  • - Utilisation de dermographe
  • - Mode et styles vestimentaires
  • - Diététique
  • - Techniques d'écoute et de la relation à la personne
  • - Gestion administrative et comptable
  • - Outils bureautiques

(Source : ROME)

 

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Esthéticien-cosméticien

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine des soins esthétiques et corporels dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Esthéticien-cosméticien

Le CAP esthétique, cosmétique, parfumerie vous ouvre les portes du métier d’esthéticien-cosméticien. Afin de mieux répondre aux exigences de la profession, le CAP ainsi que le bac professionnel, ont été rénovés  (1re session d'examen 2020).
 

Formation initiale

Le CAP esthétique, cosmétique, parfumerie se prépare en deux ans après la 3e au lycée professionnel ou au CFA (en apprentissage). Près d'une trentaine d'établissements vous forment en Île-de-France.

A l'issue du CAP, vous pouvez vous perfectionner par la voie de l'apprentissage avec le BP esthétique, cosmétique, parfumerie. La formation dure 2 ans et est reconnue ai niveau bac.

Vous pouvez également préparer en 3 ans après la 3e ou en 2 ans après le CAP, le bac professionnel esthétique, cosmétique, parfumerie, proposé dans une vingtaine d’établissements en Île-de-France.

Enfin, le BTS métiers de l'esthétique-cosmétique-parfumerie (option A : management, option B : formation-marques et option C : cosmétologie) vous ouvrent des voies spécifiques de spécialisation en 2 ans après le bac notamment le bac pro esthétique (40 %). 

Une classe de mise à niveau pour ce BTS existe pour les élèves non issus de la filière esthétique ou scientifique.
 

Formation continue

Les professionnels peuvent se perfectionner en préparant au choix  une de ces certifications : le BP esthétique, cosmétique, parfumerie, le BM esthéticien-cosméticien délivré par la Chambre des métiers et de l'artisanat (de niveau bac + 2)le titre technico-opérateur spa, délivré par l’Ecole des spas et instituts (ESI), à Paris, (75003), le titre de socio-esthéticien (de niveau bac) proposé par Paris beauty Academy, à Nanterre (92) ou encore le CQP SPA praticien ( Silvya Terrade Paris champs Elysées 8e) ...
Les formations courtes spécialisées non certifiantes sont par ailleurs très nombreuses : microblading, extension de cils, modelage californien ...

Le métier d’esthéticien-cosméticien est également accessible par la voie de la formation continue des adultes avec le CAP esthétique, cosmétique, parfumerie proposé par de nombreux organismes de formation.

Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications :

http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=D1208

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier