Construction, bâtiment et travaux publics

Domoticien

Niveau d'accès Bac + 1 à bac + 2
Statut
Salarié
Salaire moyen

Salaire moyen : 2 700€ bruts mensuels

Tendance emploi

●●●

Synonymes
Installateur(trice) en domotique
Technicien(ne) d'installation en domotique
Centres d'intérêt Maîtriser les technologies nouvelles, innover Chercher, comprendre, expérimenter

Description

Éclairage, alarme à incendie, climatisation… : le domoticien installe des systèmes automatisés qui permettent de contrôler les équipements d’un bâtiment à distance.

Activités principales

Le domoticien est un technicien de haut niveau chargé d'intégrer des matériels automatiques dans des habitations ou des bureaux. Il joue un rôle de conseiller en matière d'énergie, de communication, de système de sécurité et d'appareillage améliorant le confort.

Comment travaille-t-il ?

Le domoticien est spécialisé dans de nombreux domaines : chauffage, climatisation, ventilation, production frigorifique, éclairage, équipements audiovisuels ou systèmes de sécurité, etc. Il peut exercer ses activités lors de démarches de conception, de réalisation, de rénovation, d'exploitation et de maintenance. Après avoir identifié les besoins de son client, il réalise une étude de faisabilité et prévoit un budget. Il doit faire en sorte que le matériel choisi soit automatique, contrôlable ou programmable sur place ou à distance. Il se charge de trouver le matériel et supervise la réalisation des travaux d'installation.

Où exerce-t-il ?

Les entreprises du bâtiment, les installateurs d’équipements techniques ou les sociétés de maintenance recrutent des techniciens en domotique. Les bureaux d’études et les constructeurs en domotique offrent également des opportunités d’embauche.

Compétences pour être Domoticien

Qualités requises
Technique :

L'informatique et l'électrotechnique sont les principaux outils du domoticien.

Polyvalent :

Le domoticien doit aussi maîtriser les techniques commerciales pour réaliser des études de marché et pour pouvoir répondre aux appels d'offres.

Ouvert :

Le technicien en domotique possède des qualités d'écoute et d'analyse pour cerner les besoins des clients et proposer des solutions adéquates.

Savoir-faire

  •  - Analyser les besoins du client
  •  - Définir un avant-projet
  •  Analyser les données économiques du projet
  • - Évaluer le coût des opérations pour un projet
  • - Élaborer des solutions techniques et financières
  • - Définir la faisabilité et la rentabilité d'un projet
  • - Sélectionner les moyens et les méthodes à mettre en oeuvre et planifier les opérations de chantier
  • - Contrôler la réalisation d'un projet
  • - Inventorier les contraintes de construction d'un ouvrage
  • - Analyser les choix techniques et définir les équipements, les matériaux en fonction des contraintes de la réglementation, du terrain, du coût
  • - Superviser et contrôler l'exécution d'études, de documents et de plans de détails confiés aux bureaux d'études
  • - Suivre l'état d'avancement des travaux jusqu'à réception
  • - Contrôler la conformité des travaux jusqu'à réception
  • - Suivre et mettre à jour l'information technique, économique, réglementaire..
  • - Établir un devis
  • - Établir un cahier des charges
  • - Réaliser un avant-projet
  • - Réaliser un suivi commercial
  • - Prospecter de nouveaux clients
  • - Établir les modalités d'une prestation avec le client
  • - Négocier des solutions techniques ou financières avec un client

Savoir

  • - Normes de la construction
  • - Techniques d'amélioration énergétique des bâtiments
  • - Construction durable (Écoconstruction)
  • - Économie de la construction
  • - Droit de l'urbanisme et de la construction
  • - Cahier des Clauses Administratives Particulières (CCAP)
  • - Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP)
  • - Calcul technique
  • - Chiffrage/calcul de coût
  • - Méthode des déboursés
  • - Conception et Dessin Assistés par Ordinateur (CAO/DAO)
  • - Domotique
  • - Techniques commerciales

(Source  : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Domoticien

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

 

 

 

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de l'ingénierie et études du BTP dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Domoticien

Vous pouvez accéder au métier de domoticien avec un BTS fluides, énergies, domotique option C domotique et bâtiments communicants. Ce diplôme peut être préparé en 2 ans, après un bac STI2D ou un bac S ou éventuellement un bac professionnel systèmes électroniques numériques (SEN) obtenu avec mention.

Dans une moindre mesure, le BTS électrotechnique mène aussi au métier de domoticien.

A bac + 3 ensuite, vous pouvez vous spécialiser en préparant une licence professionnelle, dans les domaines de la domotique ou de l’électronique. On peut citer, par exemple, la licence professionnelle domotique et immotique (Université Paris Est Créteil Val-de-Marne, Rouen), la licence professionnelle domotique technologie au service des personnes (IUT d’Alençon), etc.

Enfin, vous pouvez poursuivre vos études jusqu’à un diplôme de niveau bac + 5 : master universitaire ou diplôme d’ingénieur avec une spécialisation en domotique, ou en génie climatique ou thermique. Par exemple, le master spécialité domotique immotique et réseaux intérieurs (Rennes 1).

Ces formations vous sont également accessibles par la voie de la formation continue des adultes, avec des durées variables en fonction de votre profil et de votre parcours. D’autres certifications existent, notamment le titre professionnel technicien en électricité et automatismes du bâtiment.

Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications (correspondant au code ROME) : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=F1106

Changer Bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

 

 

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier