Services à la personne et à la collectivité

Conseiller en économie sociale et familiale

Niveau d'accès Bac + 3 à bac + 4
Statut
Salarié
Fonctionnaire
Libéral
Salaire moyen

 2 300 € bruts mensuels

Tendance emploi

●●●

Synonymes
Chargé(e) d'intervention sociale
Conseiller(ère) social(e)
Coordonnateur(rice) de service social
Délégué(e) social(e)
Centres d'intérêt Aider, conseiller, accompagner

Description

Le conseiller en économie sociale et familiale aide et accompagne les personnes à surmonter leurs difficultés sur des champs aussi divers que l’économie, le social, l’administratif ou la famille.

 

Activités principales

Le métier de conseiller en économie sociale et familiale consiste à aider les familles en difficulté financière ou morale. Ce professionnel joue aussi un rôle d'animateur, en développant des liens avec le voisinage immédiat et en favorisant l'insertion sociale des personnes isolées.

Comment travaille-t-il ?

Le conseiller en économie sociale et familiale reçoit les familles dans son bureau ou leur rend visite, chez elles. Il leur apprend à gérer au mieux leur budget, à choisir des appareils ménagers, à appliquer les bases du bricolage, à utiliser des notions de nutrition, de santé ou d'hygiène. Le conseiller en économie sociale et familiale organise des réunions d'information et de formation, en animant des ateliers cuisine ou couture, par exemple.

Où exerce-t-il ?

Le conseiller en économie sociale et familiale peut envisager de travailler dans des organismes sociaux ou éducatifs, des établissements de soins, des centres d'hébergement ou encore les services sociaux de grandes entreprises.

Compétences pour être Conseiller en économie sociale et familiale

Qualités requises
Ouvert :

Les publics que rencontre le conseiller en économie sociale et familiale sont nombreux : chômeurs de longue durée, jeunes ménages, migrants et personnes âgées. Il sait les écouter et comprendre leurs besoins.

Attentif :

Capacités d'écoute, goût pour le contact et réel intérêt pour autrui : le conseiller en économie sociale et familiale travaille pour et avec les autres.

Positif :

Quelles que soient les difficultés rencontrées, le conseiller en économie sociale et familiale est là pour proposer des solutions et permettre leur mise en pratique.

 

 

Savoir-faire

  • - Analyser la situation et les besoins de la personne
  • - Orienter une personne vers des partenaires relais
  • - Renseigner un public, des usagers
  • - Accompagner et conseiller des personnes en difficulté
  • - Définir un projet d'accompagnement social avec la personne
  • - Réaliser un bilan d'actions
  • - Collaborer avec l'ensemble des intervenants à la réalisation d'un objectif commun
  • - Actualiser la documentation professionnelle et réglementaire
  • - Développer un réseau de partenaires
  • - Accompagner des salariés en entreprise
  • - Mener des enquêtes sociales sur requête judiciaire
  • - Mener des actions de suivi social spécifiques à une structure et à un public
  • - Intervenir auprès d'un public scolaire
  • - Intervenir auprès de personnes sous mesure judiciaire
  • - Conduire des projets sociaux
  • - Participer à la conception de projets sociaux
  • - Analyser les données d'activité de la structure, du service et identifier des axes d'évolution
  • - Constituer un dossier de demande d'aide sociale et effectuer le suivi
  • - Suivre des demandes de logements locatifs
  • - Mener des actions auprès de locataires (réunions d'information, etc.)
  • - Animer et concevoir des séances d'information socioéducative (gestion de budget, consommation, etc.)

Savoir

  • - Dispositifs d'aide sociale
  • - Méthodes et outils de résolution de problèmes
  • - Techniques d'écoute et de la relation à la personne
  • - Techniques de communication
  • - Normes rédactionnelles
  • - Caractéristiques socio-culturelles des publics
  • - Droit de la sécurité sociale
  • - Économie sociale
  • - Méthodes d'enquête
  • - Code de procédure pénale
  • - Droit du travail
  • - Gestion de logement social
  • - Techniques d'animation de groupe
  • - Techniques pédagogiques

 

(Source : ROME)

 

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Conseiller en économie sociale et familiale

Secteur public

Dans la fonction publique, votre salaire (ou "traitement") dépend de votre grade et de votre échelon. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes, versées par exemple en fonction de votre lieu d'exercice ou de la taille de votre famille.

 

Conseiller en économie sociale et familiale de classe de classe supérieure

1 855 € à 2 727 €

Conseiller en économie sociale et familiale de classe normale

1 626 € à 2 478€

 

(Ces montants sont indiqués en rémunérations brutes et correspondent à l’année 2019)

https://vocationservicepublic.fr/spip.php?page=grille-indiciaire-metier&id_metier=1142#grille-indiciaire-1728

Remarque  : changement de grille indiciaire à prévoir suite au passage en catégorie A (grade licence)

 

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur public

Plus de la moitié des conseillers en économie sociale et familiale travaille dans le secteur privé.

Les organismes sociaux recrutent de nombreux conseillers en économie sociale et familiale. Parmi eux, la sécurité sociale, les caisses d'allocation familiale et les foyers de jeunes travailleurs.

Les établissements collectifs, comme les maisons de retraite, les centres d'hébergement pour réfugiés et migrants ou encore les hôpitaux, offrent également des places aux débutants.

On dénombre environ 3 500 conseillers en économie sociale et familiale en Île-de-France. Chaque année, une centaine de diplômes d'État sont délivrés à des franciliens. Beaucoup de professionnels enchaînent ensuite CDD et contrats à temps partiels avant de pouvoir trouver un emploi stable.

 

https://candidat.pole-emploi.fr/offres/recherche?lieux=11R&motsCles=k1201&offresPartenaires=true&rayon=10&tri=0

 

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de l'action sociale dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Conseiller en économie sociale et familiale

Pour exercer le métier de conseiller en économie sociale et familiale, une seule voie vous est offerte qui nécessite 3 années d'études après le bac.

Formation initiale

Après votre bac (de préférence bac ST2S, bac pro accompagnement, soins et services à la personne, bac STMG, ou voie générale), vous devez, tout d’abord, obtenir le BTS économie sociale familiale (ESF). Une vingtaine d’établissements en Île-de-France vous préparent à ce diplôme (en deux ans). Seul l’Institut supérieur privé Clorivière situé à Paris 12e propose une classe de mise à niveau d'une durée de 1 an.

Ensuite, vous préparez le diplôme d’État de conseiller en économie sociale et familiale (DECESF), actuellement reconnu à bac + 2, qui se prépare, en un an, au sein d'une dizaine d'établissements en région parisienne :

  • A l’École de travail social du lycée François Rabelais, à Paris (75018)
  • A I’Institut régional du travail social, à Paris (75010)
  • A l’Institut supérieur privé Clorivière, à Paris (75012)
  • A l’IRTS IDF Montrouge Neuilly-sur-Marne, à Neuilly-sur-Marne (93)
  • Au Lycée Camille Pissarro, à Pontoise (95)
  • Au Lycée Frédéric et Irène Joliot Curie, à Nanterre (92)
  • Au Lycée Maximilien Sorre Lycée Gustave Eiffel, à Cachan (94)
  • Au Lycée polyvalent Plaine Commune, Saint-Denis (93)
  • Au Lycée privé la Plaine Monceau, à Paris (75008)
  • Au Lycée Uruguay France, à Avon (77)

Important : A compter de la rentrée 2020, le DECESF sera reconnu de niveau 6 (bac + 3), confèrera le grade de licence et s'obtiendra par validation de 180 ECTS (European Credits Transfer System). Il sera accessible uniquement aux titulaires du BTS économie sociale familiale. Ce diplôme partage un socle commun de compétences et de connaissances avec les autres diplômes d'état de niveau licence.

Après trois années d’expérience en tant que conseiller en économie sociale et familiale, vous pouvez vous tourner vers l’encadrement. Pour ce faire, vous devez valider le diplôme d'État d'ingénierie sociale (DEIS) de niveau bac + 5 qui se prépare, en région francilienne, au sein de deux établissements : à l’École supérieure du travail social et à l’Institut régional du travail social, tous les deux situés à Paris.
 

Formation continue

Les certifications  suivantes  : BTS économie sociale familiale, diplôme d’État de conseiller en économie sociale et familiale et diplôme d'État d'ingénierie sociale peuvent être préparées dans le cadre de la formation professionnelle continue des adultes.

Le Greta M2S - Greta des métiers de la santé et du social situé à Montreuil (93) propose une préparation au BTS ESF, de même que les organismes de formation parisiens suivants : La plaine Monceau - centre d'enseignement supérieur , AGL et IDC Formation...

Chez Anima&com consultant, vous avez également la possibilité de bénéficier d'un accompagnement VAE - BTS conseillèr(e) économie sociale familiale (CESF).

 

Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=K1201

 

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier