Agriculture et pêche, espaces naturels et espaces verts, soins aux animaux

Conducteur de machines agricoles

Niveau d'accès CAP ou équivalent
Statut
Salarié
Salaire moyen

2 200€ bruts mensuels

Tendance emploi

●○○

Synonymes
Chauffeur(euse) de machines agricoles
Conducteur(trice) d'engins d'exploitation agricole
Centres d'intérêt Faire fonctionner Organiser, planifier, gérer

Description

Partenaire indispensable de l’exploitant agricole, le conducteur de machines agricoles sait conduire mais également réparer toutes les machines nécessaires aux cultures.

 

Activités principales

Le conducteur de machines agricoles conduit et entretient les engins utilisés sur les exploitations agricoles à toutes les phases de la production, du travail des sols au stockage de récoltes, en passant par les plantations.

Comment travaille-t-il ?

Le conducteur de machines agricoles maîtrise le fonctionnement de toutes les machines comme les pulvérisateurs, les épandeurs d'engrais, les appareils d'arrosage, les appareils de récolte, etc. Selon les saisons, il participe aux labours, aux semis, au désherbage ou encore à l’application de traitements phytosanitaires. Il peut réparer les systèmes hydrauliques et électroniques des engins agricoles. Les périodes d’hiver, où l’activité est moindre, sont propices également aux opérations de maintenance. Il vérifie alors par exemple les graissages, les vissages et les courroies. Il est aussi responsable de l'achat du matériel dont il négocie les prix et les conditions d'achat. Enfin, certains conducteurs exercent des fonctions de démonstrateur ou vendeur dans des sociétés de fabricants ou d’importateurs de machines agricoles.

Où exerce-t-il ?

Les conducteurs de machines agricoles sont employés par des CUMA (Coopératives d'utilisation des matériels agricoles) ou par des exploitations agricoles ou forestières. Le secteur commercial embauche également des technico-commerciaux pour assurer la vente de machines agricoles. Selon l’enquête besoins en main d’œuvre (BMO) de Pôle emploi, les projets de recrutement de conducteurs d’engins agricoles ou forestiers s’élevaient au nombre de 100 en 2018 en Île-de-France (principalement dans les départements de la Seine-et-Marne et du Val-d’Oise).

Compétences pour être Conducteur de machines agricoles

Qualités requises
Organisé :

Le conducteur doit toujours améliorer sa productivité, il doit être méthodique et discipliné.

 

Manuel :

Les pannes et les petits incidents ne doivent pas retarder la récolte des cultures. Le conducteur sait effectuer les petites réparations rapidement.

 

Polyvalent :

Touche à tout, le conducteur de machines agricoles est à la fois mécanicien, électronicien et électricien. De plus, il est aussi à l'aise pour conduire sur route et dans les champs.

 

Savoir-faire

  • - Préparer le matériel, les matériaux et les outillages
  • - Identifier le type d'intervention
  • - Sécuriser un équipement
  • - Atteler un équipement
  • - Conduire les engins agricoles vers le lieu de production (champs, forêt), de stockage, de livraison (fermes, coopératives)
  • - Matérialiser une implantation de parcelle ou de passage
  • - Approvisionner des engins d'exploitation
  • - Réaliser une opération de maintenance
  • - Récolter un produit à maturité selon les consignes de calibrage
  • - Préparer le sol et les plantations (épandage, semis, récolte, ...)
  • - Réaliser l'entretien du matériel

Savoir

  • - Procédures de maintenance de matériel
  • - Procédures de maintenance de locaux
  • - Pneumatique
  • - Utilisation de système informatique (embarqué ou fixe)
  • - Utilisation d'engins forestiers
  • - Mécanique
  • - Techniques culturales
  • - Techniques de préservation de la biodiversité
  • - Biologie végétale
  • - Engins agricoles
  • - Règles de sécurité
  • - Utilisation d'outillages manuels
  • - Techniques de soudage
  • - Gestes et postures de manutention
  • - Normes environnementales
  • - Agronomie
  • - Hydraulique
  • - Techniques de pressage
  • - Techniques de moissonnage
  • - Techniques de fauchage

(Source: ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Conducteur de machines agricoles

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de la conduite d'engins agricoles et forestiers dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Conducteur de machines agricoles

Vous pouvez accéder au métier de conducteur de machines agricoles avec un diplôme de niveau CAP.

Formation initiale

Le CAPA métiers de l’agriculture constitue le premier diplôme d’entrée dans la profession. Vous pouvez le préparer dans les lycées agricoles, les lycées professionnels ou en apprentissage dans un centre de formation d’apprentis (CFA) dès la fin de la 3ème.

Toutefois, la majorité des conducteurs de machines agricoles sont titulaires d'un bac professionnel.

Le bac professionnel agroéquipements se prépare en 3 ans après la 3ème. Les élèves titulaires d'un CAPA peuvent également le préparer sous certaines conditions, en 2 ans.

Vous avez également la possibilité de vous orienter vers le brevet professionnel agricole travaux de conduite et entretien des engins agricoles (BPA TCEEA ) ou le brevet professionnel (BP) agroéquipement, conduite et maintenance des matériels. Plus professionnalisant que le bac professionnel, le brevet professionnel se prépare en 2 ans en apprentissage après un CAP ou la classe de 3eme. 

Pour des postes demandant des compétences commerciales, les titulaires d'un bac technologique STAV ou d'un bac professionnel peuvent se perfectionner en préparant en deux ans un BTSA génie des équipements agricoles ou un BTS techniques et services en matériels agricoles (TSMA).

Formation continue

Les professionnels en activité souhaitant élever leur niveau de qualification et les adultes en reconversion peuvent également préparer par la voie de la formation continue le CAPA métiers de l’agriculture, le brevet professionnel agricole travaux de conduite et entretien des engins agricoles (BPA TCEEA ), le brevet professionnel (BP) agroéquipement, conduite et maintenance des matériels, le bac professionnel agroéquipements, le BTSA génie des équipements agricoles ou le BTS techniques et services en matériels agricoles (TSMA).  D’autres certifications existent, comme le certificat de spécialisation (CS) option tracteurs et machines agricoles : utilisation et maintenance, ou le titre conducteur de travaux en entreprise de travaux agricoles.


Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications (correspondant au code ROME) : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=A1101

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier