Transport et logistique

Conducteur d'autobus

Niveau d'accès CAP ou équivalent
Statut
Salarié
Salarié assimilé fonctionnaire
Salaire moyen

2 000 € bruts mensuels

Tendance emploi

●●●

Synonymes
Agent(e) commercial(e) de conduite transport en commun
Chauffeur(euse) de bus
Conducteur(rice) d'autocar
Conducteur(rice) routier de voyageurs
Machiniste-receveur(euse)
Centres d'intérêt Travailler dehors Faire fonctionner

Description

Le conducteur d’autobus assure le transport de voyageurs en service urbain, interurbain et régional.

 

Activités principales

Le métier de conducteur d'autobus consiste à conduire des autobus et parfois des tramways pour transporter des passagers vers des destinations locales, selon un itinéraire établi. Il peut également mener des enfants à l'école, en excursions ou en sorties scolaires, il a alors le titre de conducteur d'autobus scolaire.

Comment travaille-t-il ?

D'après son planning, le conducteur d'autobus se rend à l'entrepôt où il récupère son véhicule. Son supérieur lui remet une feuille de route détaillant l'itinéraire qu'il doit emprunter. Il s'arrête ensuite à chaque station pour faire monter ou descendre ses passagers. Le conducteur d'autobus doit éventuellement encaisser le prix du passage et renseigner sur les correspondances, les horaires ou les arrêts. Relié par radio à un poste central, il signale les accidents, les embouteillages, les retards ou les problèmes mécaniques. De plus en plus, le conducteur d'autobus est amené à utiliser des véhicules dotés de matériel informatique embarqué (interfaces d'exploitation, afin d'améliorer la gestion et la régularité des bus). Lors des déplacements, il assure la sécurité des passagers.

Où exerce-t-il ?

Le conducteur d'autobus passe sa journée au volant mais il est contraint de faire des pauses toutes les deux heures.

La RATP (Régie autonome des transports parisiens) reste le principal recruteur de chauffeurs d’autobus en région parisienne, même si les collectivités locales recrutent également des conducteurs pour les transports scolaires.

Premier employeur francilien dans le domaine des transports de voyageurs, la RATP exploite 4 700 autobus urbains et près de 350 lignes de bus pour transporter, chaque jour, plusieurs millions d’usagers. D’ici 2020, 1 000 nouveaux bus et de nouvelles lignes seront créées.

Avec le projet Bus2025, la RATP s'engage dans une évolution technologique et écologique majeure et vise un parc de bus 100 % écologique.

Compétences pour être Conducteur d'autobus

Qualités requises
Courtois :

Le conducteur d'autobus reflète l'image de la société qui l'emploie. Il doit être aimable, souriant et avoir une bonne présentation.

Attentif :

L’objectif premier du conducteur d’autobus est la sécurité de ses passagers. La moindre erreur peut avoir de lourdes conséquences.

Calme :

Certains passagers sont parfois mécontents, notamment des retards dus à la circulation. C'est souvent le conducteur d’autobus qui reçoit les remontrances, il doit savoir garder son sang-froid.

 

Savoir-faire

  • - Préparer le véhicule, repérer le parcours et prévoir les aléas
  • - Accueillir, renseigner les passagers et les assister si besoin
  • - Encaisser le montant d'une vente
  • - Contrôler les titres de transport
  • - Conduire des passagers selon un parcours/circuit prédéfini
  • - Renseigner les documents de bord d'un véhicule
  • - Contrôler l'état de fonctionnement du véhicule et effectuer le nettoyage
  • - Déclencher les mesures d'urgence en cas d'incident
  • - Réaliser des déplacements aéroportuaires
  • - Réaliser des déplacements interurbains
  • - Réaliser des déplacements régionaux
  • - Réaliser des déplacements urbains
  • - Conduire et déposer le client à son lieu de destination
  • - Transporter du personnel d'entreprise
  • - Transporter des personnes à mobilité réduite
  • - Transporter des scolaires
  • - Conduire un autobus articulé
  • - Conduire un autobus à deux niveaux
  • - Réaliser le règlement de prestations de services
  • - Effectuer le repérage d'un parcours touristique
  • - Assurer une maintenance de premier niveau
  • - Réaliser l'entretien du matériel

 

Savoir

  • - Techniques de prévention et de gestion de conflits
  • - Règles de sécurité des biens et des personnes
  • - Réglementation du transport de personnes
  • - Lecture de carte routière
  • - Utilisation de matériel de navigation
  • - Principes de la relation client
  • - Formation Initiale Minimum Obligatoire (FIMO)

(Source: ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Conducteur d'autobus

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de la conduite de transport en commun sur route dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Conducteur d'autobus

Pour exercer le métier de conducteur d’autobus, vous devez être titulaire du permis B et D (transport de personnes, plus de 8 places) et avoir suivi une FIMO  (formation initiale minimale obligatoire de 140 h) proposée par une trentaine de centres agréés en Île-de-France (Renseignements : http://www.driea.ile-de-france.developpement-durable.gouv.fr/centres-agrees-fimo-fco-personnes-a928.html#sommaire_1).

La FIMO vous enseigne la réglementation professionnelle et les règles de sécurité à respecter.

Formation initiale

Une autre voie d’entrée pour exercer le métier de conducteur d’autobus consiste à préparer le CAP agent d’accueil et de conduite routière, transport de voyageurs.  Ce diplôme qui vous dispense du FIMO se prépare en alternance dans un unique  établissement francilien : le CFA Institut de l’environnement urbain, à Jouy-le-Moutier (95).

Formation continue

Le métier de conducteur d’autobus est également accessible par la voie de la formation continue des adultes. Vous pouvez notamment préparer le titre professionnel Conducteur de transport en commun sur route - CTRIV (de niveau V /CAP) dans les organismes de formation suivants : Promotrans, AFTRAL, AFPA...

A noter : pour vous présenter à l’examen du permis D, vous devez être âgé d’au moins 24 ans et déjà titulaire du permis B.  Cependant pour les candidats ayant suivi une formation professionnelle de conducteur (CAP, titre professionnel ou FIMO), ces conditions d’âge sont ramenées à 21 ans.

Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=N4103

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier