Services à la personne et à la collectivité

Clerc de notaire

Niveau d'accès Bac + 1 à bac + 2
Statut
Salarié
Salaire moyen

2 400 € bruts mensuels

Tendance emploi

●●○

Synonymes
Assistant notarial
Clerc aux formalités de notaire
Collaborateur(trice) de notaire
Formaliste
Premier clerc de notaire
Sous-principal(e) clerc de notaire
Rédacteur(trice) d'actes

Description

Le clerc de notaire, technicien du droit et collaborateur du notaire, assure la préparation et la rédaction des actes de l’Etude : transactions immobilières, successions, donations, etc.
Activités principales

Le métier de clerc de notaire consiste à assister le notaire dans ses tâches en traitant l’ensemble des dossiers confiés à l’étude. Les actes dont il s'occupe sont très divers et souvent techniques. De fait, le clerc de notaire peut être amené à se spécialiser en droit fiscal, en droit des affaires ou encore en droit des sociétés.

Comment travaille-t-il ?

Achats, ventes, donations, successions ou encore mariage, c'est le clerc de notaire qui prépare et rédige les contrats nécessaires à l'application de ces actes. Il travaille soit pour les familles, soit pour les entreprises. Au quotidien, le clerc de notaire reçoit les clients, rassemble les informations nécessaires à l'élaboration d'un acte puis rédige son contenu. Une fois ces actes préparés, le notaire les authentifie et leur donne alors un caractère légal.

Où exerce-t-il ?

Le clerc de notaire travaille dans une étude sous la responsabilité du notaire et en collaboration avec les comptables, les secrétaires et les autres clercs.

Compétences pour être Clerc de notaire

Qualités requises
Rigoureux :

Le domaine de prédilection du clerc de notaire : les codes et la législation. Les actes qu'il gère sont régis par le droit. Il doit sans cesse mettre ses connaissances juridiques à jour.

 

Méthodique :

Délais, procédures, interventions d'autres professionnels : dans les formes aussi, le travail du clerc est extrêmement cadré. Il doit donc savoir organiser son planning et anticiper.

 

Cordial :

Le clerc de notaire est en contact avec la clientèle de l'étude. Il doit savoir l'accueillir, l'informer et la conseiller.

 

Savoir-faire

  • - Réaliser une gestion administrative
  • - Réaliser une recherche documentaire
  • - Rédiger des actes / procédures juridiques
  • - Accomplir des démarches auprès d'organismes publics ou privés pour le compte de clients
  • - Vérifier l'authenticité de documents, de titres de propriété ou l'exactitude d'un inventaire
  • - Conseiller un client sur des questions d'ordre juridique
  • - Déterminer les délais de procédures d'exécution
  • - Classer des documents et pièces de référence
  • - Inventorier des documents et pièces de référence

 

Savoir

  • - Procédure civile judiciaire
  • - Rédaction d'actes juridiques
  • - Fiscalité
  • - Droit notarial
  • - Code de procédure pénale
  • - Droit du travail
  • - Droit commercial
  • - Droit civil
  • - Droit européen

(Source: ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Clerc de notaire

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de l'aide juridique dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Clerc de notaire

Pour devenir collaborateur de notaire, vous devez envisager au minimum deux années d'études après le bac.
 

Formation initiale

Pour vous former au métier de clerc de notaire (tâches d’assistant notarial ou formaliste), vous devez préparer le BTS notariat en 2 ans après le bac. Une dizaine d’établissements (publics et privés) en Île-de-France délivre ce diplôme.

Pour exercer, au sein de l’étude, l’activité de rédacteur d’actes (premier clerc), vous devez préparer ensuite en 1 an la licence professionnelle métiers du notariat, uniquement proposé en région franciliennes par l’IUT de Villetaneuse, Université Paris 13.

Enfin, si vous êtes titulaires de la licence professionnelle métiers du notariat, vous pouvez vous inscrire à l'Institut national des formations notariales (INFN), afin de préparer le diplôme de l’Institut des métiers du notariat (DIMN) à l’issue d’une année en alternance au sein d'un office de notaire. Vous pourrez alors exercer les fonctions de juriste rédacteur d’actes. En Île-de-France, la formation se déroule au sein de l'INFN de Paris (10 rue Traversière 75012).
 

Formation continue

Le métier de collaborateur de notaire vous est également accessible par la voie de la formation continue des adultes. Vous pouvez préparer notamment les certifications de BTS notariat et la licence professionnelle métiers du notariat.

A noter : les titulaire du diplôme de l’Institut des métiers du notariat (DIMN) ayant une solide expérience professionnelle peuvent accéder à la profession de notaire via deux années de formation préparatoire au sein d'un Institut national des formations notariale (INFN).

 

Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=K1902

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier