Agriculture et pêche, espaces naturels et espaces verts, soins aux animaux

Auxiliaire spécialisé vétérinaire

Niveau d'accès Bac ou équivalent
Statut
Salarié
Salaire moyen

1 700€ bruts mensuels

Tendance emploi

●●○

Synonymes
Aide-vétérinaire
Assistant(e) vétérinaire
Auxiliaire de soins aux animaux
Auxiliaire vétérinaire qualifié(e)
Centres d'intérêt Travailler en contact avec la nature, avec des animaux Soigner

Description

Assistant du vétérinaire, l'auxiliaire spécialisé vétérinaire (ASV) assure chaque jour des missions très variées au contact des animaux comme de leurs maîtres.

 

Activités principales

Assistant du vétérinaire, l'auxiliaire spécialisé vétérinaire (ASV) assure l'accueil, le conseil aux clients, le secrétariat du cabinet, l'entretien des locaux et du matériel. Il assiste également le vétérinaire dans les actes chirurgicaux.

Comment travaille-t-il ?

L'ASV assure le premier contact avec la clientèle : il prend les rendez-vous par téléphone, rédige les courriers, suit les stocks de fourniture et de médicaments, accueille les clients au cabinet vétérinaire, et les conseille parfois sur l'achat de produits spécialisés (aliments, anti-puces, etc.). Il veille aussi à l'hygiène et à l'entretien des locaux et du matériel utilisé par le vétérinaire. Entre deux consultations, il nettoie les cages, aseptise les instruments de chirurgie, etc. Il nourrit et soigne également les animaux en convalescence dans la clinique. Lors des consultations, il peut être amené à seconder le vétérinaire pour tenir l'animal par exemple. Il l’assiste également lors des actes de chirurgie.

Où exerce-t-il ?

Les auxiliaires spécialisés vétérinaires travaillent principalement au sein des cabinets, des cliniques ou des centres hospitaliers vétérinaires. Un grand nombre de postes sont proposés en temps partiel. Selon les chiffres 2017 de l’observatoire de la branche, les cabinets vétérinaires franciliens emploient près de 2 350 salariés (12 % des emplois nationaux). Le taux de chômage y est moins élevé que celui observé au niveau national (10,44 % contre 11,34 %).

Compétences pour être Auxiliaire spécialisé vétérinaire

Qualités requises
Polyvalent :

L'auxiliaire spécialisé vétérinaire doit aussi bien être à l'aise dans les activités administratives que dans celles de nettoyage ou d'assistance au vétérinaire !

 

Disponible :

Les dépassements d'horaires sont parfois nécessaires... Difficile de laisser un animal au milieu d'un acte chirurgical ou en cas d'urgence !

 

Attentionné :

L'auxiliaire spécialisé vétérinaire doit faire preuve de douceur et d'attention aussi bien envers les animaux que leurs propriétaires. Des qualités d'écoute et de patience sont indispensables.

 

Savoir-faire

  • - Identifier le motif de consultation et son degré d'urgence et informer le client sur les modalités de prise en charge de l'animal
  • - Préparer et installer l'animal (désinfection, rasage, mise en cage, ...)
  • - Préparer le matériel et apporter une aide technique au vétérinaire, à l'éleveur, ...
  • - Conseiller sur l'alimentation, les soins, la médication de l'animal ou procéder à la vente de médicaments, d'apports nutritionnels
  • - Entretenir un poste de travail
  • - Désinfecter et décontaminer un équipement
  • - Détruire des déchets
  • - Intervenir auprès d'animaux équidés
  • - Intervenir auprès d'animaux de compagnie
  • - Intervenir auprès d'animaux de rapport (vaches, porcs, ...)
  • - Intervenir auprès d'animaux en captivité
  • - Surveiller l'état clinique de l'animal, effectuer le suivi post-opératoire et intervenir selon nécessité
  • - Préparer les aliments et les distribuer aux animaux
  • - Réaliser les soins d'hygiène et de conforts des animaux
  • - Entretenir l'environnement des animaux domestiques
  • - Promener des animaux domestiques
  • - Nourrir des animaux domestiques
  • - Préparer les accessoires de radiologie et procéder au développement des clichés
  • - Tenir informé le praticien des activités
  • - Planifier des rendez-vous
  • - Assurer un accueil téléphonique
  • - Renseigner le dossier de soins de l'animal et procéder à la délivrance de produits vétérinaires
  • - Réaliser la gestion administrative d'une structure

Savoir

  • - Techniques d'approche et de manipulation des animaux
  • - Règles d'hygiène et d'asepsie
  • - Biologie animale
  • - Zoologie
  • - Pathologies animales
  • - Nutrition animale
  • - Outils bureautiques
  • - Règles de délivrance des médicaments vétérinaires
  • - Gestion administrative
  • - Gestion comptable

(Source: ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Auxiliaire spécialisé vétérinaire

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de l'aide aux soins animaux dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Auxiliaire spécialisé vétérinaire

Vous pouvez vous lancer dans la profession sans diplôme mais des compétences en secrétariat et un goût du contact sont indispensables pour être recruté.

Formation initiale

L'insertion professionnelle est grandement facilitée par l'obtention d'une des deux qualifications reconnues par les professionnels : le titre d’auxiliaire vétérinaire qualifié (AVQ), de niveau CAP, ou le titre d’auxiliaire spécialisé vétérinaire (ASV), de niveau bac.

Le titre d’ASV peut se préparer en deux ans en alternance (le candidat doit trouver son employeur) dans un centre APForm (établissements de formation issus du GIPSA), dont 3 sont situés en Île-de-France : le CEZ de Rambouillet (Bergerie Nationale), l’INFREP de Torcy et l’INFREP de Boulogne.

Pour s'inscrire en formation d'ASV, il faut avoir 18 ans minimum à la date d’entrée en formation, justifier de l’obtention d’un diplôme de niveau IV (bac ou autre diplôme ou certification de même niveau), ou être titulaire du  titre d’auxiliaire vétérinaire qualifié (AVQ), et satisfaire aux tests d’admission.

Avoir effectué un stage ou avoir une expérience professionnelle d’au moins 15 de jours dans une structure vétérinaire (hors stage de 3ème) est également nécessaire.

Formation continue

Les professionnels en activité ont la possibilité de suivre des formations courtes de spécialisation ou de perfectionnement (les centres APForm proposent par exemple des modules de formation sur la relation clientèle, le comportement du chat et du chien, ou les nouveaux animaux de compagnie). 

Dans le cadre de la formation continue, les salariés et les demandeurs d’emploi peuvent préparer le certificat de qualification professionnelle auxiliaire vétérinaire qualifié (CQP AVQ) ou le titre d’auxiliaire spécialisé vétérinaire (ASV). Le titre d’ASV est également accessible par la voie de la validation des acquis de l’expérience (VAE).


Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications (correspondant au code ROME) : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=A1501

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier