Santé

Aide-soignant

Niveau d'accès CAP ou équivalent
Statut
Salarié
Fonctionnaire
Salaire moyen

1 900 € bruts mensuels

Tendance emploi

●●●

Synonymes
Aide infirmier(ère)
Assistant(e) en soins
Centres d'intérêt Soigner

Description

Aux côtés de l’infirmier, l’aide-soignant contribue à l’autonomie et au bien-être des patients.

 

Activités principales

Sous la responsabilité de l’infirmier, l’aide-soignant est là pour assurer le bien-être physique et moral des personnes malades tout au long de leur séjour en établissement de santé. Hygiène et collaboration aux soins courants sont de son ressort.

Comment travaille-t-il ?

L'aide-soignant participe à l’accueil et à l’information des personnes malades et de leur entourage. Au quotidien, il aide les patients à faire leur toilette, à prendre leurs différents repas et à s'habiller. Il est aussi amené à ranger les chambres, changer les draps des lits et assister le personnel infirmier. Enfin, il peut participer à certains soins comme le changement de pansements ou la prise de température ou de tension.

Où exerce-t-il ?

L'aide-soignant travaille principalement dans les hôpitaux et les cliniques, mais des débouchés existent également dans les maisons de retraite ou à domicile, pour prendre soin des personnes dépendantes ou malades. Selon l’enquête besoins en main d’œuvre (BMO) de Pôle emploi, l’Île-de-France concentrait 15 % des projets de recrutements d’aides-soignants en 2018. Plus de 9 000 de ces professionnels y étaient recherché et 48 % des recrutements jugés difficiles.

Compétences pour être Aide-soignant

Qualités requises
Rassurant :

Plus accessible et plus présent que le personnel médical, l'aide-soignant est volontiers choisi par les malades comme confident.

 

Sociable :

Intégré à une équipe et confronté à la douleur de ses patients, il doit savoir écouter les uns et les autres.

 

Méthodique :

Ranger les chambres, refaire les lits, maintenir un horaire régulier pour les repas... L'ordre et la méthode sont indispensables au confort des patients.

 

Savoir-faire

  • - Informer le patient/résident sur les modalités de séjour dans le service (installation en chambre, horaires de visite, ...), le mode d'intervention à domicile
  • - Surveiller l'état général du patient/résident, aider à la prise des médicaments et informer l'infirmier des manifestations anormales ou des risques de chutes, escarres, ...
  • - Mesurer les paramètres vitaux du patient/résident, contrôler les dispositifs et appareillages médicaux et transmettre les informations à l'infirmier
  • - Réaliser des soins d'hygiène corporelle, de confort et de prévention
  • - Repérer les modifications d'état du patient
  • - Accompagner la personne dans les gestes de la vie quotidienne
  • - Distribuer les repas et collations au patient/résident selon les besoins ou la prescription médicale
  • - Réaliser un suivi d'activité
  • - Collaborer avec l'ensemble des intervenants à la réalisation d'un objectif commun
  • - Réceptionner et distribuer le linge propre et procéder au tri du linge sale du service, du patient/résident
  • - Évacuer les déchets spéciaux
  • - Entretenir un outil ou matériel
  • - Désinfecter et décontaminer un équipement

Savoir

  • - Techniques de manipulation de patient
  • - Soins de nursing
  • - Identification des signes et du degré de la douleur
  • - Diététique
  • - Pathologies de l'enfant
  • - Pathologies du vieillissement
  • - Pathologies psychiatriques
  • - Manipulation d'équipement (lit médicalisé, lève malade, ...)
  • - Règles d'hygiène et d'asepsie
  • - Protocoles de lutte contre les infections nosocomiales
  • - Procédures de retraitement des déchets

(Source: ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Aide-soignant

Dans la fonction publique, votre salaire (ou "traitement") dépend de votre grade et de votre échelon. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes, versées par exemple en fonction de votre lieu d'exercice ou de la taille de votre famille.

Aide-soignant hospitalier

1 537 €


Les montants indiqués correspondent aux rémunérations mensuelles brutes, hors primes et indemnités, en début de carrière, pour l’année 2019.

Consulter la grille indiciaire aide-soignant hospitalier

https://www.emploi-collectivites.fr/grille-indiciaire-hospitaliere-aide-soignant-hospitalier-ash/1/76.htm

 

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine des soins d'hygiène et de confort du patient dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Aide-soignant

Pour accéder au métier, il faut être titulaire du diplôme d’État d’aide-soignant (DEAS). 

Formation initiale

Vous pouvez postuler au concours d’entrée d’une école préparant au diplôme d’État d’aide-soignant (DEAS) sans condition de diplôme, à partir de 17 ans.

Le concours d'entrée comprend des épreuves écrites d'admissibilité (culture générale en lien avec le domaine sanitaire et social, connaissances en biologie et aptitudes numériques) puis un oral d'admission (connaissance du secteur sanitaire et social et du métier).

La formation dure ensuite 10 mois. A noter : les titulaires de certains diplômes du secteur sanitaire et social (bac pro ASSP ou SAPAT, DEAMP, DEAVS…), sont dispensés des épreuves écrites et de certains modules de formation.

Formation continue

Après 3 années d'exercice professionnel, un aide-soignant titulaire du DEAS, peut se présenter au concours d'infirmier par une voie d’admission spécifique. Des passerelles existent également vers d’autres métiers : auxiliaire de puériculture, accompagnant éducatif et social, moniteur éducateur… Les titulaires du DEAS sont dispensés de plusieurs modules de formation.

Les personnes souhaitant se réorienter vers le métier d’aide-soignant peuvent préparer le diplôme d’État d’aide-soignant (DEAS). Des financements régionaux existent pour les demandeurs d’emploi et les bénéficiaires du RSA.

 


Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications (correspondant au code ROME) : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=J1501

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier