Transport et logistique

Agréeur

Niveau d'accès Bac ou équivalent
Statut
Salarié
Salaire moyen

2 100 € bruts mensuels

Tendance emploi

●●●

Synonymes
Agréeur(euse) commerce de gros
Agréeur(euse) réceptionnaire
Centres d'intérêt Me déplacer souvent, intervenir sur le terrain Organiser, planifier, gérer

Description

L’agréeur vérifie la conformité de la marchandise consommable réceptionnée par rapport à la règlementation alimentaire en vigueur.

 

Activités principales

Le métier d’agréeur consiste à réceptionner et vérifier les produits, depuis leur arrivée à l'entrepôt jusqu'à leur stockage, en fonction de la quantité et la qualité attendues, selon la règlementation alimentaire en vigueur. L’agréeur donne ainsi l'agrément pour la vente.

Comment travaille-t-il ?

L’agréeur décharge les marchandises conformes aux commandes et remplit les feuilles d'arrivage. Il alerte le service compétent et fait signer le bon de livraison au livreur en cas de non-conformité ou mauvais état des produits. Il vérifie l'état sanitaire des produits (forme, couleur, aspect), pour s'assurer que leur propriété et leurs caractéristiques s'accordent avec les fiches techniques produit et si nécessaire il isole la marchandise non conforme. L’agréeur peut renvoyer, détruire ou conserver une marchandise non conforme. Il assure une bonne rotation des produits dans l'entrepôt, en fonction de leur catégorie, compatibilité, température, durée de vie, etc.

 

Où exerce-t-il ?

L'agréeur travaille en entrepôt et en laboratoire. Les principaux recruteurs des agréeurs sont les entreprises de commerce de gros de biens de consommation alimentaires (fruits et légumes, produits frais, surgelés, etc.) et la grande distribution via ses centrales d'achats.

Un grand nombre d'agréeurs franciliens sont en poste sur le marché international de Rungis où arrivent plus de 1,5 million de tonnes de produits alimentaires chaque année. Par ailleurs, la plupart des enseignes françaises de la grande distribution ont leur centrale d'achat en Île-de-France.

Compétences pour être Agréeur

Qualités requises
Organisé :

L'agréeur doit réceptionner les marchandises, élaborer des fiches techniques pour chaque produit.

 

Responsable :

L’agréeur doit assurer la qualité des produits : il est en charge de la sécurité et de la conservation des marchandises.

 

 

Respectueux des règles d'hygiène :

L’agréeur doit repérer sur le produit les malfaçons et les anomalies et prélever des échantillons sur les produits pour les transmettre au laboratoire.

 

Savoir-faire

  • - Planifier le traitement des commandes
  • - Contrôler la réception des commandes
  • - Planifier l'activité du personnel
  • - Suivre la gestion des zones de stockage
  • - Contrôler la gestion des stocks
  • - Coordonner des opérations
  • - Contrôler une opération logistique
  • - Suivre les besoins en équipements, matériels et consommables
  • - Informer le client sur les conditions de réalisation d'une commande
  • - Réaliser un suivi d'activité
  • - Utiliser un engin nécessitant une habilitation
  • - Suivre des opérations logistiques à caractère international
  • - Réaliser les commandes de matériel, de fournitures, de consommables et vérifier la conformité des livraisons
  • - Définir des besoins en approvisionnement
  • - Assurer le suivi d'un client
  • - Collecter les éléments d'activité du personnel
  • - Contrôler une opération d'entreposage
  • - Coordonner l'activité d'une équipe
  • - Organiser des opérations d'avitaillement de navires (carburant, vivres, matériel, etc.)

Savoir

  • - Organisation de la chaîne logistique
  • - Organisation d'un site d'entreposage (plan de circulation, etc.)
  • - Gestion des stocks et des approvisionnements
  • - Réglementation sur le stockage de produits spécifiques (dangereux, sous température dirigée, phyto-sanitaire, etc.)
  • - Réglementation liée à la conduite d'engins de manutention
  • - Outils bureautiques
  • - Réglementation du transport de marchandises
  • - Normes qualité
  • - Techniques de planification
  • - Logiciel d'Échange de Données Informatisées (EDI)
  • - Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement (QHSE)
  • - Transpalettes à conducteur porté et préparateurs de commandes au sol (CACES R 389-1)
  • - Chariots tracteurs et à plateau porteur de capacité inférieure à 6 000 kg (CACES R 389-2)
  • - Chariots élévateurs en porte-à-faux de capacité inférieure ou égale à 6000 kg (CACES R 389-3)
  • - Chariots élévateurs en porte-à-faux de capacité supérieure à 6000 kg (CACES R 389-4)
  • - Chariots élévateurs à mât rétractable (CACES R 389-5)
  • - Déplacement, chargement, transfert de chariots sans activité de production (CACES R 389-6)
  • - Techniques d'import/export
  • - Réglementation des douanes
  • - Pratique de l'anglais technique
  • - E-procurement
  • - Législation sociale
  • - Techniques d'animation d'équipe
  • - Techniques commerciales

 

(Source: ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Agréeur

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de l'intervention technique d'exploitation logistique dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Agréeur

Pour exercer le métier d’agréeur, vous devez au minimum être titulaire d’un bac.

Formation initiale

Un bac professionnel se révèle bien adapté : le bac professionnel bio-industries de transformation que vous pouvez préparer au lycée professionnel Nicolas-Louis Vauquelin, à Paris 13e (seul établissement en Île-de-France).

Dans la perspective d'évoluer professionnellement rapidement, vous pouvez envisager un BTS dans le domaine agricole ou agroalimentaire (deux ans d'études après un bac S, STL ou pro). Vous avez le choix parmi plusieurs BTS : le BTS qualité dans les industries alimentaires et les bio-industries (préparé en Île-de-France uniquement au lycée Paul Eluard, à Saint-Denis, 93, et à l' ENCPB – lycée Pierre-Gilles-de-Gennes , à Paris 13e), le BTS bioanalyses et contrôles (au choix sept établissements franciliens) ou le BTSA sciences et technologies des aliments (hors-Île-de-France).

Des spécialisations en 1 an de licences professionnelles peuvent ensuite vous intéresser, par exemple la licence pro industries agroalimentaires : gestion, production et valorisation parcours sécurité des aliments, assurance qualité à l'Université de Paris-Est Créteil Val-de-Marne (94) ou la licence professionnelle logistique spécialité management de la chaîne logistique option logistique du commerce de gros à l'Université de Cergy-Pontoise.

Formation continue
Le métier d’agréeur vous est également accessible par la voie de la formation continue des adultes en préparant l'une des certifications mentionnées (bac pro, BTS, BTSA, licence pro).

Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=N1303

 

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier