Agriculture et pêche, espaces naturels et espaces verts, soins aux animaux

Agent technique de l'environnement

Niveau d'accès CAP ou équivalent
Statut
Fonctionnaire
Salaire moyen

2 300€ bruts mensuels

Tendance emploi

●○○

Synonymes
Agent(e) technique des parcs nationaux
Agent(e) chargé(e) de protection et de sauvegarde du patrimoine naturel
Garde-chasse
Garde national(e) de la chasse et de la faune sauvage
Centres d'intérêt Travailler dehors Travailler en contact avec la nature, avec des animaux

Description

L’agent technique de l’environnement mène des actions de surveillance, de gestion, d’aménagement et de mise en valeur du patrimoine naturel.

 

Activités principales

L'agent technique est le policier de l'environnement. Travaillant pour des structures publiques (ministères de l’agriculture ou de l’environnement) ou parapubliques (offices nationaux ou parc naturels), il mène des actions de surveillance, de gestion, d’aménagement et de mise en valeur du patrimoine naturel. Il existe trois spécialités, portant sur les espaces protégés, la faune sauvage ou les milieux aquatiques. Quelle que soit sa filière, l'agent technique veille au respect de la réglementation. Il prévient les infractions en surveillant le territoire d'un département ou d'une région. Pour mieux protéger l'environnement, ses attributions comportent également l'information et le conseil au public.
 

Comment travaille-t-il ?

L'agent technique de l'environnement recherche et constate les infractions relevant de sa compétence. S'il est agent technique des espaces protégés, il surveille, aménage et met en valeur le patrimoine naturel. S'il est agent de la chasse ou de la pêche, il vérifie les permis des chasseurs ou des pêcheurs et peut dresser un procès-verbal. Dans tous les cas, il collecte des données et réalise des études sur l'état des espèces animales et des milieux naturels. Il participe également à des actions d'accueil et d'information auprès du public. Enfin, il peut aider les forces de police dans des plans ou des opérations de secours.

Où exerce-t-il ?

Tous les agents techniques de l'environnement dépendent du ministère de l’Environnement. Ils sont ensuite affectés selon la spécialité qu'ils ont choisie : dans les parcs nationaux pour les espaces protégés, à l'ONCFS (Office national de la chasse et de la faune sauvage) pour les milieux et la faune sauvages, ou à l’Agence française pour la biodiversité pour les milieux marins et aquatiques. Territoire fortement urbanisé, l’Île-de-France héberge néanmoins 4 parcs naturels régionaux (Gâtinais, Vexin, Haute vallée de Chevreuse et Oise-Pays de France) couvrant près de 19 % de son territoire.

Compétences pour être Agent technique de l'environnement

Qualités requises
Endurant :

Ce métier est très éprouvant physiquement. L'agent technique de l'environnement vit au rythme des saisons : chaleur ou froid, pluie ou vent, font partie de son quotidien.

 

Pédagogue :

Que ce soit avec les braconniers qu'il appréhende ou avec le public qu'il conseille ou informe, l'agent technique de l'environnement sait convaincre. A lui d'user d'autorité ou de diplomatie à bon escient.

 

Cultivé :

Une connaissance solide des milieux dont il est responsable et de la législation en matière d'environnement est essentielle à l'exercice du métier.

 

Savoir-faire

  • - Étudier les évolutions de la faune et de la flore dans les milieux naturels
  • - Surveiller un espace naturel pour la prévention des risques d'accidents, de pollution, d'incendie
  • - Diagnostiquer l'état d'un site et définir les priorités d'action au sein des milieux inventoriés
  • - Déployer les directives du ministère et des collectivités pour la protection et la valorisation des milieux naturels par réintroduction d'espèces, restauration de plages ...
  • - Établir un rapport d'intervention
  • - Établir un rapport d'étude
  • - Sensibiliser tous les publics à la protection et la sauvegarde du patrimoine naturel
  • - Apporter une assistance technique
  • - Recenser les espèces d'un espace naturel
  • - Analyser les données d'une étude
  • - Attribuer des lots de chasses
  • - Contrôler la présence d'animaux indésirables et effectuer la régulation
  • - Réaliser des opérations de gestion des milieux aquatiques
  • - Sélectionner un arbre à abattre
  • - Sécuriser le public et alerter les services compétents de gendarmerie, pompiers, ... lors d'incidents ou verbaliser les contrevenants
  • - Planifier des opérations de suivi du patrimoine naturel
  • - Superviser un programme d'entretien ou de restauration d'un cours d'eau
  • - Encadrer ou guider des groupes de scientifiques et de visiteurs, sur des parcs naturels, forêts, ...

Savoir

  • - Caractéristiques des écosystèmes
  • - Techniques pédagogiques
  • - Normes environnementales
  • - Normes de sécurité des espaces et des établissements recevant du public
  • - Réglementation des espaces et espèces protégés
  • - Botanique
  • - Droit forestier
  • - Droit rural
  • - Réglementation de la chasse
  • - Classification des espèces animales
  • - Outils bureautiques
  • - Utilisation de matériel de capture (seringue hypodermique, ...)
  • - Réglementation de la pêche
  • - Écologie
  • - Techniques de baguage
  • - Techniques d'approche et de manipulation des animaux
  • - Techniques d'inventaire
  • - Techniques de comptage
  • - Techniques de préservation de la biodiversité

(Source: ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Agent technique de l'environnement

Dans la fonction publique, votre salaire (ou "traitement") dépend de votre grade et de votre échelon. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes, versées par exemple en fonction de votre lieu d'exercice ou de la taille de votre famille.

 

Agent technique de l’environnement de 1ère classe

1 527 €

 

Les montants indiqués correspondent aux rémunérations mensuelles brutes, hors primes et indemnités, pour l'année 2019.

 

Consulter la grille indiciaire agent technique de l’environnement :
https://www.emploi-collectivites.fr/grille-indiciaire-etat-agent-technique-environnement/0/5831.htm

 

Emploi

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de la protection du patrimoine naturel dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Agent technique de l'environnement

Pour devenir agent technique de l’environnement, il faut détenir au moins un diplôme de niveau brevet.

Formation initiale

Pour s'inscrire au concours d’agent technique de l’environnement (catégorie C), dont la réussite est indispensable pour exercer ce métier, il vous faut être majeur et titulaire d’un diplôme de brevet ou d’une qualification reconnue d’un niveau équivalent.

Il faut également disposer du permis de conduire ainsi que d'un certificat de natation (aptitude à parcourir au moins 50 mètres à la nage).

Le concours est composé d'épreuves de français, de mathématiques, de sciences de la vie de la Terre, de cartographie et d'aptitudes physiques.

Une fois admis, les candidats suivent une formation d'un an sous l'égide de l'IFORE (Institut de formation de l'environnement) à Paris. Cours théoriques et stages pratiques alternent tout au long de l'année. Une partie de l'enseignement est commune, l'autre est propre à chaque spécialité (affectation en fonction du classement sur la liste d'admission) : milieux et faune sauvage ; milieux aquatiques ; espaces protégés.

A l'issue de cette formation, les stagiaires sont titularisés et deviennent fonctionnaires du ministère de l’Environnement.

Formation continue

Une fois titularisés, les agents techniques de l’environnement peuvent bénéficier de formations délivrées par l’Ifore. Celles-ci visent à accroître leurs compétences dans leur domaine de spécialisation (eau et milieux aquatiques, droit et police de l’environnement, biodiversité…).
 

Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications (correspondant au code ROME) : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=A1204

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier