Industrie

Agent de maintenance en mécanique industrielle

Niveau d'accès Bac ou équivalent
Statut
Salarié
Salaire moyen

2 400 € bruts mensuels

Tendance emploi

●●●

Synonymes
Agent(e) de rénovation et de maintenance d’équipement industriel
Mécanicien(ne) d’entretien en industrie
Mécanicien(ne) de maintenance industrielle
Technicien(ne) de maintenance industrielle
Centres d'intérêt Faire fonctionner

Description

L'agent de maintenance en mécanique industrielle est chargé de maintenir les machines d'une entreprise en bon état de fonctionnement. Sa mission principale : anticiper les pannes qui pourraient survenir afin d’éviter tout arrêt de la production.

Activités principales

L’agent de maintenance en mécanique industrielle est amené à intervenir rapidement en cas de panne, pour réparer les machines et redémarrer la production dans les plus brefs délais (on parle alors de maintenance corrective). Mais sa mission est avant tout de prévenir ce type de situation, en évitant l’apparition de pannes et de dysfonctionnements grâce à des contrôles et des nettoyages réguliers (maintenance préventive). Il participe également à l’amélioration de l’outil de production, en concevant et proposant des solutions pour optimiser le fonctionnement des équipements industriels (maintenance améliorative).

Comment travaille-t-il ?

L'agent de maintenance en mécanique industrielle contrôle l'état et le réglage des matériels de production, qu'ils soient traditionnels ou automatisés. Il vérifie l'usure ou la déformation des pièces et s'assure du niveau de pression et de température. En fonction des résultats des contrôles, il effectue les opérations de maintenance nécessaires : simple nettoyage, réparation d'une pièce ou encore changement d'un élément de la machine. Il assure également l'entretien de base des machines : resserrer les boulons, graisser les roulements ou encore procéder aux vidanges. Enfin, il intervient en cas de panne, afin d'identifier son origine et d'y remédier.

Où exerce-t-il ?

Construction mécanique, agroalimentaire, chimie, électricité-électronique ou transports : toutes les entreprises industrielles utilisant des machines dans leur processus de production ont recours à des agents de maintenance en mécanique. Il est également possible de postuler dans les entreprises de services spécialisées en maintenance mécanique. Dans ce cas, l’agent de maintenance travaille en tant que prestataire et passe une grande partie de son temps chez les entreprises clientes. L’enquête besoins en main d’œuvre (BMO) 2019 de Pôle emploi recense plus de 1 400 projets de recrutement d’ouvriers qualifiés de la maintenance en mécanique en Île-de-France dont plus de 75 % sont jugés difficiles à pourvoir.

Compétences pour être Agent de maintenance en mécanique industrielle

Qualités requises
Réactif :

Quand survient une panne, l'agent de maintenance en mécanique doit réagir dans les plus brefs délais.

 

Organisé :

Avant tout, la maintenance doit être préventive : il est donc nécessaire de s'assurer du bon fonctionnement de tous les éléments sensibles des machines.

 

Polyvalent :

Électricité, tôlerie, soudure, hydraulique, pneumatique, automatisme... Autant de domaines que doit connaître l'agent de maintenance en mécanique.

 

Savoir-faire

  • - Intervenir dans le domaine hydraulique
  • - Intervenir en mécanique de précision
  • - Préconiser des actions préventives ou curatives
  • - Contrôler le fonctionnement d'un outil ou équipement
  • - Contrôler des données d'instrumentation
  • - Changer ou réparer un élément ou un ensemble défectueux
  • - Réaliser des essais et tests de fonctionnement
  • - Réaliser la mise en conformité de fonctionnement (état de référence, sécurité, environnement, ...)
  • - Renseigner les supports de suivi d'intervention et transmettre les informations au service concerné
  • - Apporter un appui technique aux services qualité, maintenance, méthodes
  • - Réaliser le soudage (à l'arc, brasage, ...) de pièces, organes mécaniques, ...
  • - Concevoir des procédures de maintenance
  • - Élaborer un outil de suivi
  • - Établir un mode opératoire
  • - Rédiger des documents techniques
  • - Former un public

Savoir

  • - Maintenance préventive de deuxième niveau
  • - Métrologie
  • - Normes qualité
  • - Utilisation d'outillages manuels
  • - Logiciels de Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur (GMAO)
  • - Utilisation d'appareils de mesure électrique (multimètre, ...)
  • - Utilisation d'instruments de mesure tridimensionnelle
  • - Lecture de plan, de schéma
  • - Électricité
  • - Électronique
  • - Régulation et instrumentation
  • - Hydraulique
  • - Pneumatique
  • - Électromécanique
  • - Mécanique productique
  • - Principes de fonctionnement d'un moteur
  • - Règles de sécurité
  • - Utilisation d'outillages électroportatifs (scie électrique, ponceuse, ...)
  • - Maintenance de machines industrielles

(Source : ROME)

 

 

 

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Agent de maintenance en mécanique industrielle

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

 

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de la maintenance mécanique industrielle dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

 

 

Choisir ma formation pour devenir Agent de maintenance en mécanique industrielle

Le métier d’agent de maintenance en mécanique industrielle est accessible avec un diplôme de niveau baccalauréat.

Formation initiale

Pour devenir agent de maintenance en mécanique industrielle vous pouvez préparer, en 3 ans après la 3ème, ou en 2 ans après un CAP, un bac professionnel maintenance des équipements industriels (MEI), ou un bac professionnel métiers de l’électricité et de ses environnements connectés (MELEC). 

Au niveau bac + 1, en un an après l’un de ces deux bacs pros, vous pouvez compléter votre formation en préparant la mention complémentaire (MC) maintenance des installations oléohydrauliques et pneumatiques.

Vous pouvez également choisir de préparer un bac + 2, apprécié des recruteurs et permettant d’accéder à des postes à responsabilité. On citera notamment le BTS maintenance des systèmes option systèmes de production, le BTS électrotechnique, ou le DUT génie industriel et maintenance (GIM).

Ces diplômes s’obtiennent en deux années après le baccalauréat, de préférence le bac STI2D ou un bac pro industriel de la production pour les BTS et un bac S, bac STI2D, bac STL, bac STAV, ou bac ES pour le DUT GIM.


Formation continue

Les professionnels en activité peuvent se former afin d’acquérir de nouvelles compétences et/ou de progresser dans leur métier. En partenariat avec leur entreprise, ils peuvent notamment préparer un certificat de qualification professionnelle (CQP) qui permet de faire reconnaître ses compétences par les employeurs de son secteur. Il existe par exemple le CQP technicien de maintenance du secteur alimentaire, le CQP opérateur de maintenance industrielle des industries chimiques, ou le CQPM technicien en maintenance industrielle (branche de la métallurgie).

Les personnes souhaitant se réorienter vers le métier d’agent de maintenance en mécanique industrielle peuvent préparer le titre professionnel (TP) électromécanicien de maintenance industrielle (niveau CAP) ou le titre professionnel (TP) technicien de maintenance industrielle (niveau bac). Les diplômes professionnels et les CQP du domaine de la maintenance sont également accessibles par la voie de la formation continue.

 

Pour aller plus loin, consultez la liste des certifications nationales (correspondant au code ROME) : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=I1310

Changer Bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier